vendredi 8 juin 2018

Un peu de couleur et de beauté

150


Malgré les destructions et les blessures béantes occasionnées par les guerres humaines (entre autres actions nuisibles) la Nature même dans ces plus petites manifestations d'apparence fragile se révèle plus forte que cette arrogance humaine a vouloir soumettre la Vie à son service et le divin à son anthropocentrisme délirant et suicidaire.


Vendredi 8 juin 2018

Ce soir les tirs ukrainiens se sont intensifiés pendant une bonne heure nous distribuant une collection complète de calibres en tout genre, depuis le 5,45 du fusil d'assaut jusqu'à l'obus de mortier de 120mm en passant par les roquettes et grenades propulsées diverses.

Plusieurs tirs d'artillerie ukrop ont été dirigés à l'Est de la route Donetsk-Gorlovka, dans la zone civile de Yasinovataya

Et les soudards de Kiev tirent sans compter ils s'en foutent vu que c'est le FMI et l'Union Européenne qui paient le bombardement du Donbass !

Ce soir, je n'ai pas envie de partager une photo ou vidéo de cette pluie d'acier quotidienne.

Malgré la mitraille et le labourage perpétuel d'une terre brûlée mille fois, les oiseaux chantent et les faisans criaillent aux Hommes que la Vie continue par delà leur folie.

Cet après midi entre 2 missions et 2 positions, un bouquet de fleurs violettes, dont j'ignore le nom semblait agripper aux rayons du soleil pour escalader la paroi d'une tranchée, apportant une étrange mais vivifiante touche de couleur dans un paysage dantesque que semble colorer l'acier des hommes fous de haine ou de liberté.

Pendant que les mortifères se déchirent aux noms de Dieu, Allah Yaveh ou (et surtout) Mammon, la Nature quant à elle, au milieu des ruines de notre suicide nous rappelle, à quelques jours de son solstice d'été où est la vraie divinité et le chemin de l'âme.

Erwan Castel

Dans un lotissement de datchas dévasté par l'artillerie ukrainienne à 500 mètres de nos positions, la végétation, au milieu des ruines silencieuses, reprend sa souveraine place  dans l'ordre  naturel de la Vie 

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.