mardi 9 juillet 2019

La photo d'un jour de l'engagement d'une vie

348


Mardi 9 juillet 2019

Ce 9 juillet 2019, les algorythmes de ce réseau Facebook qui sait se rendre aussi insupportable qu'utile, m'ont proposé de partager un souvenir en choisissant une photo prise le 23 octobre 2017 sur le front de Yasinovataya et que j'ai choisi ensuite pour être le bandeau de mon profil sur plusieurs réseaux sociaux.

Une occasion rapide de mesurer le temps écoulé depuis cette matinée ensoleillée sur notre position défensive de Yasinovataya et le début de la publication d'extraits de mon journal du front sur ce blog et les réseaux du net...


Au moment de cette photo, que j'ai prise pour m'amuser en octobre 2017, je venais à peine de commencer à mettre en ligne des extraits de ce "journal du front" que je tiens depuis mon arrivée dans le Donbass, entre autre pour répondre à de plusieurs personnes qui me demandaient de plus "personnaliser" mes témoignages sur cette guerre à laquelle je participe et d'autres qui me pressent d'écrire un livre sur le Donbass...

Aujourd'hui, j'avoue être surpris par les réactions positives à cette écriture souvent baclée, fatiguée et pleine de fautes et de coquilles. Déjà plus de 340 extraits publiés ici grâce aux soutiens fidèles et encouragements de nombreuses personnes ici et ailleurs qui m'aident à surmonter les difficultés, la fatigue et aussi les trahisons subies.

Je continuerai donc modestement, tant que je suis debout sur ce front, à tacher d'encre mes petits carnets et à user les touches fatiguées de mon ordinateur pour que la cause du peuple du Donbass et son combat ne tombent pâs dans les culs de basse fosse de la censure médiatique occidentale ou les débilismes des propagandes qui s'affrontent par dessus les tranchées.

Et si je persévère dans cette action, c'est uniquement grâce aux partages innombrables et arborescents réalisés sur les réseaux par des gens qui, depuis plus de 5 ans pour certains, soutiennent mon action et mon engagement pour le Donbass éternel au milieu duquel je ne veux être que cette ombre chinoise, impersonnelle et éphémère...

Merci donc et encore à toutes et à tous de votre intérêt et votre soutien indéfectibles pour la cause commune que j'essaye de défendre ici dans les tranchées du Donbass et dans celles d'Internet !

Erwan Castel

Les autres extraits de mon journal du front, le lien ici : Journal du front


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.