vendredi 2 décembre 2016

Le retour des vautours

Un drone US a nouveau repéré 
à proximité de la ligne de front du Donbass

Ses 13m de longueur, 35m d'envergure, 14 tonnes font du RQ-4 un des drones d'observation les plus performants du moment.
Au mois d'octobre nous avions déjà rapporté la détection d'un drone étasunien qui avait effectué une mission de reconnaissance au dessus de la Mer Noire et dans le ciel de l'Ukraine, à portée d'observation de la Crimée et du Donbass. Ces missions à moyenne altitude complètent la couverture satellite mise en place par l'OTAN et dont les observations concernant le Donbass et la Crimée sont transmises à l'armée ukrainienne.

Un vol de drone de renseignement RQ-4A Global Hawk, au profit de l'OTAN mais surtout de l'armée ukrainienne s'est renouvelé depuis octobre au minimum 2 fois : le 14 novembre et aujourd'hui, où cette fois le drone espion étasunien s'est approché suffisamment de la ligne de front du Donbass, jusqu'à pouvoir observer le territoire russe frontalier (sa portée d'observation est de 300 km).

Comme précédemment, ce drone US (indicatif UAVGH000) a décollé de la base aérienne de l'OTAN de Sigonella en Sicile. Survolant l'espace aérien de la Roumanie et de la Moldavie, il s'est ensuite dirigé dans le ciel de l'Ukraine vers Kirovohrad et Dnipropetrovsk, avant de réaliser à l'Est de ces région (et avant la ligne de front) ses missions de reconnaissance.

Cette incursion des ressources du renseignement militaire de l'OTAN dans le conflit ukrainien n'est pas nouvelle, et il existe de nombreux précédents confirmés, depuis par exemple les navires de guerre électronique US et français qui effectuent des rotations en Mer Noire depuis 2 ans, jusqu'aux avions radars AWACS qui surveillaient les tirs de missiles au large de la Crimée ce week end, en passant par les interprétateurs photos et les techniciens radars basés à Mariupol.

Il faut rappeler que ces missions d'assistance militaires occidentales réalisées au profit du commandement militaire ukrainien sont réalisées en dehors de tout exercice déclaré et dans un pays qui n'appartient pas à l'OTAN.

Depuis le Maïdan où leurs agents et politiciens avaient débarqué en fanfare, les faucons de guerre de Washington en Ukraine agissent vraiment en pays conquis !

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.