samedi 3 décembre 2016

Flash-mob à Donetsk ! 1

Quand le même ciel  veille sur Donetsk et Moscou


La musique russe a quelque chose à la fois d’envoûtant et d’entraînant et même pour les non russophones elle est une des plus belles portes ouvertes sur l'âme slave qui déborde d'amour et d'espérance même dans ses chansons les plus tristes...

Au mois de novembre, au coeur du territoire occupé par l'armée ukrainienne ont été lancés des flash-mobs russes, qui de ville en ville à partir de Zapaorodje ont semé dans toute la Novorossiya un message identitaire fort en interprétant des chansons mythiques de la culture russe et de l'histoire soviétique de la région.

Depuis; la réaction en chaîne des flash-mobs russes continue, et c'est au tour de Donetsk aujourd'hui de prendre le flambeau et d'entonner sous les voûtes de sa gare qui vient de réouvrir son activité une des plus belles chansons du patrimoine populaire moscovite, intitulée "Les soirées près de Moscou".

Cette chanson qui a été reprise en France, aux USA, au Canada en Chine... symbolise l'âme russe pour beaucoup de personnes et sa mélodie traverse le temps des générations sans prendre une seule ride. 


"Les Nuits de Moscou est considérée comme traditionnelle et est depuis longtemps utilisée comme générique musical par la radio russe Radio Moscou. Vassili Soloviov-Sedoï étant natif de Leningrad, voulait au départ que la chanson s'intitulât Ленинградскиe вечера (« Les nuits de Leningrad »), mais à la demande du ministère soviétique de la culture, la chanson s'est intitulée Подмосковные вечера, avec les changements correspondants dans les paroles.
Elle fut interprétée par Vladimir Trochine, un jeune acteur du Théâtre d'art de Moscou pour un documentaire sur les Spartakiades de la RSFSR. Si elle n'avait pas une importance capitale dans le film, elle connut toutefois par ce biais une popularité qui la fit diffuser sur les stations de radios. 
C'est en 1957 que la chanson Les Nuits de Moscou connut une notoriété internationale, après avoir été primée au Festival mondial de la jeunesse et des étudiants qui eut lieu cette année à Moscou. Elle fut particulièrement populaire en République populaire de Chine. L'interprétation au piano du célèbre pianiste américain Van Cliburn contribua à cette popularité. Il joua par la suite ce morceau à la Maison-Blanche en 1989 à l'occasion de la visite de Mikhaïl Gorbatchev." (Wikipédia)


L'interprétation merveilleuse réalisée sur la Place Rouge de Moscou en 2013
par Anna Netrebko et le célèbre baryton Dimitri Khvorostovsky

Подмосковные вечера - Les soirées près de Moscou
Paroles Mikhaïl Matoussovski et  Musique Vassili Soloviov-Sedoï  (1955).

Dans le jardin, on ne peut même pas entendre de bruissements,
Ici, tout s'est figé jusqu'au lendemain matin.
Si seulement vous saviez, comme elles me sont chères
Ces soirées dans la banlieue de Moscou.

La petite rivière coule et ne coule pas,
Toute d'argent lunaire.
On entend une chanson et on ne l'entend pas
Dans ces soirées tranquilles.
.
Qu'as-tu ma chère, tu sembles maussade,
En tenant la tête basse?
Il m'est difficile d'exprimer et de ne pas exprimer
Tout ce que j'ai sur le cœur.
.
Et l'aube se fait de plus en plus perceptible.
Alors, je t'en prie, sois gentille.
Et n'oublie pas ces
Soirées d'été dans la banlieue de Moscou.

Les fascistes de Kiev qui depuis plus de 2 ans multiplient les décrets, les répressions contre les russophones d'Ukraine pendant que leur armée bombarde quotidiennement la population du Donbass ne savent comment arrêter cette mobilisation russophile et pour cause car le chant est le vent de l'âme et personne ne peut arrêter le vent !

Espérons que cette moisson de chants continue a essaimer l'espérance et fleurisse dans toute la Novorossiya mais également tout le monde libre pour exprimer la solidarité des peuples et l'amour de la Liberté qui appartiennent au peuple et que le chant populaire est est le plus bel écrin !

Un compilation des précédents flash-mobs russes
 réalisés dans les villes d'Ukraine et de Russie 


00:00 Kharkiv - "Старый клён"
03:58 Zaporozhye - "Весна на Заречной улице"
7:50 Odessa - "Смуглянка"
12:13 Moscou - "Розпрягайте хлопці коні"
16 29 Dnepropetrovsk -  "Катюша"
19:08 Kiev - "Солнечный круг"
22h50 - Lipetsk - "Червона рута"
22:57 Lugansk -  "Спят курганы тёмные"
28:23 et un bonus à Krasnodar - "Только мы с конём"

Pour retrouver l'histoire et les paroles de la plupart de ces chansons étendards de l'identité russe voir le lien suivant : Flashs mobs

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.