mercredi 2 novembre 2016

Bilan octobre 2016 du blog

Les chacals aboient et la caravane passe


Malgré seulement 36 articles de réalisés au cours du mois d'octobre 2016 et surtout en dépit des censures multiples organisées par les pro Kiev mais également les agences locales (en particulier DONI press) la fréquentation du blog continue sa courbe ascendante atteignant pour ce mois dernier 

73 424 lectures soit une moyenne de 2368 par jour !


Plusieurs blocages réalisés par Facebook et surtout une censure totale organisée par l'équipe de DONi press (qui pourtant est censée travailler comme moi pour le Donbass) sur leur site égocentrique mais également au niveau de leur réseau français, qui s'appuient sur des imbéciles qui, soutenant la starisation du métier de l'information ne sont que des groupies d'adolescents attardés et narcissiques comme Laurent Brayard ou Christelle Néant, venus jouer les vautours et les hyènes dans une zone de guerre !

Bref passons ...

Ce mois ci, l'information a été marquée principalement par l'assassinat de Motorola le Commandant du Bataillon Sparta, et l'article réalisé en soirée à peine 1 heure après l'attentat qui lui a coûté la vie montre à quel point cet homme était aux yeux de beaucoup un exemple de courage et d'incarnation de la résistance du Donbass face à l'agression kiévienne.

En quelques jours l'assassinat de Motorola va émouvoir et informer la blogosphère de la réalité de la guerre 
Ce blog, ouvert au moment du Maïdan fin 2013 recense uniquement les événements et les analyses de la crise ukrainienne en générale et de la guerre qu'elle a déclenché dans le Donbass. PAu total, plus de 900 articles, (soit près de 1 article par jour) qui s'efforcent de rétablir cette vérité qui est tant déformée par le mainstream médiatique occidental et soumis à la propagande de guerre étasunienne.

Écrits uniquement en français ("mea culpa, mea maxima culpa") les articles touchent donc majoritairement un public francophone, mais en revanche ne se limitent pas aux frontières de la France. 


Actuellement j'ai quitté l'armée pour me consacrer pleinement à ce travail de réinformation pour lequel je m'efforce de réaliser au minimum une publication quotidienne malgré une absence totale de moyens (appareils, transport, salaires, informatique, etc...) et surtout d'accréditation qui me permettrait de faire des reportages de terrain sur le front. 

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie il faut signaler que ce manque de reconnaissance officielle de mon travail est dû à l'ostracisation réalisée par l'équipe Putkonen à qui les autorités de la DNR ont imprudemment accordé confiance et crédit, car ces arrivistes ne savent utiliser leurs pouvoirs que pour se servir et chercher à consolider un monopole de l'information en censurant, bloquant et écartant tous les autres acteurs qui, sur le terrain essayent (et souvent depuis plus longtemps qu'eux) de servir la cause du Donbass.

Je dois à ces vautours et ces hyènes puantes calomnies, blocage de passeport et d'accréditation, ainsi que censures quotidiennes et ostracisation totale de mon travail. Si je les dénonce aujourd'hui ce n'est pas parce que ces pauvres hères confondant l'Honneur avec les honneurs et ont brisé l'Union sacrée, mais parce qu'ils profèrent aujourd'hui des menaces contre moi mais aussi contre les personnes qui osent par exemple partager mes articles de soutien sur le Donbass.

Je tiens ici à préciser ici que de mon côté, refusant de céder au manichéisme occidental qui les caractérise, je continue à les citer et même à publier certains de leurs articles lorsque leur travail de traduction des communiqués officiels le mérite. 

Mais ceci n’empêchant pas cela 

Et il est temps aussi de dévoiler la nature de ces reporters de salon, chasseurs de privilèges et de médailles aux trains de vie ministériels et qui sont venus dans le Donbass reproduire en microcosme cette "société du spectacle" clientéliste et narcissique qu'ils prétendent faussement combattre à l'abri derrière la ligne de front.

A mes yeux ils ne représentent rien d'autre qu'une imposture flagrante et surtout pas cette flamme de la résistance à laquelle ils prétendent vaniteusement s'identifier ! 

Et surtout je les emmerde !

A bon entendeur salut !

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

Les collectionneurs de médailles... Janus: 5, Jaana: 2, Laurent: 2 Christelle: 1... des bouffons occidentaux échoués dans le Donbass et qui feraient rire s'ils n'avaient pas une capacité de nuisance lâche et nauséeuse.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.