lundi 12 mai 2014

Chrono 04 : du 12 au 25 mai 2014

Merci tout d'abord à tous les dissidents qui traversant le blocus de la dictature médiatique, apportent les informations de terrain. 


CHRONOLOGIE 4ème partie :
L'embrasement militaire


Du 12 au 25 mai 2014

Pour lire la suite des événements, le lien ici : CHRONO 5, à partir du 26 mai 2014

Voir plus bas dans "2 / Les événements au jour le jour"

Régulièrement mise à jour, cette page est la quatrième chronologie rapportant les événements du conflit. Elle fait suite à :

1-LES ORIGINES DU CONFLIT - Chrono 1, le lien ici : Ukraine, CHRONO 1 (jusqu'au 11 avril 2014)
2-LA CONTESTATION FÉDÉRALISTE - Chrono 2, le lien ici : Ukraine, CHRONO 2 (du 12 avril au 1er mai 2014)
3-DU MASSACRE D'ODESSA AU RÉFÉRENDUM - Chrono 3, le lien ici : Ukraine, CHRONO 3 (du au 11 mai 2014)

Par ailleurs d'autres articles sur le sujet, publié sur le même blog :

Pour comprendre le conflit, le lien ici : Ukraine la dimension internationale
Analyses diverses sur le conflit, le lien ici : Ukraine, analyses diverses
Opinion personnelle sur le conflit, le lien ici  : Ukraine opinion personnelle
Chronologie depuis le début du conflit, le lien ici : Ukraine, chrono

De plus, un groupe FB a été également ouvert , le lien ici :Soutien à la rébellion du Donbass
________________________________________________________________________

CHRONOLOGIE DU CONFLIT / 4

1 / Rappel des grandes dates du conflit depuis le 11 mai 2014
2 / Les événements au jour le jour 

1 / RAPPEL DES GRANDES DATES DU 11 AU 25 MAI 2014

12 MAI 2014 : Après le référendum, l'armée ukrainienne reprend ses assauts contre les miliciens qui contre-attaquent.
21 MAI 2014 : Une offensive générale est lancée contre les bastions séparatistes dans le Donetsk et le Lugansk.
25 MAI 2014 : Victoire de l'oligarque Porochenko aux élections présidentielles en Ukraine avec 55,9 % des voix..
________________________________________________________________________

2 / LES ÉVÉNEMENTS AU JOUR LE JOUR
(ordre antéchronologique)

AVERTISSEMENT : 
Les informations sur les opérations militaires sont souvent à confirmer et susceptibles d'être corrigées par la suite...

MAI 2014


Les rebelles de Slaviansk 
accrochés à leurs villes et leur liberté, 
sont prêts à accueillir la soldatesque kievienne... 
respect à leur courage et leur audace !



DIMANCHE 25 MAI 2014 : L'oligarque Petro Porochenko a gagné dès le 1er tour les élections présidentielles ukrainiennes. Dans le Donbass, comme annoncé par les autorités de Kiev, les opérations militaires ont connu un répit pendant cette journée réservée au scrutin des élections présidentielles ukrainiennes, mais en soirée, le Vice-Premier ministre Vitaly Yaremale et ministre de l'intérieur  Arsen Avakov  par intérim a annoncé la reprise immédiate de l'offensive contre les bastions républicains .

"Breaking news" 25 mai 2014 (anglais)


Petro Oleksiyovytch Porochenko, 49 ans, 5ème président  d'Ukraine
25 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

A SLAVIANSK (Donetsk) : A 22h30, les combats ont repris avec des accrochages, dans le quartier de la meunerie et près de l'usine CPB où sont repérés des mouvements de blindés. En même temps, les bombardements de la ville depuis le mont ont recommencé, visant surtout le quartier de Semenivka dans la banlieue Nord Est.
- A 04h00, la milice a attaqué à Seleznevka dans la banlieue Nord Est de la ville une unité ukrainienne, détruisant un BTR. Un milicien a été tué.
- A 01h15, les forces ukrainiennes ont repris leurs bombardements sur Slaviansk, détruisant plusieurs  habitations.

A Mariupol (Donetsk) : Dennis, le frère de Dmitry Kuzmenko, a été arrêté par les forces ukrainiennes.

A Donetsk : Le vice président de la République populaire du Donetsk, Miroslav Rudenko annonce que un dialogue peut être envisagé avec Porochenko seulement si il stoppe d'abord l'opération militaire, retire ses troupes des territoires du Donetsk et du Lugansk, et reconnaît la souveraineté des républiques populaires.. 

La milice a arrêté 2 officiers de l'unité militaire ukrainienne de la ville qui menacent d’exécuter des soldats qui voulaient rejoindre les rangs de la République populaire.

A Novoaidar (Lugansk) : A 45 km au nord de Lugansk, une colonne de 42 véhicules blindés d'infanterie BMP et plusieurs lance roquettes multiples "Grad" venant du Nord, serait en mouvement vers Lugansk, en terrorisant la population sur son passage, mitraillant les magasins et les lieux publics.

Quelques minutes après le passage de la colonne infernale


Depuis une colonne véhicules ukrainiens en mouvement vers Lugansk, des tirs sont déclenchés sans raison, vers la terrasse d'un café ou des civils étaient attablés. Au moins 2 civils ont été tué et 4 blessés.

25 mai 2014, EN UKRAINE :

A Kiev :  Tenue des élections présidentielles anticipées, Porochenko gagne avec 55.9% des voix


- A 00h00, le vice-président de la Commission électorale centrale, Maguera, valide les résultas du scrutin.  "Les élections présidentielles ont eu lieu, et il doit être pris comme des faits"
- A 22h00, le taux de participation est de 60 % (dans le Donetsk 12 %). Une première estimation donne les résultats suivants : En tête, l'oligarque Porochenko gagne avec 57,31% suivi par  Ioulia Timochenko,  12,39%, le leader radical Oleg Lyashko obtient 8,69%. 
- A 19h00, les médias ukrainiennes dans leus compte rendu des élections présidentielles utilisent des images du 11 mai des votants du référendum à Donetsk
- A 18h00, A Odessa, le responsable régional de la commission électorale,Anatoly Boyko a dénoncé que dans de nombreux bureaux de vote les listes des électeurs pour les élections municipales et pour les élections présidentielles n'étaient pas identiques.
-  A 16h00, le taux de participation est de 38,53 % en Ukraine, et 2.5 % à Moscou (27000 inscrits) (source Commission électorale d'Ukraine)
- A 14h00,  le président ukrainien par intérim, Oleksandr Turchynov estime que l'absence de vote dans les villes séparatistes du Donetsk et du  Lugansk n'affecte pas le résultat global de l'élection .
- A 12h00, 19 cas de violation du scrutin ntamment par corruption des électeurs ont été enregistrés par les observateurs internationaux comme dans district de Nikopol région de Dnipropetrovsk en Ukraine où le vote est acheté pour 100 hryvnia.
- Les bureaux de vote ukrainiens ouvrent de 08h00 à 20h00 pour le scrutin des élections présidentielles pour lesquelles 21 candidats sont en lice. 
Dans les régions de Donetsk et Lougansk qui réclament l'autonomie, l'élection risque de ne pas avoir lieu dans 21 circonscriptions sur 34, prévient Alexandre Tchernenko, directeur général du Comité des électeurs d'Ukraine.
Le scrutin est surveillé par 282 observateurs de 19 pays, dont 61 polonais et 38 américains. 

- Au milieu de la nuit, les journalistes russes de Life news, Oleg Sidiakine et Marat Saïtchenko
ont été libérés suite à une intervention du Président tchétchène Kadirov auprès es autorités de Kiev.
- Le SBU a arrêté les membres de l'organisation "Kiberberkut" responsables de la cyber attaque du fichier informatique de la commission électorale.

