dimanche 14 août 2016

Bilan de la journée du 13 août

675 tirs d'artillerie sur la République de Donetsk 
pendant la nuit du 13 au 14 août 2016


Bilan de la journée précédente 

Dans la nuit du 13 au 14 août 2016, les forces armées ukrainiennes ont tiré sur la République Populaire de Donetsk 675 obus d'artillerie principalement sur la périphérie de Donetsk et de Gorlovka ( dont 192 obus d'artillerie de calibre 122mm et 152 mm, 7 obus de chars et 394 obus de mortier de calibre 122 et 82mm)

Ces nouveaux bombardements visant essentiellement des quartiers résidentiels ont blessé un homme à Yasinovataya et endommagé 28 maisons d'habitation (dont 11 ont été détruites) , 1 école et 1 station de chemin de fer.

Nuit du 13 août 2016 : Bombardements de Gorlovka 
video

Ces pilonnages ukrainiens sont guidés par des drones d'observation de l'artillerie ukrainienne. Pas moins de 5 drones ont été ainsi repérés entre Gorlovka et Donetsk pendant les bombardements, prouvant s'il en était besoin que les destructions occasionnées dans les quartiers résidentiels ne sont pas des "dommages collatéraux" mais des objectifs recherchés par Kiev. 

De plus les tirs des canons ukrainiens sont systématiquement accompagnés par des feux nourris provenant des véhicules blindés, des lances roquettes individuels, et des armes d'infanterie déployés sur les "zones de contact" du front.

11 août 2016, tirs nocturnes, secteur de Svitlodarsk
video

Si la République Populaire de Lugansk a connu moins d'attaques que sa voisine, ses services de renseignement en revanche continuent d'enregistrer l'arrivée massive de renforts ukrainiens à proximité de la zone de front comme à Stanichno Luhansk (Nord Est de Lugansk) ou 14 Lance Roquettes Multiples "Grad" de 120mm ont été repérés à 2 km de la ligne de front, comme à Trehizbenka Slavyanoserbsk (Nord Ouest de Lugansk), où 4 autres ont été également signalés (sans compter les nouvelles unités blindées qui sont arrivées au Nord d'Alchvesk)


Quelques résultats des bombardements ukrainiens de la nuit du 13 au 14 août 2016





Des unités ukrainiennes, ont été relevées dans des rotations en provenance des polygones (terrains de manœuvres) où elles reçoivent un entrainement spécifiques par des instructeurs étasuniens (comme à Yavorovskiy dans la région de Lvov (Nord-Ouest Ukraine)). C'est la cas du 1er bataillon de la 30ème brigade mécanisée ukrainienne

Nouvelles de Crimée :

Dans cette zone particulièrement tendue depuis le 8 août dernier, jour de l’interception d'un commando ukrainien sur le territoire de la Crimée, les forces armées russes ont là aussi renforcé leur dispositif de défense dans l'éventualité d'une attaque de Kiev contre la péninsule. Renforcement des unités sur la frontière et le longs des côtes, régime d'alerte pour les unités des 3 armées (Terre Air et Mer) et déploiement de missiles de protection S400 pour offrir à la péninsule un  parapluie anti-aérien complet.


S 400 russes déployés en Crimée
Du côté ukrainien, de nombreuses informations font état d'un renforcement également de leurs unités d'assaut et d'aménagements multiples pour accueillir et protéger des équipements lourds, comme dans le secteur de Kherson où de nombreux véhicules blindés et champs de mines ont été repérés :

Quelques matériels ukrainiens sur la frontière avec la Crimée russe

Ce bilan qui atteste de l'augmentation constante des attaques ukrainiennes confirme le choix de cette Ukraine engagée ou poussée sur le chemin de la guerre. 

Chaque soir, aux premières détonations à l'horizon, les habitants situés à proximité de la ligne de front se réfugient dans leurs caves attendant dans l'insomnie que chaque matin apporte son lot de nouvelles victimes et destructions. Il est certain que cette situation arrivera prochainement à son terme car, pour les Républiques du Donbass et la Russie, (et même pour l'Ukraine) il est impossible de continuer indéfiniment dans cette hémorragie lente d'une guerre décidée par des intérêts hégémoniques étasuniens...


Erwan Castel, volontaire en Novorossiya



Point de situation réalisé par Christelle Néant, journaliste française à DONi Press
pour "Eveil français"



Sources de l'article :

2 commentaires:

  1. Ya t-il eu des succès ou des victoires remporté par la Novorossia faite nous savoir même si c'est de la propagande il nous faut une victoire ! Je vous souhaite bonne chance pour la suite mon ami

    RépondreSupprimer
  2. Erwan, l'interview en deux partie de Cristelle Néant était très intéressante et pose bien le problème actuel de ce conflit. Cristelle nous résume très bien ce conflit en 1h environ (ses sources, ses protagonistes, ses conséquences, etc ...). La fin parlant des problèmes économiques des pays occidentaux est particulièrement intéressante pour deux raisons :

    1ère raison : Le déclenchement de cette guerre (à l'instar des autres conflits comme la Syrie par exemple ou l'Irak) à pour cause le marasme économique des démocratures européennes et de leur mentor nommé les Etats-Unis. Ce marasme économique provient d'un endettement massif de ces pays, endettement qui n'est plus maîtrisable aujourd'hui. La dernière chance de ces pays pour s'en sortir est d'aller provoquer des conflits pour piller la richesse des autres et de créer des écrans de fumées pour maintenir leur population sous emprise et dans l'ignorance la plus totale. Ces pays occidentaux à l'agonie économiquement et culturellement n'ayons pas peur des mots sont complètement acculés.

    2ème raison : La fin de cette guerre car à mon avis ce conflit prendra fin tôt ou tard aura pour conséquence la défaite totale des fascistes de Kiev et de leurs soutiens occidentaux ainsi que la ruine totale sur le plan économique, matériel, culturel, morale et humain. La phase suivante sera la chute de ces empires (empire nord américain et empire européen qui est une vulgaire copie du précédent) et la naissance d'un monde que certain appelle multi- polaire avec une représentativité des pays comme la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil, le continent Africain, etc...

    En conclusion, cette guerre se terminera comme une partie d'échec par la mise à mort (mat du roi noir représentant le financiarisme, l'avidité et la cruauté et par la victoire du roi blanc qui représente la justice, la vérité et la paix). Les occidentaux sur l'échiquier n'ont plus que le roi noir à ballader alors que le camp opposé à un Roi encore bien entouré par des pièces maitresses.

    Un Français de 32 ans anonyme mais qui le restera pas toujours.

    Ps: Un grand remerciement à Cristelle Néant pour sa qualité et sa justesse dans les informations transmises.

    RépondreSupprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.