samedi 1 juin 2019

Les larmes de mai


Acte d'information pénible autant que devoir de mémoire important, je commence, comme à l'accoutumé depuis plusieurs mois maintenant, les publications de ce nouveau mois de juin par la nécrologie des défenseurs du Donbass tombés au cours du mois passé.

Ce mois de mai a malheureusement encore confirmé la tendance meurtrière qui s'est emparée du front du Donbass depuis le début de l'année, où désormais chaque jour des volontaires des républiques de Donetsk et Lugansk tombent quotidiennement, tués ou blessés par les balles, les obus ou les mines. 
Au cours du mois écoulé, 48 femmes et hommes ont encore été tués en défendant les positions défensives des Républiques du Donbass, et ce malgré l'arrivée à Kiev d'un Zelensky porté au pouvoir par ses promesses de paix...

Les causes principales des morts au combat sont: 
  1. les bombardements de l'artillerie ukrainienne, de plus en plus précis et meurtriers et appuyés par des moyens modernes de conduite de tir (Drones et radars) 
  2. les tirs de snipers ukrainien mais aussi mercenaires étrangers de plus en plus nombreux sur le front du Donbass,
  3. les combats d'infanterie provoqués par des groupes de reconnaissance ukrainiens tentant de s'approcher ou franchir nos lignes républicaines.
Et comme d'habitude, les "ukrops" non contents d'avoir violé gravement les accords de paix signés à Minsk par leur gouvernement publient régulièrement les résultats de leurs tirs sur les réseaux de la propagande de Kiev, comme par exemple ici sur le réseau du bataillon spécial néo-nazi "Azov" devenu depuis 2 ans régiment.

Vidéo propagande du Régiment ukrainien"Azov", 
montrant des violations du cessez le feu fin mai
contre des positions défensives républicaines.

De notre côté, les forces républicaines s'autorisent à riposter contre les unités et positions ukrainiennes repérées et responsables des violations du cessez le feu. Et dans cette 2ème guerre du Donbass qu'est l'information, des vidéos républicaines sont également diffusées montrant les ripostes contre les ukrops, comme par exemple ici la destruction d'un BMP ukrainien.


D'autres noms de tués au cours des autres mois pérécédents ont fait surface également dans les champs de la mémoire, et probablement la liste déjà très lourde des 48 qui se sont sacrifiés en mai pour notre Liberté risque de s'allonger encore au cours des prochains jours.

Jeune volontaire républicain ayant eu ses 
2 mains arrachées dans un bombardement 
ukrainien au cours de ce mois de mai.
Dans ce lourd prix militaire que paie le Donbass pour préserver ses libertés et traditions, il ne faut pas oublier celles et ceux qui sont blessés sur le front et dont beaucoup se retrouvent à l'issue de longues hospitalisations douloureuses mutilés ou handicapés à vie. Il y a environ 3 à 4 blessés pour 1 tué dont la moitié ne peuvent plus reprendre le service du combat par la suite et nécessitent une prise ne charge et un accompagnement médical et psychologique important. 

Je profite d'évoquer ces blessés trop souvent oubliés pour saluer ici le travail extraordinaire de courage et de sacrifice du personnel médical militaire qui va sous le feu ennemi porter secours aux blessés en tombant souvent à leurs côtés comme par exemple Yulia Viktorovna Cherednichenko tuée le 3 maiCette  mère de 2 enfants agée de 30 ans est la troisième infirmière tuée au front depuis le début de l'année (en plus de 2 infirmiers et ambulanciers).
Et voici pour finir ce triste article, quelques uns de ces défenseurs du Donbass, dont plus d'une douzaine qui n'avaient vécu guère plus qu'une vingtaines de printemps, qui sont tombés au cours de ce mois de mai 2019 pour préserver la Liberté des Républiques populaires de Donetsk et Lugansk.

Certains de ces visages semblent avoir été sculptés dans le granit de la Vie par les tailleurs des destinées guerrières quand d'autres regards portent encore les rêves d'une enfance interrompue par la guerre, mais tous reflètent cet amour de leur terre qui les a fait prendre les armes et cette bravoure qui les a conduit jusqu'aux rangs du Régiment Immortel...

Que la terre leur soit légère et leur souvenir la force des vivants continuant le combat...

Erwan Castel



 3 mai, Pavel Uskov, 27 ans



3 mai, Yulia Viktorovna Cherednichenko, 30 ans

5 mai, Alexandre.


5 mai, Yevgeny Yuzhik, 26 ans






6 mai, Dmitry Kozlov, 32 ans



6 mai, Igor Gneushev, 20 ans





 6 mai, Sergey Makarenko, 39 ans



6 mai, Vladimir Belov, 27 ans




7 mai, Alexander Sychov, 28 ans


 7 mai, Alexey Ivaschenko





7 mai, Bogdan Grigorov, 21 ans


7 mai, Evgeny Shabaev, 39 ans







7 mai, Igor Gneushov, 19 ans


9 mai, Evgeny Yuzhik,  26 ans





12 mai, Vitaly Chaika, 25 ans


13 mai, Anatoly Ponomarev, 44 ans






13 mai; Constantine Varganova, 22 ans


14 mai, Igor Petrov, 55 ans





14 mai, Valery Shulika, 59 ans


15 mai, Oleg Kuchumov, 39 ans






16 mai, Rostislav Ponomarenko, 21 ans


17 mai, Sergey Mikhailovich Podgorodetsky, 27 ans




18 mai, Roman Belenko, 42 ans


18 mai, Youri Valeryevitch Damaskin, 49 ans





20 mai,  Vladimir Yakovenko,, 24 ans


23 mai, Andrey Gritsenko, 34 ans





24 mai, Sacha Yakimov,


25 mai, Danil Kovalev, 21 ans






25 mai, Vladislav Kotlyarov, 21 ans


25 mai, Alexandre Ustich,





25 mai, Vladislav Kotlyarov, 21 ans



31 mai; Nikita Karpenko, 24 ans

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.