A Kiev : Vitali Klitschko a remporté les élections municipales

A Odessa :  Gennady Truhaniv a remporté les élections municipales 

25 mai 2014, A L'ETRANGER : (Heures ukrainiennes approximatives) 

A Moscou : Cohérente avec ses principes démocratiques, la Fédération de Russie à l'occasion des élections présidentielles ukrainienne a ouvert 5 bureaux de vote pour les résidents présents sur son territoire.

________________________________________________________________________

SAMEDI 24 MAI 2014 : Les tensions se font vives autour des bureaux de vote ukrainiens tandis que les républiques du Donetsk et du Lugansk réalisent un traité d'union "Novorossyia"

24 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

Ces derniers jours, les assauts meurtriers des forces kiéviennes ont été une nouvelle fois repoussées par les miliciens du Donbass, mais au prix de sacrifices héroïques.
Loin des logorrhées propagandistes de nos dirigeants occidentaux et de leurs laquais médiatiques, voyons la réalité de ce peuple toujours debout sous les bombes et les insultes, et qui révèle au monde la dignité des uns et les mensonges des autres !


L'article concernant l'hommage aux miliciens tués, le lien ici : Hommage aux héros du Donbass

A SLAVIANSK (Donetsk) : Les escarmouches et les bombardements s'étendent toujours plus autour de la ville assiégée.
- A Semenovka les tirs de l'artillerie ukrainienne ont été dirigés sur des quartiers résidentiels et sur l'hôpital qui a été évacué.

A Novonikolaevka (Donetsk) : à l'Ouest de Slaviansk, la milice a détruit Détruit 2 véhicules blindés d'infanterie et ftouvhé 1 char T-64, 11 soldats ukrainiens ont été tués et de nombreux autres blessés.

A Andriivka (Donetsk) :  Au sud de Slaviansk, des tirs de mortier ont frappé un groupe de journalistes étrangers : un journaliste italien et son traducteur ont été tués et 1 français blessé (William Rogulya),  

A Torets (Donetsk) : L'antenne de la république du Donetsk de cette ville située à l'Ous de Slaviansk, a été attaquée par un commandos ayant ouvert le feu dans les locaux administratifs, tuant 2 personnes et en blessant plusieurs autres.

Attaque d'un commando ukrainien sur une administration séparatiste.



Les bureaux administratifs saccagés avec une victime assassinée
A Donetsk : Les républiques populaires de Donetsk et Lugansk ont formé par un accord d'alliance, l’Union des républiques populaires baptisée Novorossia (Nouvelle Russie) lors d’un congrès des partisans de la fédéralisation de l’Ukraine qui se déroule à Donetsk.

"Novorossia"
Ce traité d'Union est ouvert aux autres entités de la zone de la "Novorossia".


24 mai 2014, A L'ETRANGER :

A Simferopol : des batteries anti aériennes ukrainiennes ont tiré des coups de semonce contre des hélicoptères russes Mi35 en provenance de la Crimée et manœuvrant sur le frontière.

OSCE : L'organisation retire ses observateurs de la région de Donetsk, affirmant qu'il est impossible de travailler dans la région en raison de la "atmosphère de terreur"
________________________________________________________________________

(Cliquez pour agrandir l'image)
________________________________________________________________________

VENDREDI 23 MAI 2014 : L'offensive a pris une dimension régionale avec des opérations aussi bien dans le Donetsk que le Lugansk. par ailleurs des actions menées par le 'Prayvi Sector" attestent de la violence des méthodes et de la démoralisation de l'armée, peu préparée et motivée à ce genre d'opérations de guerre civile.

"Breaking news" 23 mai 2014 (anglais)

23 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

Barrage de l'armée ukrainienne
A SLAVIANSK (Donetsk) : La ville est encerclée par la 51ème brigade aéromobile ukrainienne, dont l'augmentation et les objectifs des bombardements laissent supposer l'imminence d'un nouvel assaut.

Interception d'un véhicule sur un barrage ukrainien

- En soirée, Igor Strelkov le commandant de la garnison de Slaviansk a demandé aux habitants d'évacuer la ville, afin de limiter les pertes civiles causées par les bombardements de l'armée ukrainienne.
- A 16h00, l'artillerie ukrainienne reprend ses bombardements au coeur de la ville assiégée

Canon automoteur ukrainien 
A KRASNOARMEYSK (Donetsk) : Une embuscade a été dirigée contre le bataillon spécial "Donbass" composé de volontaires du "Prayvi Sector" La moitié de l'effectif aurait été mis hors de combat par la milice.

Le bataillon "Donbass" va être décimé dans une embuscade le 23 mai 
- A 10h15, le premier bilan des pertes fait état de 3 tués et de nombreux blessés, côté ukrainien
- A 05h00, Des renforts du "Prayvi sector" sont venus au secours de l'unité attaquée et lui permettre de s'extraire de l'encerclement..
- A 03h00, la moitié du bataillon est déclaré touché par l'embuscade (dont de nombreux blessés graves) 
- A 00h00, La milice séparatiste a tendu une embuscade à une unité de du "Prayvi Sector" du bataillon "Donbass",  commandé par Simon Sementchenko, qui dénonce l'inertie de l'armée régulière qui n'a pas envoyé les renforts demandés. Il signale de nombreux blessés au sein de son unité.

A Karlivka (Donetsk) : Dans la nuit du 22 au 23 mai, la milice a repoussé un assaut ukrainien à 30 km au nord Oust de Donetsk, infligeant à l'ennemi une dizaine de tués, des blessés ainsi que des prisonniers.

A Gorlovka (Donetsk) :  Alexander Sapunoff leader séparatiste de la ville a été enlevé.

A Lysychansk (Lugansk) : A 15h00, un hélicoptère ukrainien a été abattu par la milice

Hélicoptère Mi24 de l'armée ukrainienne
A Shterivka (Lugansk) : La voie ferrée à été sabotée au sud de Lugansk

A Donetsk : Les pertes du bataillon Vostok au cours des derniers combats s'élèvent à 5 tués :
1. Krivorodko Ivan Kuzmich né en 1960 
2. Obraztsy Sergey I. Né en 1977 
3. Pelipenko Oleg né en 1980 
4. Sergei Stepenko né en 1982 
5. Krivoshejka Oleg né en 1977

Différents accrochages autour de Donetsk, et notamment à l'aéroport tenue par les forces ukrainiennes et dans lequel ont été sécurisés les 5 bureaux de vote pour les élections présidentielles de dimanche 

23 mai 2014, EN UKRAINE :

A Kiev : Le mouvement de résistance anti gouvernemental "Kiberberkut", en signe de protestation contre la légitimation des crimes de la junte de Kiev a complètement détruit le réseau et l'infrastructure informatique de la Commission électorale centrale de l'Ukraine, qui était sous contrôle des USA.

Le chef du mouvement "Choix ukrainien"  Medvedchuk a imploré le gouvernement de mettre fin aux "sacrifices insensés" provoqués par les opérations militaires dans le Donbass.

23 mai 2014, A L'ETRANGER :

A Saint-Pétersbourg  : Lors du 18e Forum économique international le Président Vladimir Poutine a réalisé une nouvelle analyse de la situation en Ukraine : "Il y a eu un coup d'Etat soutenu par les partenaires américains et européens. Ensuite, le chaos s'est instauré, et maintenant nous constatons qu'une guerre civile d'envergure a débuté" 

Vladimir Poutine à Saint Pétersbourg les 22.23 et 24 mai 2014 
Concernant les prochaines élections présidentielles ukrainiennes, Poutine regrette qu'elles n'aient pas été précédées d'une réforme constitutionnelle, mais se déclare prêt a dialoguer avec le nouveau gouvernement à condition que préalablement, cessent les opérations militaires dans le Sud Est et que soit honorer la dette du gaz russe.
______________________________________________________________________

JEUDI 22 MAI 2014 : Une offensive générale est lancée par Kiev certainement pressée par l'échéance des élections présidentielles prévues dans 2 jours. L'effort principal des forces ukrainiennes est porté sur la ville assiégée de Slaviansk d'une part et dans le secteur de Severodonetsk au Nord de Lugansk d'autre part.

