mercredi 24 juillet 2019

Sous le feu et l'acier de la "trêve" !


Les violations ukrainiennes du cessez le feu continuent, comme lors de la vingtaine de précécédentes trêves décrétées depuis la signature des accords de Minsk. De notre côté les ordres de respecter le cesssez le feu sont stricts, même en cas de provocations ukrainiennes, et des contrôleurs supplémentaires ont été déployés sue le front républicain pour s'assurer qu'ils soient respectés.

La seule différence qui peut être relevée est que depuis le 21 juillet 2019 date devl' "application" sur le papier de cette nouvelle "trève du pain", il n'a pas été observé que les forces ukrainiennes ont profité du silence des armes républicaines pour creuser de nouvelles tranchées vers leurs lignes de défense ou poursuivre l'occupation de la "zone grise" située entre les lignes. 

Pour le moment...

Car beaucoup d'indices confirment que Zelensky, continue bien la politique belliciste de Porochenko, en autorisant les préparatifs à de nouvelles oparations offensives dans le Donbass. Ainsi par exemple l'aviation de combat ukrainienne dans son retour progessif sur le théâtre d'oparations du Donbass a déployé sur l'aérofrome militaire de Dnepropetrovsk 4 chasseurs bombardiers Sukhoï 25 (2 venant de Vinnitsa et 2 de Mirgorod). Dnepropetrovsk  est  une des principales bases arrières de l' "Opération des Forces Combinées" assiégeant les républiques deDonetsk et Lugansk.

Et comme à leur habitude, les "ukrops" continuent à se moquer ouvertement des engagements signés cncernant le processus de paix dans le Donbass et publient les vidéos de leurs violations du cessez le feu sur les réseaux sociaux militaires de Kiev :

Le 23 juillet 2019 près de village de Zoloto 5, en république de Lugansk 
Armes légères, mitrailleuses, grenades et véhicules blindés BMP ukrainiens

Les défenseurs du Donbass continuent de tomber quotidiennement sur le front du Donbass, Au minimum 2 soldats républicains ont été tués les 22 et 23 juillet et plusieurs autres blessés sur les fronts de Yasinovataya et Novoazovsk. 
Les rapports des médecins militaires du front Sud rendent compte de plusieurs blessés présentant "des blessures à l'abdomen pratiquement inopérables" dans les rangs des forces républicaines défendant le front de Novoazosk. Et des équipes chirurgicales de Donetsk ont mêmeété envoyées en renfort à l'hopital de Novoazovsk.

 Un camarade de notre régiment, Andrey Valentinovich Krivosheev, 
32 ans, a été mortellement blessé à la tête par un éclat d'obus au Nord
de Donetsk sur le secteur de Promka ce 22 juillet (front de Yasinovataya).
Toujours dans le Sud, ont été observés de nouveaux tirs ukrainiens réalisés sur les cuktures céréalières de la République Populaire de Donetsk avec des munitions incendiares, confirmant que la destruction de ressources alimentaires de la population n'est pas un dommage collatéral mais bien une action à mettre au crédit du terrorisme de Kiev.

Sur le front de Yasinovataya au Nord de Donetsk, une position tenue par
notre bataillon essuie un bombardement ukrainien au mortier de 120 mm
C'est au cours de ce bombardement ukrainien
 intervenu dès le deuxième jour de la trêve qu'a 
été tué notre camarade de régiment Krivosheev.


La guerre du Donbass continue donc à saigner l'Europe dans un mouvement perpétuel de bombardements quotidiens et combats sporadiques mais aussi dans un jeu de dupes et un cynisme politique complexes et qui ne sont que la radicalisation du combat séculaire entre les sociétés traditionnelles de l'Être proposées et défendues dans le monde russe et ses alliés et celles, "progressistes", de l'Avoir dirigées par une ploutocratie mondialiste voulant soumettre les peuples avec son complexe militaro-industriel étasunien.

Erwan Castel

Artefact improbable de le guerre, lorsqu'au milieu des échanges de tirs sur le front du Donbass, une balle rencontre une autre cartouche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.