vendredi 8 juin 2018

Là, il n'y a pas photo !


Alexandre Hugh le chef de la mission de l'OSCE dans le Donbass a reconnu lui même par delà les propagandes des uns et des autres que la situation sur le front connait depuis plusieurs semaines une escalade sensible qui fait naître une menace critique sur le processus de paix qui peine à s'amorcer depuis plus de 3 ans.

Ainsi ce mois ci les bombardements ukrainiens ont repris avec une intensité exponentielle à la fois sur les positions défensives des armées républicaines de Donetsk et Lugansk mais aussi sur les populations civiles proches du frint et dont les quartiers résidentiels sont délibérément visés par l'artillerie de Kiev.

Les observateurs de la mission de L'OSCE qui s'étaient rendus sur le village de Golubovskoye ont du quitter précipitamment les lieux sous les tirs ukrainiens. 
Ils étaient venus enquêter sur un précédent bombardement ukrainien au mortier de 82mm qui, le 6 juin avait blessé 6 passagers d'un bus civil circulant dans le village.

Cette fois les mortiers ukrainiens de 82mm ont été renforcés par un BMP 1 (73mm) et leurs tirs au milieu de l à zone résidentielle ont endommagé des maisons et un jardin d'enfants.

On attend le rapport d'activité et d'observation avec impatience...

Erwan Castel

Source de l'article Essence du temps

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.