"Breaking news" 22 mai 2014 (anglais)

Milicien séparatiste en déplacement près de Lysychansk
22 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

A SLAVIANSK (Donetsk) : Un assaut général est mené en soirée contre la ville séparatiste bombardée.

- A 23h00, Les forces ukrainiennes tentent de pénétrer dans la ville
- A 22h27, des combats s'engagent au Nord de la ville au niveau du barrage ukrainien de Krasny Liman attaqué par la milice.
- A 20h00, l'artillerie ukrainienne bombarde le centre ville de Slaviansk, des victimes civiles sont enregistrées (dont une famille complète de 3 enfants tuée)
- A 00h30, le journaliste britannique de Russia TV, Graham Phillips a été libéré.

A VOLNOVAKHA (Donetsk) :  Entre Mariupol et Donetsk, de violents combats éclatent suite à une attaque des séparatistes contre un convoi de l'armée ukrainienne en mouvement vers Donetsk. Le bilan des pertes, très lourd pour les forces ukrainiennes, ne cesse d'augmenter à chaque communiqué des autorités de Kiev (voir plus bas dans § du jour "A Kiev")

Blindés ukrainiens détruits le 22 mai à Volnovakha

15h00 : Les combats semblent se poursuivre dans la région central de Donetsk. Les rapports font état de nombreux morts et blessés. Concernant l’attaque des séparatistes russes contre une position ukrainienne les derniers bilans, toujours contradictoires, évoluent désormais entre 17 et 36 morts côté ukrainiens.

Hélicoptères d'attaque ukrainiens Mi 24 survolant la région de Volnovakha
Une attaque pendant la nuit contre les forces ukrainiennes est lancée dans la région, plusieurs sources font état de nombreuses pertes dans les rangs des forces kieviennes.

Carcasses des véhicules ukrainiens après l'assaut des séparatistes
A Donetsk : Un accord d'assistance et de coopération mutuelle a été signé entre la République populaire du Donetsk et l'Union des cosaques atamans de Russie et de l'étranger.

A Lysychansk (Lugansk) : Les séparatistes ont bloqué une offensive de l'armée ukrainienne qui tentait de franchir la rivière Donetsk.

Combats d'infanterie à proximité de Lysychansk le 22 mai


- A 12h15, Des combats opposent séparatistes reliant la ville à Severodonetsk (Nord-Nord Uest de Lugansk). Les séparatistes ont fait exploser un pont, et les combats se poursuivent pour le contrôle du second pont enjambant la rivière Donetsk.

Combats à Rubeyzhnove, au nord de Lysychansk



- A 07h30, les séparatistes attaquent une unité ukrainienne, près de Roubijne à Lysychansk

A Pryvillya (Lugansk) : Lors d'une opération dans cette ville au Nord de Severodonetsk,des militants du "Prayvi Sector" ont ouvert le feu sur des soldats ukrainiens qui refusaient de participer à un assaut contre la population. Le chiffre de 30 tués est avancé...

Combattants du "Prayvi Sector"
A Krasna Talivka (Lugansk) : Un convoi du "Prayvi Sector " de 30 à 40 véhicules légers a été observé progressant en forêt, à proximité de la frontière russe

A Belokurakino (Lugansk) : A 09h30, plusieurs unités ukrainiennes, regroupant environ 300 véhicules blindés et hélicoptères ont été observées dans cette région Nord du Lugansk, à proximité de la frontière avec la Russie.

A LUGANSK : Des combats violents ont éclaté dans la région de Lugansk

- A 19h55, 3 chars BMP de l’armée ukrainienne ont été capturés par la milice séparatiste.


- A 16h00, 4 mines de charbons ont été investies par des séparatistes.
- A 13h15, les autorités séparatistes de Lugansk ont annoncé que tous les hommes entre 18 et 45 ans doivent prendre les armes et se battre dans "l’armée du Sud-Est".
- A 12h30, Des combats viennent de commencer dans la région de Lugansk, où l’armée ukrainienne lance contre les séparatistes plusieurs chars et hélicoptères.
- A 11h00, les séparatistes russes déclarent l’état d’urgence et la mobilisation générale.

22 mai 2014, EN UKRAINE : 

A Kiev : - A 20h20, Le ministère ukrainien de la Santé a annoncé que le bilan des combats avait atteint 17 morts et 36 blessés dans les rangs de ukrainiens..

Soldats ukrainiens tués à Volnovakha le 22 mai 
- A 17h00, le porte parole du Président ukrainien Tourtchinov reconnait la perte de 13 militaires dans les combats de la nuit près de Donetsk. Cependant ce bilan est toujours provisoire.
- A 11h00, le ministère ukrainien de la Défense a reconnu des pertes importantes dans la nuit suite à deux attaques des séparatistes : 8 tués et 17 blessés dans des combats près de Volnovakha, et 1  tué et 2 blessés, près de Roubijne, dans la région de Lugansk.

Le mouvement de Dmytri Iarosh, 3prayvi Sector" est officielllemnt reconnu partie politique.
________________________________________________________________________

MERCREDI 21 MAI 2014 :  Assaut de Slaviansk imminent !

"Breaking news" 21 mai 2014 (anglais)


Plusieurs indicateurs annoncent une opération d'envergure dans les prochaines heures: observations de mouvements d'unités blindés en rapprochement, renforcement de l'artillerie du Mont Karachun, bombardement quadrillé et plus en profondeur de la ville assiégée.

Maison bombardée à Semenovka à l'entrée Est de Slaviansk
Dans la nuit, l'offensive contre les positions de la milice a repris avec plus de moyens lourds, dans le secteur de Slaviansk et Kramatorsk, les bombardements, élargis aux secteurs résidentiels commencent a frapper la population civile qui accuse ce jour 3 blessés dont 2 grièvement touchés.

Bombardements nocturnes dans le quartier de 
Semonovka (Slaviansk) dans la nuit du 20 au 21 mai

Dans le Lugansk, des mouvements de troupes ukrainiennes convergent vers Lugansk. De nombreux blindés et pièces d'artillerie sont signalés.
________________________________________________________________________

MARDI 20 MAI 2014 : Les combats tout en intensifiant la violence des bombardements et en multipliant des escarmouches, connaissent un certaine stabilité, les forces ukrainiennes ne parvenant pas a pénétrer les lignes de défense urbaines de la milice. 

20 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 
"Breaking news" 20 mai 2014 (anglais)

A SLAVIANSK (Donetsk) : Le mont Karachun pierre angulaire du dispositif de l'encerclement ukrainien de Slaviansk fait l'objet de nombreuses attaques de la part de la milice.
- En soirée , des civils ont été la cible délibérée de tirs au canon de 30 mm par l'armée ukrainienne.
- A 13h00, l'usine de traitement des eaux et la station de pompage de la ville sont hors service suite aux bombardements ukrainiens.
- A 10h20, 4 soldats ukrainiens ont été blessés par un tir de contre-batterie réalisé par un mortier de la milice.

Le mont Karachun sous le feu des mortiers de la milice (3'38")


- Les milices républicaines mènent une contre-attaque dès les premières heures avec précédé d'un pilonnage au mortier des positions tenues par l'artillerie ukrainienne.

Les bombardements ukrainiens visent de plus en plus les habitations civiles 
- A 06h00, Des bombardements ukrainiens depuis le mont Karachun, encore plus intenses ont repris sur la périphérie de Slaviansk. 10 maisons seront partiellement détruites dans la journée.

