samedi 24 février 2018

Hommage chanté au Donbass

078


L'évocation militaire et les chants patriotiques sont indissociables, ces derniers donnant une dimension épique et une survivance dans les mémoires populaires. Le Donbass a vu fleurir dans les rues de Donetsk et Lugansk autant que dans les tranchées du front nombre de guitares chantant l'héroïsme des défenseurs du Donbass ou la souffrance de leurs familles.
   


A l'occasion de la journée des défenseurs de la Patrie, un repas amélioré suivi d'un concert ont été offerts aux soldats restant d'alerte à la caserne.

C'était pour moi l'occasion de revoir pour la troisième fois Tchitcherina, une jeune artiste russe qui, choquée par l'agression ukrainienne contre sa population russe, a décidé de soutenir en chanson le Donbass.


Pour ce concert Vladimir Katsof un auteur interprète de Donetsk ardent soutien de la rébellion du Donbass est venu accompagner Tchitcherina pour une série de chansons alternées rendant hommage au Donbass en guerre et à ses défenseurs.
En deuxième partie de la vidéo jointe (dont je vous prie d'excuser la piètre qualité) elle interprète une chanson émouvante où qui est le témoignage imaginé d'une petite fille tuée par l'aviation de combat ukrainienne en 2014.


Lorsque nous sommes sortis après les rituels selfies avec les artistes sans publier Rex le placide compagnon à quatre pattes de Tchitcherina, les canons ukrainiens prolongeaient à l'horizon le concert dans un roulement inquiétant.

Erwan Castel

"Sidor" immortalisant le concert 

"Mamaï", le commandeur au milieu de ses hommes

Les selfies traditionnels pour cette troisième rencontre avec Tchitchérina
Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.