samedi 25 mai 2019

Réveil du front


Comme préssenties, les promesses de paix du nouveau président  ukrainien Zelensky sont du même tonneau aigre que celles de son prédécesseur Porochenko, et sur le front du Donbass pour confirmer la poursuite de la politique hypocrite et criminelle de Kiev, ses auxilliaires ukrainiens de l'OTAN ont repris aujourd'hui et dans tous les secteurs, une série de bombardements importants sur les positions défensives républicaines et notamment sur le front Sud de la République Populaire de Donetsk (secteur Mariupol). Au total plus d'une vingtaine de violations ukrainiennes du cessez le feu ont été enregistrées au cours desquellles pas moins de 300 munitions de gros calibre ont été tirées (contre 180 la journée précédente).
  • C'est dans le secteur du village de Sosnovskoye (Secteur Mariupol au Sud de la RPD) qu'àa eu lieu le plus fort bombardement ukrainien avec une centaine d'obus de 122mm qui ont été tirés. 
  • Les autres secteurs du front qui ont été la cible des forces de Kiev sont Gorlovka (Nord RPD), le Nord et l'Ouest de Donetsk, et le secteur de Dokuchaievsk (Sud de Donetsk), où des mortiers de 82 et 120mm ont été utilisés anisi que des vehicules de combat d'infanterie (BMP2) et des lances-grenades, en plus des armes d'infanterie habituelles...
Cette nouvelle (et sempitrernelle) escalade avait été amorcée depuis quelques jours avec la reprise de bombardements ciblés sur des positions républicaines comme par exemple ici un pilonnage d'un état major d'unité républicaine au bord de la rivière Vodobuda (secteur Gorlovka/ Svetlodarsk) par l'artillerie lourde ukrainienne :


Dans cette autre vidéo prise depuis un drone ukrainien utilisé pour corrigé les tirs de l'artillerie, c'est la position républicaine de "Kruta Balka" au Nord-Ouest de Yasinovataya qu est prise pour cible (position sur laquelle a été tué le 17 mai 2018 "Mamaï" le commandeur de Piatnashka).


Ici c'est aune autre position républicaine dans le secteur de Donetsk qui est la cible de l'artillerie ukrainienne, toujours appuyée par des drones d'observation servant aux repérages des cibles et aux réglages des tirs, mais aussi de technologies militaires de l'OTAN du type de ces radars d'artillerie livrés par les USA aux forces ukrainiennes (voir article précédent


Le partage de ces vidéos de propagandes ukrainiennes est ici fait dans le seul but de montrer la réalité des violations du cessez le feu commises intentionnellement par Kiev, car si l'utilisation des armes de 1er échelon (armes et véhicules de combat d'infanterie jusqu'au mortier de 82mm) sur des zones de contact où les belligérants sont à portée de voix les uns des autres est inévitable, en revanche l'emploi de l'artillerie lourde qui est un appui de 2ème échelon relève d'une planification et d'ordres émanant du commandement de l' "Opération des Forces Combinées" ukrainienne.

Toutes ces actions offensives, dont beaucoup sont meurtrières, confirment bien l'impasse politique de la guerre du Donbass dont les enjeux dépassent largement les frontières de cette région d'Europe qui catalyse les tensions internationales entre Washington et Moscou. Plus que jamais je suis convaincu que la chute de ce régime de Kiev perfusé par l'Union Européenne et le FMI que pour mieux servir les projets agressifs de l'OTAN contre la Russie ne se fera pas de l'intérieur (contrairement à ce que bavent à longueur de communiqués les perroquets propagandistes) mais bien par une réactivation de la guerre de libération des territoires occupés par Kiev, appuyé par un réveil des forces de la Novorossiya qui ouvriront une guerre de partisans à l'arrière du front. Car lorsque la politique échoue la guerre, "qui en est le prolongement par d'autres moyens" doit intervenir et imposer la justice et la paix par la force des armes.

Ce soir à la tombée de la nuit, dans le secteur de Peski à l'Ouest d''Oktyabrsky (Nord Donetsk) des échanges de tir vifs sont entendus entre les positions situées à 700 mètres environ, et au cours desquels les ukrops utilisent des canons antiariens (ZSU 23mm x 2) en tir terrestre et des canons de véhicules de combat BMP 2 (30mm). 

Un quotidien pour la zone du front et qui semble avoir enraciner la guerre dans l'environnement d'une population déjà endurcie et que 5 années de bombardements ont rendu désormais stoïque et inébranlable.

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.