Mise en batterie d'un mortier de 82 mmm "Vasilek" par 
un groupe de la 95ème brigade aéromobile ukrainienne

A Mariupol (Donetsk) : Devant les rapports signalant l'arrivée d'une colonne de blindés de la Garde Nationale et des unités de volontaires ukrainiens, la milice s'est mise en état d'alerte et a renforcé les barrages à proximité de leur état major. Les syndicats de travailleurs ont décidé de leur apporter leur soutien.

A Donetsk : Le processus de nationalisation des entreprises a commencé

20 mai 2014, EN UKRAINE :

Sur différentes voies logistiques ferroviaires, des convois de matériels militaires lourds sont observés se dirigeant vers Lugansk et Donetsk.

Convoi ferroviaire ukrainien  (2'18")


A Karkhov : Un camp militaire ukrainien a été attaqué, 1 civil aurait été tué dans les combats.

A Odessa : Le chef du département régional pour les situations d'urgence de l'Ukraine, Volodymyr Bodelan, après la dernière réunion (à huis clos) de la Commission de la Verkhovna Rada enquêtant sur le massacres d'Odessa a rapporté que la plupart des victimes avaient été assassinées avant d'être brûlé et que des substances chimiques encore inconnues mais contenant du chloroforme, avaient été utilisées . il a également témoigné de la difficultés pour les sauveteurs d'extraire les blessés qui étaient achevés par les manifestants.

A Mariupol : A 15h00, le journaliste britannique Graham Phillips, qui travaille pour la chaîne de télévision RT (Russia Today), a été arrêté par les forces ukrainiennes de sécurité.

A Kiev :  les députés de la  Verkhovna Rada, proposent de changer les toponymes russes des villes contre des noms ukrainiens.

20 mai 2014, A L'ETRANGER :

OTAN : Le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen a déclaré lors d'une conférence de presse à Bruxelles, que l'organisation s’apprêtait à envoyer des équipes de spécialistes pour renforcer la sécurité des centrales nucléaires en Ukraine.

________________________________________________________________________

LUNDI 19 MAI 2014 : Les bombardements continuent à s'intensifier tandis que des renforts blindés importants sont en route vers les positions ukrainiennes encerclant les villes coupées de leur alimentation.

"Breaking news" 19 mai 2014 (anglais)


19 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

L'article lié à la situation dans le secteur, le lien  ici : "Qui sème le vent récolte la tempête" !

A SLAVIANSK (Donetsk) : Tandis que l'armée ukrainienne s'enlise dans une guerre de position, la milice séparatiste mène quant à elles des opérations de guérilla marquantes au delà de son périmètre défensif.

- A 13h25, un bombardement depuis les batteries ukrainiennes du mont Karachun est déclenché sur la banlieue Est de Slaviansk au niveau du barrage routier de Semenovka.

Chaque jour les bombardements ukrainiens se rapprochent des quartiers résidentiels
- A 12h00, un combat est  engagé au niveau du village de Cherevkovka, point de contrôle entre Slaviansk et Kramatorsk.

Premières images d'un combat d'infanterie 
prises entre Slaviansk et Kramatorsk (27")

Tir d'un missile antichar Fagot ( AT4  Sigot pour l'OTAN)
Couverture réalisé avec mitrailleuse Pecheneg (7.62mm)

- A 05h30, de violents combats se déroulent sur le mont Karachun, tenu par les forces ukrainiennes qui y ont embusqué leur artillerie et la milice séparatiste qui cherche à les y déloger..

Combat sur le mont Karachun le 19 mai matin (9'17")

A KRAMATORSK (Donetsk) : Des bombardements sporadiques ont été réalisés par l'artillerie ukrainienne sur les périphéries de la ville, notamment vers le milieu de l'après midi.

A Kourakhove (Donetsk) : A 09h30, Une soixante de véhicules blindés et de canons automoteurs ont été signalés se déplaçant vers l'Est en direction de Slaviansk ( 60 km)

A Amvrosiiska (Donetsk) : Dans ce village au Sud Est de Donetsk, non loin de la frontière, une unité de l'armée ukrainienne a été attaquée par des miliciens séparatistes qui cherchaient a bloquer un convoi ferroviaire transportant des munitions vers le front. Ces derniers ont été repoussés après avoir perdu plusieurs véhicules ont déclaré 2 tués et 1 blessé dans leurs rangs.

A Uspenka (Donetsk) : 1 mort et 2 blessés dans une fusillade sur ce poste frontière à mi chemin entre Donetsk et Rostov sur le Don. Les circonstances ne sont pas encore connues et certains témoignages rapportent un accrochage entre des villageois et des hommes armés non identifiés.

A Donetsk : A 15h00, le trafic ferroviaire de marchandises a été rouvert.

19 mai 2014, A L'ETRANGER : 

A Moscou : L'envoyé spécial du président Vladimir Lukin, est prêt a participer aux négociations pour la libérations des 2 journalistes de Life news retenus par les autorités ukrainiennes. 

Oleg Sidyakina et Marat Saychenko, les 2 journalistes accusés de "terrorisme"
Par ailleurs, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a demandé aujourd'hui à l'OSCE et aux Nations unies de s'assurer qu'une enquête "transparente et impartiale" soit menée par les autorités de Kiev sur le massacre d'Odessa.

Moscou a convoqué une réunion du Conseil de sécurité de l'OTAN en raison de la détérioration de la situation en Ukraine.
________________________________________________________________________

DIMANCHE 18 MAI 2014 : Les combats se sont intensifiés entre Slaviansk et Kramatorsk depuis le matin.

"Breaking news" 18 mai 2014 (anglais)

18 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

A SLAVIANSK : Une exécution sommaire de 10 soldats ukrainiens alors qu'ils tentaient de déserter a marqué cette journée de combat autour de la ville de Slaviansk.

- A 05h00, un groupe de soldats ukrainiens qui tentait de déserter et rejoindre la milice en a été empêché par des tirs ukrainiens. Selon certaines sources, ils auraient été fusillés par leur commandement.
- Pendant la nuit, un nouvel assaut contre la milice a été repoussé, causant la pertes de 7 soldats ukrainiens.

Blindé ukrainien détruit à l'entrée de Slaviansk
A KRAMATORSK : Un offensive précédée de bombardements s'est déroulé toute la journée en vain, obligeant l'armée ukrainienne a durcir le blocus.
En soirée les bombardements continuent et l'armée ukrainienne a coupé l'approvisionnement en eau potable de la ville.
- A 19h00 Les 6 BTR ukrainiens menant l'attaque ont été bloqués au niveau du pont de l'usine "EMSS", 
- Pendant la journée le réseau des téléphone cellulaire est brouillé.
- A 13h00, après une préparation d'artillerie, une offensive ukrainienne a été dirigée sur le secteur du marché, où de violents combats ont opposé la milice à la garde nationale. Des unités motorisées,  se sont dirigées de l'aérodrome vers la périphérie de la ville.

Bruit des combats se déroulant sur la zone du marché vers midi


Des combats ont repris dès les premières heures dans la  périphérie nord de la ville.

Bruit des combats entendus depuis la ville au matin


2 journalistes russes de "Life News", Oleg Sidyakina et Marat Saychenko, ont été arrêtés par les forces ukrainiennes dans le secteur de Kramatorsk. L'OSCE demande à Kiev leur libération en cours de soirée.

A Donetsk : Denis Pushilin a appelé la population du Donetsk à la mobilisation générale pour chasser l'envahisseur ukrainien du territoire de la république.

Des camps d'entrainement militaires sont organisés dans des zones secrètes.

Camp d'entrainement séparatiste - reportage BBC



A Lugansk :  Valery Bolotoff est élu à la tête de la République Populaire de Lugansk 

18 mai 2014, EN UKRAINE :

A Kiev : Les autorités ont reconnu 4 blessés dans les combats à Slaviansk.

Le Président ukrainien par intérim Tourtchinov, a demandé au parquet une procédure visant à l'interdiction du parti communiste.

