jeudi 17 novembre 2016

Bombardement continu sur Donetsk

A Zaitsevo de nouveaux bombardelents ont touché ce village martyr situé au Nord de Gorlovka
Depuis 2 jours les ukrainiens ont repris des campagnes de tirs importantes sur la ligne de front du Donbass, en particulier sur les périphéries de Donetsk. 


Pour la seule journée du 16 novembre 2016, l'armée ukrainienne s'est rendu responsable de près de 1000 violations du cessez le feu (894) dont 56 avec des obusiers de 122mm et 152mm et 318 avec des mortiers de 82 et 120 mm (calibres prohibés par les accords de Minsk)

Les dégâts occasionnés sont multiples Dans les secteurs de Donetsk, Dokoutchaïevsk, Novoazovskiy et Yasinovatskiy, Zaitsevo ou 14 maisons, 6 stations électriques et denombreuses autres infrastructures  ont été endommagées 

16 novembre, bombardement de Vesele près de l'aéroport

Depuis le 16 novmebre, les bombardements ukrainiens n'ont quasiment jamais cessé, particulièrement à Oktyabrsky, le quartier où j'habite où des tirs erratiques mais réguliers de mortiers et d'obusiers semblent vouloir depuis 24 heures scander le temps qui s'écoule par saccades. Depuis le milieu de matinée le quartier reçoit des coups directs,  nous obligeant même par 3 fois à interrompre les travaux de réparation d'une maison pour se réfugier dans un abri...A quelques centaines de mètres de notre rue, une usine minière et un hopital ont été touché en milieu de journée par l'artillerie ukrainienne, vu le temps de vol des obus vraisemblablement  positionnée au Nord de l'aéroport dans le secteur de Avdeevka. 

C'est une situation surréaliste mais ici quotidienne et quasi coutumière que celle d'essayer de réparer un bâtiment bombardé au moment où d'autres sont détruits dans le même secteur...

Les bombardements se sont intensifiés dans le quartier d'Oktyabrsky vers 10h30 et en fin de matinée le terril et une mine désaffectée où sont positionnées des  unités républicaines ont été pris pour cible par l'artillerie ukrainienne.  A 12h20 de nouveaux bombardements ont touchés le secteur de l'hopital 21 toujours en service (et déjà bombardé en 2014) occasionnant de nouveaux dégats. Aucun coup direct n'a frappé les bâtiments ou sont hospitalisés plus de 80 malades.


Au moment des tirs, le personnel et les malades ont été évacués vers les zones les plus protégées du bâtiments (ici des couloir centraux) et connues de tous. Depuis 2014 l'ensemble des usagers des batiments publics (hopitaux, écoles etc...) s'entrainenet régulièrement aux évacuations vers des zones aménagées à résister aux bombardements.

Obus de mortier de 120 mm  tombé dans le jardin de l'hopital 21

Au moment de quitter la gare où je trouve les premières connexions wifi, pour retourner dans le quartier d'Oktyabrsky, ce dernier est toujours bombardé à intervalles réguliers par des tirs de mortiers ukrainiens. 

L'intensité des tirs ukrops, qui est remonté à près de 1000 violations quotidiennes du cessez le feu, nous fait oublier les premières morsures de l'hiver qui blanchissent chaque matin les murs noircis et les toits éventrés...

"Demain est un autre jour", quoique qu'ici, malheureusement j'en doute fort.....

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

Sources de l'article :

Youtube , Hopital 21 le lien : ICI
Dan News, Hopital le lien ICI


*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan










Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.