mercredi 24 août 2016

Les vautours se rapprochent...

Les forces d'assaut de Kiev se pressent sur la ligne de front 
mais n'osent pas encore ouvrir leur dernier bal 



Tandis qu'à Kiev des unités tentent de donner l'illusion lors du défilé de la "fête de l'indépendance", sur le front du Donbass, l'armée ukrainienne a osé pendant cette journée quelques nouvelles gesticulations toutes aussi stupide qu'inefficaces :
  • A 03h00 du matin, l'ensemble de la ligne de front a été soumis à un tir simultané de l'artillerie ukrainienne, qui a visé du Sud au Nord dans la RPD: Sartana, Kominternovo, Starognatovki, Dokoutchaïevsk, Trudovsky, Staromikhaïlovka, Nord de Donetsk, Yasinovataya, Makeevka, Gorlovka, Debaltsevo, Uglegorsk et dans la RPL: Mironovsky, Stakhanov et la piste Bahmutka (entre Lisichansk et Lugansk)
  • Des groupes des forces spéciales ukrainiennes ont saboté dans le secteur de Gorlovka pendant la nuit des équipements de relais des 3 réseaux de téléphonies mobiles en activité dans le Donbass (MTS, Life et Phoenix). C'est la deuxième attaque de ce genre réalisée cette semaine contre des moyens de vie civils mais qui sont aussi utilisés par les militaires.
  • Ce matin, à 06h00 des drones ukrainiens ont tenté de larguer sur Donetsk des tracts de propagande ukrainienne réalisés par l'association "les sœurs de la charité" qui soutient l'ATO. La majorité de ces tracts rappelant des menaces proférées contre la population, a été dirigée à cause d'un vent important vers la zone occupée par l'armée ukrainienne.. 
  • A 13h00 environ des vols d'hélicoptères MI8 ont été aperçus sur la ligne de front au Nord Est de Lugansk, au niveau de Stanichno Lugansk ou une colonne de Véhicules blindés d'infanterie est venue également renforcer le dispositif d'assaut déjà très important accumulé par Kiev dans ce secteur.
 Stanichno Lugansk, au Nord Est de Lugansk où se concentrent de nombreuses unités ukrainiennes
Bilan des bombardements de la nuit du 23 au 24 août 2016

Si les bombardements effectués par l'armée ukrainienne ont connu une intensité moyenne avec 250 violations du cessez le feu dues à l'artillerie (43 obus de 122 et 152 mm et 158 obus de mortier de 82 et 120 mm) ils n'en n'ont pas été moins meurtriers, un homme âgé de 30 ans, de Zaitsevo (Nord de la RPD), Evgeny Nikolaevich Yutkin, ayant succombé à de graves blessures peu après son hospitalisation à Gorlovka tandis qu'un autre civil était blessé par des éclats d'obus à Kominternovo dans le Sud de la République de Donetsk. En outre 6 maisons d'habitation ont été endommagées.


Et toujours les services de renseignement des Républiques de Donetsk et Lugansk repèrent de nouvelles unités d'artillerie et d'assaut sur la ligne de front, en violation totale avec les accords de Minsk (dont je me demande pourquoi je continue à les mentionner tant ils sont bafoués depuis des mois par les soudards de Kiev) comme par exemple :
  • A Georgievka (7 km de la ligne de contact), 3 obusiers automoteurs de 152mm "Hyacinthe";,
  • A Novomihaïlovka (5,5 km de la ligne de contact) 3 obusiers tractésde 122mm D-30; 
  • A Slavnoe (3 km de la ligne de contact) 4 obusiers automoteurs de 152 mm "Yacinthe"
Quand à Porochenko pérorant à Kiev au milieu de sa clique d'assassins, il a envoyé sur le front du Donbass de nouveaux véhicules de combat, arrivés à Chuguev, une localité en territoire occupé près de Krasnoarmeisk (à l'ouest de Donetsk).

Nouveaux renforts blindés ukrainiens arrivant sur le front
video

Au moment où je termine ce court compte rendu des opérations des dernières 24h00, le secteur de Yasinovataya (au Nord Est de Donetsk) est sous le feu ennemi depuis environ 1 heure. Tirs de mortiers obusiers et missiles. 

Il faut noter que le poste d'observation de la représentation STSKK russe près de Yasinovataya a té pris pour cible et touché par des tirs ukrainiens à 13h35 aujourd'hui. C'est la troisième fois que les observateurs russes sont pris délibérément pour cible sur la zone de front (la dernière fois à Aleksandrovka au Sud de Donetsk).


Bombardement du poste d'observation du STSKK (CCCC) de Yasinovataya

En dépit des appels au calme, le gouvernement de Kiev a donc décidé de poursuivre sur le chemin de la guerre, où il risque de se retrouver certainement tout seul face à son destin criminel...

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

Paysage du front dans les quartiers Nord de Donetsk




3 commentaires:

  1. Il faut maintenant que les russes leur mettre une raclée définitive et pour de bon, et tant pis si ça déclenche la guerre mondiale mais j'en ai marre de voir tous ces pauvres gens assassinés par ces nazis amis des gouvernements européens hypocrites avec leurs célébrations de la libération des nazis de la 2eme guerre mondiale ! C'est de ceux qui sont vivants qu'il faut s'occuper, pas de ceux qui sont morts ! Bordel !

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi mentionner les accords de Minsk si elle ne sont pas respecter? Ils n'ya plus d'accords c'est la guerre que veulent ces nazis d'Ukrainien! Et j'espère de tout mon coeur que cette guerre se termine avec la victoire de la Novorossia et que la nation Ukrainienne et cette culture neo-nazi n'existent plus ! Et aussi je me demandais si la Novorossia est équipés de défense contre avion car là je pense que vous en avez besoin !

    RépondreSupprimer
  3. Il ya un truc qui me chiffonne quel est le rapport entre l'ATO et les soeur de la charité, et pourquoi une association catolique soutiendrai des néo-nazis ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.