A Karkhov : Le représentant du conseil de coordination du mouvement "Sud Est" Yuri Apukhtin a annoncé la tenue prochaine d'un référendum d'auto détermination pour la région de Karkhov, ainsi que l'intention de boycotter les élections présidentielles du 25 mai..

A Poltava :  Des nombreux convois de blindés et de bataillons spéciaux sont signalés faisant mouvement vers l'Est

Le candidat présidentiel du Parti populaire d'Ukraine (UNP) Alexandre Klimenko a refusé toute participation à l'élection spéciale qui se tiendra le 25 mai.

19 mai 2014, A L'ETRANGER :

A Moscou : Vladimir Poutine a ordonné de clôturer des exercices prévus de longue date et qui se déroulaient dans la zone frontalière sud .
________________________________________________________________________

SAMEDI 17 MAI 2014 : Sur fond de guerre de l'information, les combats ont repris autour de Slaviansk, principalement à Andriivka, au Sud  et Semonovka à l'Est.

"Breaking news" 17 mai 2014 (anglais)



17 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

Tandis que les combats continuent autour de leurs villes assiégées, les républiques autoproclamés de Donetsk et Lugansk, ont annoncé leur intention de demander un rattachement à la Fédération de Russie.

A SLAVIANSK : 

- A 20h30 de nouveaux combats sont engagés sur les barrages en périphérie de la ville, appuyés par des tirs de roquettes.
- A 10h00, Après une préparation d'artillerie au mortier puis avec les obusiers, depuis 4h00, un nouvel assaut est lancé sur Semenovka par les forces armées ukrainiennes.
- Des combats ont repris à Andriivka entre les rebelles et les forces ukrainiennes qui ont bombardé et détruit un pont de chemin de fer..

Destructions à Andriivka le 17 mai


- En matinée les bombardements de la périphérie sud par l'artillerie ukrainienne qui n'ont pas cessé pendant la nuit, se concentrent en s'intensifiant sur la zone de l'usine "Zeus Ceramica".

Bombardement depuis le mont Karachun (antenne TV)


A KRAMATORSK : Des combats continuent dans le secteur de l'aérodrome. 
Une tentative de négociations entre les milices et les forces ukrainiennes encerclées a écoué.

A Donetsk : Le gouverneur populaire de la République du Donetsk, Paul Gubarev, a décidé d'ouvrir les frontières avec la Russie dès le 18 mai 2014. Par ailleurs les forces de sécurité ukrainiennes sont invitées soit à prêter serment à la nouvelle République, soit à quitter son territoire. 
- Un assaut visant a capturé l'aéroport est en cours de préparation par les milices composées des unités "Berkut" et "Hold".

A Lugansk : Plusieurs accrochages ont eu lieu sur des barrages en périphérie de la ville, attaques menées par des combattants du "Prayvi Sector" Coté ukrainien 2 tués et 2 blessés, côté séparatistes, 2 jeunes filles civiles ont été abattues.


A Dovzhansky : A 06h00, le poste de contrôle frontalier, où les gardes frontières retenaient Valeria Bolotov,  fait l'objet d'une action menée par 150 miliciens qui ont libéré leur gouverneur après 2h00 de négociations, pendant lesquelles Kiev n'a pas répondu à l'appel de renfort lancé par les gardes frontières....
- A 05h45, Le gouverneur de Lugnask, Valeria Bolotov, de retour d'une clinique privée où il a été soigné après l'attentat contre lui,  est bloqué à la frontière.

17 mai 2014, EN UKRAINE :

A Kharkov : Des affrontements entre militants séparatistes et forces gouvernementales auraient fait 45 pertes chez ces dernières.

A Kiev : Le Parquet général de l'Ukraine a décrété les Républiques de Lugansk et Donetsk d' "organisations terroristes"

Dmitry Jaros, chef du "Prayvi Sector" à propos de la Crimée, "qui a été et doit rester à l'Ukraine", propose de déclencher une guérilla en s'appuyant sur la communauté tatar.

17 mai 2014, A L'ETRANGER :

ONU : Le représentant permanent de la Russie auprès de l'OSCE, Andrei Kelin a fait observer que aucune preuve n'est venue étayé les allégations mensongères selon lesquelles des espions russes seraient à l'oeuvre en Ukraine. Par contre chaque jour de nouvelles informations et preuves confirment la présence active d'agents et mercenaires étasuniens à la coordination des opérations spéciales dans le Donbass.

A Moscou : Le Ministère des Affaires Etrangères insiste sur la cessation immédiate des opérations militaires condition préalable à des négociations.

Tiraspol : 2 gardes frontières ukrainiens ont été arrêtés sur le territoire de la Transnistrie.
_________________________________________________________________________________

VENDREDI 16 MAI 2014 : Des combats ont lieu sur la périphérie de Slaviansk


"Breaking news" 16 mai 2014 (anglais)

16 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 



Selon le maire de Slaviansk, Vyacheslav Ponomarev, le décompte des pertes humaines depuis  du 2 au 12 mai serait le suivant  (chiffres non confirmés) :  

FORCES UKRAINIENNES, 650 tués, blessés et prisonniers dont :

- 285 membres du "Prayvi Sector"
- 120 mercenaires ukrainiens d'Igor Kolomoisky, bataillons "Dnepr" et "Azov"
- 90 membres des unités spéciales du SBU, groupe "Alpha"
- 40 parachutistes de la 95ème Brigade aéromobile
- 20 membres du MUP
- 6 membres de la société privée de sécurité polonaise "ASBS Othago"
- 14 membres de la société privée de sécurité américaine "Greystone Limited"
- 50 membres de la société privée de sécurité américaine "Academi"
- 25 employés dont 13 tués des agences américaines CIA et FBI.

Le matériel détruit :

- 8 hélicoptères de combat Mi24, Mi17 et Mi8
- 3 obusiers  D30
- 6 véhicule de transport de troupes (BTR)
- 4 véhicules de combat d'infanterie (BMP)
- 1 hummer

FORCES SÉPARATISTES, 8 tués, 3 blessés.

La plupart des autres pertes sont des civils, soit abattus directement par les unités ukrainiennes ou leurs bombardements.

Enterrement d'un milicien séparatiste à Slaviansk
A SLOVIANSK (Donetsk) : Nouvel échec des forces ukrainiennes...

- A 20h48, De puissnates explosions retentissent en ville dans le secteur de l'usine "Zeus Ceramica", où un combat vient d'éclater. 1 milicien serait griévement blessé.A 15h00, toutes les unités de la milice populaire sont mises en alerte
- A 11h00, les forces ukrainiennes renforcées ont tenté de percer les lignes de défense dans le quartier de Semenovka à l'Est de Slaviansk, déjà le théatre de combats violents de 5 mai dernier. Après 2 heures de combats, les soldats ukrainiens se sont retirés.


Rebelles séparatistes dans leur retranchement

- A l'aube, une attaque précédées de bombardements est engagée sur la périphérie Est de Slaviansk.
- A 00h00, Bombardement par l’artillerie ukrainienne des positions rebelles en périphérie.

A KRAMATORSK (Donetsk) : L'aérodrome sous contrôle de la milice.
- Pendant la journée la journée, ont continué des échanges de tirs entre les miliciens et la garde nationale.
- Dans la nuit une attaque de la milice sur l'aérodrome de Karamatorsk a permis de déloger une unité ukrainienne en lui infligeant des pertes (a priori 5 tués et plusieurs blessés)

Barrage de l'armée ukrainienne près de Kramatorsk
A Donetsk : Capture de la base ukrainienne 3037
Une section du bataillon républicain "Vostok" a pris possession du casernement de l'unité 3037 de la garde nationale, qui a déposé les armes, laissant à la milice, 1 véhicule de combat d'infanterie, 2 véhicules de transport de troupes et 5 autobus. Les 300 soldats ukrainiens ont été  transférés dans une base.

