lundi 17 juin 2019

Terroriser le coeur des peuples


Après avoir bombardé la mosquée de Donetsk le jour de la fête musulmane clôturant le ramadan, les forces ukrainiennes ont à nouveau tiré sur ce même quartier martyr d'Oktyabrsky au Nord de Donetsk à l'occasion de la fête orthodoxe de la Trinité.
Cette fois c'est le secteur de l'aéroport, a proximité qui duquel se trouvent un monastère et une église orhodoxe, qui a été visé.

Ces deux attaques, prouvent s'il en était encore besoin de la continuité, sous le régime Zelensky, d'un terrorisme d'Etat ukrainien engagé par ses prédécesseurs Turtchinov et Porochenko au sortir du Maïdan.

Frapper une communauté pendant l'une de ses fêtes religieuses, c'est sans conteste vouloir la terroriser au coeur de son identité la plus sacrée.

Cette guerre du Donbass qui peut déchirer à tout moment sa chrysalide fragile de Minsk porte en elle les pires symptômes d'un génocide voulu par Kiev à l'encontre de la population russe du Donbass

Et cela se passe au coeur d'une Europe dite "civilisée" et au XXIème siècles des "progrès" humains !

Erwan Castel

Source de l'article : NRT



"Ce soir du 16 juin 2019, le jour où les chrétiens orthodoxes célèbrent la fête de la Trinité, une forte canonnade se retentit au-dessus de Donetsk. Toutefois, selon le porte-parole de la Direction de la milice populaire de la république de Donetsk Daniil Bezsonov, il n’y a pas lieu de paniquer : l’armée ukrainienne pilonne l‘aéroport de Donetsk depuis la ville de Peski, mais les forces républicaines tiennent la situation sous leur contrôle.

Le combat a commencé dès 21h05, lorsque le village de Spartak et l’aéroport de Donetsk ont été pris pour cible des pilonnages intenses des soudards ukrainiens aux mortier de 120 et de 82 mm. Suite à cela, une cabane dans la cour de la maison individuelle situé au 70, rue Bachirskaïa dans le quartier d’Oktobrski, à 70 m de l’église de St. Ignace Briantchaninov, a pris le feu. Aucune information quant aux victimes éventuelle à l’heure qu’il est.

Plus tôt dans la soirée, à 17h05 le toit d’une maison au 13, rue Naberejnaïa dans le village de Vesseloïe a été endommagée par un impact direct d’un obus de mortier."


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.