mercredi 24 août 2016

On a frôlé la catastrophe

257 mineurs pris au piège des bombardements ukrainiens


Le Donbass est un pays minier et son peuple a la réputation d'être dur à la tâche. Dans ce pays du charbon, les mines sont parmi les plus importantes d'Europe et les plus profonde et depuis des générations elles ont façonné le paysage et les mentalités.

Lorsque l'opération spéciale antiterroriste lancée par Kiev s'est abattue sur le pays, nombre de mineurs ont troqué leurs outils contre des vielles armes de la guerre et sont allés au devant des chars ukrainiens en compagnie de la Camarde, leur vieille compagne des puits de mine, et ils ont au prix de nombreuses pertes stoppé l'agression insensée visant leurs familles....

Mais les mines, ce coeur du Donbass enterré dans les entrailles de la Terre, n'ont jamais cessé de battre la chamade nuit et jour au rythme des équipes se relayant sans cesse dans leurs boyaux obstrués de poussière...

De nombreuses tours métalliques égrènent ce paysage au milieu alternant un immense champ de terrils avec qui elles bornent le territoire jusque dans le coeur des villes. "Sharta" et "terricons" sont parmi les premiers mots appris sur cette terre Noire bordant la Mer d'Azov...  La géographie tridimensionnelle de ces mines de charbon est aujourd'hui traversée par la ligne de front, et si des puits ont fermés, en revanche d'autres complexes continuent leur dur labeur et parfois à quelques centaines de mètres seulement des tranchées ou veillent les défenseurs républicains...

Souvent ces usines sont bombardées souvent parce qu'elles sont des objectifs à la fois économiques et civils, et leurs installations gravement endommagés mais malgré cela le travail continue avec un acharnement qui n'a d'égal que celui des soudards ukrainiens qui pilonnent chaque nuit ces zones de vie collective...

Résultats des bombardements ukrainiens de la nuit du 22 au 23 août
video

Dans la nuit du 22 au 23 août 2016, l'artillerie ukrainienne a tiré 290 fois (dont 251 obus de mortier de calibre 82 et 122mm) sur le territoire de la République de Donetsk, tuant 1 soldat républicain et blessant 2 autres. Par ailleurs 7 nouvelles maisons d'habitation ont été gravement endommagées.

Mais le pire a été lorsque les pilonnages ukrainiens se sont abattus sur le complexe minier de Skochinskiy, Abakumov et Chelyuskintsev, endommageant les systèmes de ventilation alimentant les galeries plusieurs centaines de mètres plus bas. Au moment des tirs 257 mineurs travaillaient en profondeur dépendant de cet air pulsé par les ventilations mécaniques.
  • A minuit  00 heures, le ventilateur  principale de la mine de Chelyuskintsev. a tét mis hors tension suite à des bombardements il y avait 92 hommes dans les galeries.
  • A minuit 05 , un nouveau pilonnage déconnecte complètement la mine Abakumov, où 15 mineurs travaillaient
  • A minuit 10 une nouvelle salve mettait les puits de ventilation est et ouest et le ventilateur principal de la mine Skochinskiy, hors tension avec 150 mineurs dans les galeries.
L'équipe d'intervention malgré les bombardements est arrivée immédiatement sur place, et en 1h30 est parvenu à réparer et redémarrer les systèmes de ventilation... aucune victime est a déplorer

Cette "anecdote" du front du Donbass n'est pas isolée, les mines étant régulièrement prises pour cible par l'artillerie ukrainienne... mais la population de cette région d'Europe n'a pas encore failli ici à sa réputation de courage et de sang froid trempée par le feu des guerres et des forges.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

"Sharta" et "terricon" de la région de Donetsk



4 commentaires:

  1. Bravo pour votre site et surtout votre combat!
    Marcel Port

    RépondreSupprimer
  2. Celas relève du crime de guerre , donc contre l'humanité , ce que équivaux a des meurtres de masse !

    RépondreSupprimer
  3. Les habitants du Dombass sont un peuple très courageux et de très bon travailleur! C'est un peuple fascinant que nous avons là ! Prêt à tout les sacrifices pour sauver leurs siens! Alors que la propagande américaine vous prend pour des fascistes ce qui est sûr c'est qu' ils ne se sont pas regarder devant la glasse...

    RépondreSupprimer
  4. vive le Dombass libre !

    RépondreSupprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.