A Uspenka (Lugansk) : un individu a tiré sur un poste de contrôle de la milice, avant de repartir avec sa voiture. Bilan 1 mort et 1 blessé.

16 mai 2014, EN UKRAINE :

A Odessa : Valery Kaurov, le leader des séparatistes de la région d'Odessa a estimé selon ses informations et enquêtes que 272 personnes ont été tuées ou ont disparu lors du massacre du 2 mai.

Des conversations téléphoniques interceptées tendent a confirmer l'action menée par l'oligarque et gouverneur de la région de Dnepropetrovsk, Igor Kolomoyski, dans le financement et la préparation des provocations de la journée du 2 mai qui ont conduit au massacre. Par ailleurs on sait que Kolomoyski, use d'un système de récompenses et de primes favorisant les dérives et les actions violentes, comme par exemple la tête de Oleg Tsarev mise à prix 1 million de dollars.


Igor Kolomoyski, oligarque israélo-ukrainien, soutien actif du Maïdan
Kiev : Le Ministre de l'Intérieur par interim, Avakov a annoncé l'arrestation de l'un des commandants de la milice Alexei Roelcke.

Le leader du parti communiste a annoncé le retrait de sa candidature aux prochaines élections présidentielles au vu de la situation dans l'Est du pays qui décrédibilisait  le scrutin. Plus tard en soirée, il est victime d'une attaque sur sa voiture. 
________________________________________________________________________

JEUDI 15 MAI 2014 : La situation semble stable autour des villes assiégées toujours soumises à un harcèlement de l'artillerie ukrainienne depuis la montagne de Karachun. Autour de Slaviansk, les forces ukrainiennes se concentrent au nord et à l'Est de la ville. 


"Breaking news" 15 mai 2014 (anglais)

15 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

A 23h00,  Le Gouverneur du Donetsk Pavel Gubarev annonce une contre-offensive des milices républicaines cette nuit si la demande est de retirer "les troupes d'occupation ukrainiennes" de la République populaire de Donetsk et d'échanger tous les otages n'est pas accepté par Kiev.

Les milices républicaines s'attendent à une forte offensive de l'armée ukrainienne dans les prochaines heures.



A KRAMATORSK (Donetsk) : En soirée l'aérodrome de Kramatorsk est sous contrôle de la milice.

Les représentants de la milice populaire réfutent le communiqué de Kiev selon lequel "une base de terroristes a été détruite à proximité de Kramatorsk" Le commandement de la milice citant l'opération menée à Starovarvarovka affirme n'y avoir pas déployé d'unité combattante.

Des véhicules blindés ukrainiens ont ouvert le feu sur 2 journalistes de l'agence russe RT sans les toucher.

A Starovarvarovkoy (Donetsk) : La veille, 3 civils désarmés, 1 femme dans sa voiture et 2 hommes dans un minibus, ont été abattus par l'armée ukrainienne au moment où elle investissait le village (il s'agit de la "grande victoire" annoncée par Kiev quelques heures plus tard)

A SLAVIANSK (Donetsk) : Un groupe d'assaut d'environ 1000 hommes s'est déployé à proximité de Slaviansk en prévision d'un assaut.


Infanterie motorisée ukrainienne
- A 11h00, une concentration importante d'unités de la Garde nationale est repérée dans le secteur de Krany Liman (carrefour de l'axe Rostov Karkhov) La route est fermée aux civils.
- Une autre force avec de l'armement lourd a été vue se déplacant vers Rai-Oleksandrivka, à l'est de la ville.

Renfort de blindés ukrainiens vers Slaviansk

- Dans la matinée, la montagne de Karachun a été bombardé par la milice depuis les positions fixes et par l'escadron mobile de kramatorsk. Des dégâts ont été observés. L'artillerie ukrainienne a riposté sans provoquer de pertes.
- A 05h30, des bombardements d'artillerie et des échages de tirs nourris d'armes automatiques sont entendus sur la périphérie de Slaviansk.

Le porte parole de la municipalité s'est montré surpris de l'annonce faite à Kiev sur la pseudo-destruction d'une base de la milice car les forces ukrainiennes ont limité leurs activités à quelques déplacements et au renforcement du secteur de l'antenne de télévision, où elles sont installées.

Viatcheslav Ponomarev, le maire de la ville a annoncé la formation du 1er bataillon de l'armée de libération de la République du Donetsk.

A Krasnoarmeisk (Donetsk) : Une enquête de Paris Match dont les journalistes français étaient présents lors de la fusillade du 11 mai révèle que parmi les tireurs se trouvait Andreï Denisenko, adjoint du "Pravy Sektor" et responsable pour la région de Dniepropetrovsk. Il commandait le groupe d'une quinzaine de paramilitaires responsable de la tuerie (Le lien de l'enquête : ICI) .

Ce groupe paramilitaire appartient au bataillon du "Dniepr" récemment formé à partir de militant du "Prayvi Sector", de volontaires venus de Tchétchénie et vraisemblablement de mercenaires étrangers.


Andreï Denisenko, identifié à plusieurs reprises comme
responsable de la fusillade du 11 mai à 
Dniepropetrovsk.
Arrivés vers 14h30 à bord de camionnettes appartenant à l'oligarque Igor Kolomoisky, un des principaux soutiens de l’actuel gouvernement de Kiev, et gouverneur de la région voisine de Dniepropetrovsk, le groupe s'est fait passer pour une unité de la Garde Nationale. Après avoir interrompu le scrutin, ils se sont réfugiés dans le bâtiment pressés par la foule.  Une fusillade éclate rapidement, tuant 2 personnes (Youri Nikolenko et Vadim Khoudich) et blessant plusieurs autres..
Les victimes qui étaient désarmées, ainsi que nous le montrent les vidéos (voir lien ci après) sont blessées intentionnellement par des tirs directs.

Pour les documents vidéos de la fusillade, voir la chrono à la date du 11 mai le lien ici : Chrono 3

A Donetsk : Denis Pushilin est élu Président du Conseil suprême de la République populaire de Donetsk. Igor Strelkov quant à lui est nommé responsable de la défense et de la sécurité de la République.


Denis Pushilin
15 mai 2014, EN UKRAINE :

A Odessa : Le gouverneur Igor Mace a dénoncé le rôle tenu par le "Prayvi Sector" dans le massacre du 2 mai et a demandé que cette organisation soit interdite.
Nikolaev Vinnista, le chef de la police d'Odessa, nie la présence de russes ou de transnitriens parmi les victimes du massacre (comme initialement avancé par Kiev) Parmi les 48 morts 3 restent non identifiés, 6 hommes sont morts par arme à feu, 10 par défenestration et 7 femmes et enfants ont été recensés. 2 pistolets ont été retrouvés ainsi que des cocktails molotov. A l'issue des événements,16 ont été arrêtées, 33 assignées à résidence, et 12 auditionnées. 

A Kiev : Le président par intérime Oleksandr Tourtchinov tente un coup médiatique, en annoncant que  "dans la nuit du 14 au 15 mai une base importante de terroristes a été entièrement détruite"
A l'assemblée "Verkhovna Rada" Oleksandr Turchinov a déclaré que les opérations peuvent cesser su les rebelles déposent les armes. Devant la poursuites des opérations, les députés du parti communiste et du parti des régions ont quitté la séance du parlement relevant le cynisme d'un gouvernement qui évoque des pourparler tout en bombardant sa population.

15 mai 2014, A L'ETRANGER :

OSCE :  Le chef de la mission en Ukraine; Ertogryul Apakan souhaite augmente l'effectif des observateurs à 300 durant le mois. L'objectif final est de 500.
De son côté, Andrei Kelin, le représentant russe à l'OSCE a dénoncé la partialité des rapports de l'organisation "épuré" des observations concernant les opérations militaires ukrainiennes en cours

A Washington : La Maison Blanche a nié les rapports des médias allemands sur la présence de mercenaires de l'Ukraine à l'entreprise privée américaine Blackwater militaire, et d'autres entreprises similaires.

