mercredi 13 juin 2018

"Chaud patate !"

156

Impact d'une roquette tirée par un RPG 7 ukrainien contre le pilier d'un pont où sont embossées des mitrailleuses lourdes républicaines 

Pour cette journée du 12 juin, alors que les diplomaties occidentales et ukrainienne, continuent à endormir "l'opinion internationale" avec la poudre de perlimpinpin concoctée à Minsk, sur le terrain, civils et militaires continuent d’être la cible des ukrainiens et à l'évocation de ce processus de paix descendent dans les caves ou fourbissent leurs armes.

En effet dès ce jour d'après l'annonce de la résurrection de Minsk 2, le front du Donbass a connu plusieurs séries de bombardements ukrainiens notamment au Nord de Gorlovka dans l'arc Svitlodarsk, à Pervomaisk, Trudovsky, Yasinovataya, à Dokuchaïevsk ou une femme à été blessée.


Mardi 12 juin 2018 

Sur nos positions défensives de Promka, entre Yasinovataya et Avdeevka (Nord de Donetsk) nous avons  nous vécu ce 12 juin 2018 2 alertes sérieuses.

A 7h00 du matin une infiltration ukrainienne utilisant la vegetation dense de la saison a été déjouée juste devant nos lignes laissant une journée plutôt calme s'installer.

Mais vers 19h00 les tirs ukrainiens ont repris crescendo pour éclater aux environs de 22h00 en une série de tirs de roquettes individuelles (essentiellement du RPG 7) et grenades propulsées (AGS 17 et GP25) sans oublier les armes légères de tous calibres.

Traçantes de tirs ukrainiens passant par dessus notre avant poste 
et visant une position républicaine voisine tenus par nos camarades

Vers 22h30, les tirs ukrainiens ont été concentrés sur notre position jumelle située à moins de 100 mètres de "Forteruine", laissant redouter une attaque directe et déclenchant un branle bas de combat dans tout notre secteur.

"Multik" dès le saut du lit le doigt sur la détente.

Durant une partie de la nuit s'en sont suivis des échanges de tirs nourris depuis nos positions fortifiées et les ukrainiennes distantes de 100 à 300 mètres seulement.

04h00, retour au poste de combat après une courte réunion avec Morphée toujours sous les tirs réguliers et nerveux des ukrops.

Une nouvelle journée s'ouvre sur au milieu des étuis vides jonchant le sol devant les embrasures griffées de "Forteruine"...

Erwan Castel

La vidéo (15") du même tir de roquette présenté en bandeau, 
au milieu des échanges de tirs.

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.