jeudi 7 juin 2018

Une chasse aux sorcières d'un autre âge !


Voici un panneau d'information affiché dans les rues de Kherson par le SBU ukrainien et dénonçant des "traîtres à la nation" ayant des affinités pro russes ou pro Donbass... Sur ces panneaux sont divulguées outre les identités des subversifs, des renseignements sur leurs familles...

Dans la même veine abjecte le même SBU, qui doit travailler avec les manuels de la Gestapo, a publier une liste de journalistes non affidés au régime de Kiev. Méthode aussitôt dénoncé par L'OSCE tant vis à vis des droits de l'Homme que de ceux de la liberté de la presse (https://fr.sputniknews.com/…/201806051036669820-ukraine-jo…/)

De telles méthodes incitatives à des règlements de compte violents de la part des milices ultra nationalistes locales visent à terroriser une population dont le régime de Kiev sait pertinemment qu'elle lui est majoritairement hostile.

C'est une politique de terreur digne des pires régimes totalitaires du passé, mais qui pourtant est aujourd'hui soutenue et même applaudie par les parangons droitdelhommistes des pseudo démocraties occidentales.

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.