Mer Noire : Retour du navire espion français le "Dupuy de Lôme " qui avait déjà été déployé en mer Noire en avril dernier.

________________________________________________________________________

MERCREDI 14 MAI 2014 : Intensification des opérations des forces ukrainiennes sur Kramatorsk.



Dans le cadre des opérations militaires contre les Républiques du Donbass, plusieurs matériels déployés par la junte de Kiev sont identifiés avec le marquage de L'ONU. Une enquête est en cours car cela constitue une violation de l'Organisation internationale de maintien de la paix  par Kiev. (des hélicoptères ukrainiens avaient participé à une opération de maintien de la paix au Congo). Moscou a demandé une enquête.

Au moins 3 Mi24 et 1 Mi 8 portent le marquage ONU (1'07")

14 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

Lugansk et Donetsk ont demandé à la Russie de reconnaître le résulta du référendum

A SLAVIANSK (Donetsk) : Le commandant en second de la milice républicaine Sergey Zdrilyuk a donné un ultimatum de 24 heurs aux forces ukrainiennes pour cesser les bombardements et quitter le front. 


Riposte du mortier automoteur de la milice de Slaviansk (58")

Le maire de la ville, Vyacheslav Ponomarev déclare que l'armée ukrainienne bombarde sans cesse les périphérie de Slaviansk et Kramatorsk en cherchant a créer la panique parmi la population. Les unités de Kiev auraient perdu 11 hommes et 24 blessés.

A KRAMATORSK (Donetsk) : 
En fin d'après midi plusieurs véhicules sont observés en progression vers Kramatorsk comme ici à Mikhailovka : 


Colonne d'infanterie motorisée en déplacement vers Kramatorsk (1'06")

- Plusieurs villages ont fait l'objet de ratissage, et de fouilles des maisons.A 16h00, Des combats ont lieu à la périphérie du village de Starovarvarovka à 30 km de Kramatorsk.
- A 15h45, une colonne de 10 véhicules blindés est entré dans la banlieue de Kramatorsk, à Solncevo, appuyée par 6 hélicoptères.
Des visuels viennent confirmer l'embuscade tendue par la milice la veille aux forces ukrainiennes. Reste a connaître le bilan des pertes humaines, qui varie de 7 tués, 8 blessés (vs Kiev) à 20 à 30 tués et blessés (vs milice). quoiqu'il en soit c'est un revers pour les forces de Kiev...


Reconnaissance ukrainienne sur le lieu de l'embuscade (1'48")
Civils autour des carcasses (1'30")

A Starovarvarovka : Des forces ukrainiennes ont donné l'assaut à ce village au Sud Ouest de Kramatorsk. La population civile aurait fait l'objet d'exactions de la part de militants intégrés dans les unités ukrainiennes.

A Dobropillya : Arrivée d'une unité de mercenaires de l'armée ukrainienne, dans cette localité à l'Ouest d'Oktyabrsk (Sud de Kramatorsk)

"Employés" d'une société privée au service de Kiev (3'26")

A DONETSK : une unité de l'armée ukrainienne, encerclée par la milice républicaine est sommée de déposer les armes et quitter la le territoire ou de prêter allégeance à la République populaire du Donetsk.

27 000 volontaires se sont déjà présentés pour intégrer la nouvelle armée de la République populaire du Donetsk.

14 mai 2014, EN UKRAINE :

A Dnepropetrovsk :Des militants du "Prayvi Sector", voulant punir le député Oleg Tsarev ,ont incendié par erreur la maison de son voisin heureusement absent.

A Odessa : des renforts blindés ukrainiens sont arrivés en matinée dans la ville.

A Kiev : Échec de la "table ronde" sur le conflit dans le Donbass, chacun restant sur sa position.

14 mai 2014, A L'ETRANGER :

A Simferopol : Sergey Askenov a déclaré que la Crimée est prête a développer une coopération avec les républiques du Donbass.

A BERLIN : Des députés du Bundestag allemand ont demandé l’ouverture d’une enquête sur le déploiement de mercenaires américains en Ukraine, rapporté par le quotidien Bild am Sonntag ce week end (400 combattants de la société américaine privée "Academi" sur le front dans le Donbass notamment). La coprésidente du parti Die Linke Katja Kipping a également exigé du gouvernement allemand qu’il porte la lumière sur "l’éventuelle implication de mercenaires américains" dans les opérations en Ukraine. "Cette enquête doit être complète et indépendante", a-t-elle déclaré. Katja Kipping trouve inadmissible que les Américains se sentent aussi libres au cœur de l’Europe, comme si l’Ukraine était leur propre jardin.
________________________________________________________________________

MARDI 13 MAI 2014 : La bataille de Kramatorsk

13 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

Dans la région de Donetsk dans le cadre des contre-attaques menées, les forces d'auto-défense ont capturé le chef ukrainien du commandement territorial Est, le colonel Yuri Swan. Il commandait auparavant un régiment en Crimée avant de rejoindre l'Ukraine au moment de son rattachement à la Russie.

Les comités populaires régionaux du Donetsk et de Lugansk démissionnent pour laisser la place à des élections de Conseils représentatifs des Républiques autoproclamées.

A KRAMATORSK (Donetsk) : Des combats violents opposent des unités ukrainiennes à l'assaut des forces républicaines défendant leur ville.

Reportage sur les combats de Kramatorsk du 13 mai (2'30")

- A 19h45, le Ministère de la Défense ukrainien fait état de 6 tués et 8 blessés dans les combats de Kramatosk
- A 18h00, des unités ukrainiennes appuyées par 3 hélicoptères de combat, ont encerclé le village de Oktyabresk,  à 20 km de Kramatorsk, proche du lieu de l'embuscade, et menacent les habitants.


2 hélicos Mi24 & Mi8MSB,  et au sol,1 BTR 80 et son groupe (2'45")

- A 13h00, Une unité de la 95ème  brigade parachutiste ukrainienne est tombée dans une embuscade des forces républicaines. Le premier bilan fait état de 30 tués et blessés dans les rangs des forces kieviennes. 2 Véhicules blindés d'infanterie, 1 camion GAZ-66 tractant un morrtier de 82mm, et 2 camions Kamaz dont 1 transport de munitions auraient été détruits. La milice déclare quant à elle 1 tué et 1 blessé.


Embuscade républicaine le 13 mai à Kramatorsk (1'44")

Évacuation héliportée d'un soldat ukrainien blessé dans l'embuscade (1'42")

- Les forces républicaines ripostent et engagent un combat violent avec la Garde nationale sur la périphérie de cette ville de 160 000 habitants.
- Un assaut est donné avec des armes de gros calibre contre la ville, des victimes sont signalées parmi les civils.
- A 07h00, les habitants célèbrent le référendum dans un rassemblement en voiture.

A SLAVIANSK (Donetsk) : Les combats se poursuivent entre les forces kiéviennes et les milices républicaines qui essayent de casser le blocus et aménager des corridors d'accès logistiques.

- A 23h00, l'offensive de l'armée ukrainienne a repris précédée de bombardements importants
- Dans la nuit de lundi à mardi et pendant la matinée, les forces républicaines du Donetsk ont mené des contre attaques sur les positions d'artillerie de l'armée ukrainienne. selon des interceptions radios, les pertes subies par l'armée ukrainienne serait très importantes (le chiffre de 100 combattants est avancé), notamment suite à l'explosion d'un dépôt de munitions.

Tir de contre batterie de la milice républicaine (9'19")

A LUGANSK : A 11h00, Valery Bolotov, le gouverneur de la République de Lugansk est victime d'un attentat, blessé par balle il est hospitalisé, ses jours ne sont pas en danger.


