mardi 16 août 2016

Bilan de la nuit du 15 août

Encore des pertes ukrainiennes hors combat

Dépôt de munitions ukrainien en feu après une explosion accidentelle
Dans le soirée du 15 au 16 août 2016, l'artillerie ukrainienne a principalement bombardé dans la RPD et la RPL, la ceinture Ouest et Nord de Gorlovka et le Nord Est de Donetsk, 578 tirs d'artilleries ont été réalisés par Kiev (59 obus d'artillerie en calibre 122 et 152 mm et 210 obus de mortier de 82mm et 204 de 120 mm). Du côté de la RPL ce sont les localités de Thrice, Kalinovka, et Stanista Lugansk qui ont été principalment touchées

Chaque bombardements était appuyé par des tirs provenant des armes de bord et les armes d'infanterie sur les zones de contact du front.

Autour de Donetsk plusieurs maisons ont été endommagées ainsi que des gazoducs alimentant des quartiers résidentiels. 

Le Sud de la République n'a pas non plus été épargné par les ukrainiens comme par exemple ici à Staromarevka ( au Sud de Granitnoe) qui a été bombardé à partir de 04h20 du matin.



Vers 22h00 un nouveau dépôt de munitions ukrainien celui là situé dans le secteur de Zaitsevo (au Nord de Gorlovka) a explosé. Ce genre d'accident est fréquent du côté ukrainien, le plus important recensé étant celui de Svatovo (dans le territoire occupé de Lugansk)), le 29 Octobre 2015, quand un dépôt de 9000 m2 contenant 3500 tonnes de munitions (principalement des roquettes de Lance Roquettes Multiples) avait explosé provoqant la morts de 2 personnes et blessant 50 autres. 

Mêmes les autorité ukrainiennes reconnaissent que plus de la moitié des pertes subies se produisent en dehors des combats, lors d'accidents de sécurité sur stockages ou manipulation d'armes, de rixes et bagarres d'ivrognes, d'accidents de la route, de suicides etc... quand ce n'est pas dû aux attaques des radicaux sur les unités régulières où aux meurtres commis par les soudards de ces bataillons spéciaux. Et même si on observe les pertes subies sur le front par les ukrainiens nombre d'entre elles sont consécutives à des tirs fratricides (artillerie ou arme individuelle) ou des fautes comme celle du char de combat de la 30ème brigade mécanisée ukrops qui a sauté sur une de ses propres mines ukrainiennes le 12 août dernier. 

Dire que ce genre d'accident n'arrive jamais au sein des forces républicaines serait de la propagande mensongère mais les proportions de ces pertes "hors combat" ne sont pas comparables et de très loin...

De nombreux accidents dans la zone du Donbass occupé par les forces kiéviennes touchent également la population civile : mines accidents de la route etc... comme par exemple cet accident entre un véhicule militaire et une voiture qui, à Marioupol le 14 août dernier, a fait 2 tués, une mère (militaire) et son enfant de 7 ans.


Souvent les hôpitaux ukrainiens situés sur le front enregistrent des admissions importantes de blessés (comme à Karhov ou Zaporodje) alors qu'aucun combat n'est signalé sur le front entre Républicains et ukrainiens. Certains chiffres avancé évoquent près de 600 pertes enregistrées de puis le début de l'année (blessés et tués) au sein des forces de Kiev...

Ou peut-être devrait-on parler plutôt ici de "sacrifiés" !

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya


Quelques uns des bombardements ukrainiens de la nuit du 15 au 16 août 2016

La ligne de front ceinturant le ville de Gorlovka


1 commentaire:

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.