samedi 17 février 2018

Petite vérité contre gros mensonge !


Tiens tiens ! voilà France 24, une fois n'est pas coutume qui vient diffuser un reportage somme toute assez honnête (ne faisons pas les difficiles) sur la situation de la population du Donbass déchirée par une ligne de front et l'indifférence méprisante du gouvernement de Kiev concernant le sort de ces dizaines de milliers de civils pris entre le bélier atlantiste et la muraille russe.

Mais cela doit bien cacher quelque chose de la part de ce média serve tant affidé à la propagande de guerre occidentale....

Et hop ! en effet à la fin du reportage la rédaction de France 24 ne peut s'empêcher de nous jouer la sérénade propagandiste de l'invasion de l'armée russe dans le Donbass.

Non seulement dans sans cette conclusion russophobe, le reportage globalement à charge contre Kiev, aurait été refusé, mais il est probable que toute la vérité avouée en première partie ne serve qu'à mieux faire avaler la couleuvre finale.

Pour appuyer l'accusation de cette présence de soldat russes dans le Donbass, le témoignage d'une infirmière qui travaillait à l'hôpital de Dokuchaïevsk et que j'ai même eu l'occasion de croiser fin 2015 dans cet établissement hospitalier.

Yelena Delville à retrouvé une interview plus complète de cette femme qui a été arrêté pour "intelligence avec l'ennemi" et expulsée vers l'Ukraine lors du dernier échange de prisonniers.

Voici le lien de son interview : http://gordonua.com/…/eks-zalozhnik-boevikov-medsestra-gaev…

Sur quoi repose les allégations de cette femme ?

En fait sur le vent du mensonge !

Pour preuve comme "soldat russe" en mission dans le Donbass cette pro ukrops cite Alexandre Nabiev, un volontaire russe qui servait en 2015 dans le même groupe que d'autres volontaires russes, locaux, espagnols, belges, irlandais et français dont moi-même.

Or "Sacha" s'il a été effectivement servi 3 années dans l'armée russe lorsqu'il avait 20 ans, il a surtout été ensuite 10 ans dans la Légion étrangère en France avant de retourner en Russie comme civil, puis de rejoindre en 2015 notre unité dans la 5ème brigade des forces de la République Populaire de Donetsk...

Voir concernant cet homne exceptionnel dont je profite de ce post pour le saluer un article que j'avais écrit ici en novembre 2015 : 
http://alawata-rebellion.blogspot.com/…/alexandre-la-pierre…

Grièvement blessé le 25 décembre 2015 (http://alawata-rebellion.blogspot.fr/…/un-bien-triste-noel.…) Aleksandr a été hospitalisé à l'hôpital de Dokuchaïevsk où il a été amputé d'une partie de sa jambe gauche. Aleksandr à continuer à servir dans les forces républicaines plusieurs avant de retourner chez lui à Tchelabiensk.

Nous avons donc ici affaire à une technique de manipulation mentale classique combinant vicieusememt la Vérité pour mieux paraître honnête, avec dans une conclusion (partie restant prioritairement dans les mémoires du public) un fantasme propagandiste fondée sur un témoignage fallacieux d'une russophobe fanatique...

Erwan Castel

Source de l'article : France 24

Ukraine : que reste-t-il de l'accord de cessez-le-feu avec la Russie ?
Dernière modification : 12/02/2018

Par Gulliver CRAGG , Aude SOUFI


Il y a trois ans, Moscou et Kiev scellaient les accords de Minsk, censés mettre fin au conflit à l’est de l’Ukraine entre séparatistes pro-russes et forces pro-gouvernementales. Mais la guerre continue. L'année dernière, environ 190 soldats et 85 civils ont été tués côté ukrainien, selon l'armée ukrainienne. Coupés du reste du pays par une frontière dure, les habitants de la zone de guerre se sentent délaissés par Kiev. Notre correspondant a voyagé avec le CICR sur la ligne de front.

Une émission préparée par Patrick Lovett et Laura Burloux

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.