Valery Bolotov, Gouverneur de la République populaire de Lugansk
A DONETSK : Paul Gubarev, le président de la République du Donetsk, a annoncé la création d'un nouveau parti politique "Nouvelle Russie".
Le co président Denis Pouchiline a annoncé la levée d'une armée du Donetsk et demandé à ce que les unités ukrainiennes quittent le territoire de la nouvelle République.

13 mai 2014, EN UKRAINE :

A Karkhov : Alexei Verechtchaguine le président du  plus ancien club de moto russe, "Les loups de nuit" a été arrêté, puis enlevé au moment de sa libération sous caution. Il avait acheminé des médicaments dans les hôpitaux des villes assiégées du Donbass.  

A Kherson : A 11h00 un canon automoteur a explosé tuant 2 soldats et  blessant 2 autres. L'origine de l'explosion n'est pas encore déterminée.

A Kiev : Un certain nombre de mesures sont envisagées pour évincer les opposants politiques au régime :
- Levée de l'immunité parlementaire pour Oleg Tsarev, poursuivi pour "incitation au séparatisme et au terrorisme"
- Enquête pour dissoudre le Parti Communiste pour les mêmes raisons.

Ioulia Timochenko, candidate à l'élection présidentielle a appelé à une "table ronde" à Donetsk.

13 mai 2014, A L'ETRANGER :

OSCE : Le président de l'OSCE Didier Burkhalter a déclaré qu'il avait l'appui pour nacer la "feuille de route" visant à obtenir un concensus en Ukraine, jusqu'aux élections du 25 mai.

Amnesty International : Dans un rapport sur la situation en Ukraine, l'organisation non gouvernementale, se dit "préoccupé par les violences des forces de l'ordre aux cours des opérations en cours"

A Moscou : Le Vice Président Dmitry Rogozin a annoncé que le 1er juin Russie suspend les stations étasuniennes GPS sur son territoire.
_________________________________________________________________________________

LUNDI 12 MAI 2014 : Les résultats du référendum, sous les bombardements punitifs de l'armée et les quolibets des diplomaties occidentales, donnent une victoire écrasante à l'indépendance des régions (97.5 % dans le Donetsk et 96.2 % dans le Lugansk)
Au lendemain du référendum, l'armée ukrainienne a intensifié ses opérations de répression. A Slaviansk et Kramatorsk, foyer central de la rébellion les combats deviennent  plus violents.


L'article concernant les résultats du référendum le lien ici : Sécession dans le Donbass


12 mai 2014, DANS LA NOVOROSSIA : (Heures ukrainiennes approximatives) 

A SLAVIANSK (Donetsk) : Les forces ukrainiennes continuent leur assaut en utilisant des appuis d'artillerie de plus en plus importants.

- A 00h00, le calme est revenu.
- A 22h00, des combats violents se déroulent à proximité de la tour de télévision.


Combats nocturnes à Slaviansk le 12 mai 2014 (1'54")

- A 21h40, les forces armées kiéviennes lancent une attaque générale sur Slaviansk, bombardée sur plusieurs côtés par les mortiers lourds.
- A 21h30, Igor Strelkov, Commandant des forces armées de la république populaire du Donetsk lance une opération anti terroriste contre les unités de la Garde Nationale et les bataillons du "Prayvi Sector" (bataillon de Liachko etc...)


Igor Strelkov, commandant les forces armées séparatistes
- A 10h00, le village d'Andreevka est toujours sous le feu des obusiers ukrainiens. de nombreuses victimes sont signalées sans que leur nombre soit précisé.
- A 09h30, L'artillerie Ukrainienne continue le  bombardement des positions séparatistes près du village d'Andreevka, mais de nombreux obus détruisent les maisons environnantes. 


La montagne Karachun où sont embusquées les batteries ukrainiennes
- A 05h00, Les bombardements ont repris dans le secteur de Andreevka, à partir de position d'artillerie installées près de l'antenne de Télévision, au sud de Slaviansk, sur la montagne de Karachun, 

Positions de tir de l'artillerie, montagne de Karachun (2'47")

A DONETSK : A 21h30, Le gouvernement de la République du Donetsk annonce son intention de mener des pourparlers avec Lugansk pour fusionner les 2 régions autoproclamées en "Novorossia"

- A 17h30, le bâtiment des services d'urgence de l'Etat a été investi sans que soit perturbé son travavail.
- A 17h00, Denis Pouchiline, chef de la République autoproclamée du Donetsk, demande à Moscou d'étudier la possibilité de rattacher cette région sécessionniste à la Fédération de Russie, "Le peuple de Donetsk a toujours fait partie du monde russe. Pour nous, l’histoire de la Russie est notre histoire."

A LUGANSK : A 19h00, suite aux résultats du référendum, la région de Lugansk proclame son indépendance

12 mai 2014, EN UKRAINE :

A Kiev : Le Ministère de l'Intérieur ukrainien nie la présence du bataillon spécial "Dniepr" à Krasnoarmeysk, lors de la fusillade de la veille qui a tué 2 civils. 

Officier et membres d'une unité spéciale à Krasnoarmeysk le 11 mai
- A 17h00, Alexandre Efremov, Président du groupe du Parti des Régions au parlement annonce son intention de faire appel à des tribunaux internationaux pour juger les auteurs des massacres perpétrés dans le sud du pays.
- A 14h00, le Ministère annonce que les opérations militaires ne s’arrêteront pas.

A Jytomyr : 102 réservistes mobilisés ont déserté de leurs unités.

A Dnepropetrovsk : Des renforts mécanisés sont arrivés sur cette zone logistique aux opérations militaires de Kiev, située à l'Ouest de Donetsk.



12 mai 2014, A L'ETRANGER :

UE : Le conseil a refusé de reconnaitre le référendum et a donné son accord pour un élargissement des sanctions contre la Russie (13 responsables et 2 sociétés en Crimée et Sébastopol).

OTAN : Des manœuvres d'envergure ont lieu en Estonie, mobilisant  plus de 6000 homes, des avions de chasse et des systèmes de défense anti-aériens. Victoria Nuland, Secrétaire d'Etat américain a clairement déclaré que ces manœuvres étaient dirigées à l'intention de la Russie.

A Moscou : Le Kremlin a réagit positivement au référendum relevant la forte participation de la population malgré les opérations militaires contraignantes.
"Nous respectons à Moscou l'expression de la volonté des populations des régions de Donetsk et Lougansk et partons du principe que la mise en oeuvre pratique du résultat des référendums (d'indépendance, NDLR) se fera de manière civilisée, sans aucune récidive de violence, par le dialogue entre les représentants de Kiev, Donetsk et Lougansk"



Si la facture de gaz n'est toujours pas payée, Moscou a annoncé que l'approvisionnement  sera coupé le 3 juin.

A Rostov sur le Don : Le Président ukrainien renversé Viktor Ianoukovitch, réfugié à Rostov/Don a exigé de Kiev l'arrêt immédiat de la terreur et le retrait des troupes de mercenaires des territoires du Donbass. Il a évoqué la mort de 300 civils depuis le début de la répression.

A Berlin : Pour l'ancien chancelier allemand, Gehrarg Schröder l'UE est responsable de la crise en Ukraine :"L'erreur fondamentale vient de la politique de l'UE en faveur d'un traité d'association" que Bruxelles voulait signer avec l'Ukraine, a jugé M. Schröder, "L'UE a ignoré le fait que l'Ukraine est un pays profondément divisé culturellement. Depuis toujours, les gens du sud et de l'est du pays sont plutôt tournés vers la Russie et ceux de l'ouest plutôt vers l'UE", a-t-il rappelé. "On pouvait parler d'un traité d'association, mais il aurait fallu le faire avec la Russie dans le même temps. L'erreur de départ a été de dire ce sera ou un traité d'association avec l'UE ou une union douanière avec la Russie"


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.