samedi 24 février 2018

Criminels et lâches ukrops


Les mortiers ukrainiens ont sonné aux aurores le réveil des unités restées d'alerte en caserne pour la journée du défenseur de la Patrie.

En effet, les soudards de Kiev ont profité de cette journée commémorative pour continuer leurs bombardements sur l'ensemble de la ligne de front des Républiques de Donetsk et Lugansk, harcelant pendant une grande partie de la nuit les positions républicaines mais aussi les zones résidentielles proche du front.

Complétant les échanges de tirs habituels aux armes légères, les ukrainiens ont engagé leurs mortiers de 82 et 120mm ainsi que des véhicules blindés. Les tirs ont été souvenr dirigés et corrigés par des drones d'observation.

Ce sont principalement les secteurs de Styla et Dokoutchaïevsk (Sud de Donetsk), Trudovskoy (district Petrovsky de Donetsk), de l'aéroport et -
Spartak (Nord de Donetsk), la route Donetsk Gorlovka, le Nord de Gorlovka, la route de Bahmutka à Debaltsevo (vers Lugansk), qui ont été la cible des obus de Kiev.

A Dokuchaïevsk a eu lieu un nouveau crime de guerre de l'armée ukrainienne et illustrant cette mentalité abjecte qui depuis 4 ans alimente avec zèle le terrorisme de l'État ukrainien dans le Donbass.


Lors d'un bombardement initial réalisé avec des mortiers de 120mm (ce qui constitue déjà une doubld violation du cessez le feu et du retrait des armes lourdes l (+ 100mm) de la ligne de front) les soldats ukrainiens ont blessé un soldat républicain.

Le poste local du Centre de Contrôle et Coordination Cessez le feu a alors demandé à l'État Major ukrainien un cessez le feu immédiat permettant l'évacuation sanitaire. Mais lorsque l'ambulance arrive sur place, les ukrainiens reprennent leurs tirs, touchant l'ambulance délibérément avec un missile antichar filoguidé (voir vidéo jointe). L'équipage (conducteur et infirmier) ainsi que le blessé en cours d'évacuation ont été tués.

Que dire de plus qui ne déborderait pas en insultes élevées dégoût profond contre ses soldats soutenus par les démocraties droitdelhommistes occidentales....

Erwan Castel

Secteur ou s'est produit le tir sur le véhicule sanitaire . C'est une position du front au Sud de Dokuchaievsk que les volontaires français fin 2015 connaissent très bien pour y avoir été déployés pendant plusieurs mois 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.