mardi 6 mars 2018

Dans l'attente du Printemps russe

082

Entre bâtiments détruits et arbres calcinés une tranchée zigzague entre deux positions républicaines enterrées entre Yasinovataya et Avdeevka. A gauche de l'arbre central l'entonnoir d'un impact d'obusier ukrainien de 152mm.

Le printemps russe se fait prier....

Ces derniers jours nous vivons sur le front du Donbass les ultimes charges de l'hiver, avec des températures qui dégringolent en dessous des -10 degrés qu'exacerbe un vent nerveux courant au milieu des ruines. 


Mardi 6 mars 2018

Cette nuit une lune rousse est venue dessiner des ombres sur la neige durcie par gel et plissée par le vent et au matin, c'est son frère le soleil qui est venu en relais réchauffant lentement mais sûrement les tranchées et le moral des sentinelles.

Le silence qui règne sur le front autour de nos positions est tellement inhabituel qu'il en devient pesant d'une menace pouvant le rompre à tout moment.

Mourka, en attendant les beaux jours est revenue dans notre refuge, ronronnante princesse, recoltant une moisson de caresses, de chaleur... et de sardines...

Nous attendons tous le retour du printemps russe, le saisonnier bien sûr, mais aussi et surtout celui qui, chargé d'espérance, viendra nous délivrer de cette dictature de la marchandise qui détruit depuis des générations la Paix dans le Monde...

Erwan Castel

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.