dimanche 10 juin 2018

Et hop ! c'est reparti !

153


Dimanche 10 juin 2018

19h30, A peine mon carnet refermé sur la mission précédente, le front s'est réveillé brusquement sous les tirs d'un AGS 17 ukrainien, ce lance grenades automatique de 30mm qui le 17 mai dernier a tué sur une position voisine Oleg Mamaiev, notre Commandant de brigade.

Ces tirs de grenades, au coup par coup pour mieux être ajustés, ont provoqué une réaction en chaîne de chaque côté de la ligne de front, de tranchée en poste de combat, de casemate en bâtiment fortifié.

Nous ripostons notre tour de nos armes tandis que l'odeur caractéristique des grenades propulsées nous enveloppe régulièrement à l'issue de 20 secondes de vol dont nous pouvons percevoir les détonations de départ au Nord de notre position.

20h30, une accalmie redonne l'audience au concert des batraciens occupant côté ukrainien une proche carrière inondée. Nous restons cependant à nos postes, tandis qu'un camarade nous ravitaille en thé brûlant et sucré.

20h45 : les tirs reprennent timidement

Erwan Castel

Riposte depuis le mur Nord de "Forteruine"
Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.