vendredi 25 mai 2018

Les chasseurs chassés

136


"La guerre c'est comme la chasse sauf qu'à la guerre les lapins tirent", cette citation du général de Gaulle est d'autant plus vraie lorsque les snipers au milieu des combats et des bombardements confus se livrent à des duels jour et nuit entre les lignes rapprochées comme celles du front de Yasinonvataya au Nord de Donetsk.


Vendredi 25 mai 2018

Si notre secteur est (pour le moment) épargné par l'artillerie ukrainienne qui ne cesse de résonner à notre horizon Nord (secteur de Gorlovka) en revanche nous continuons à subir les tirs des armes d'infanterie et grenades autopropulsées, qui souvent sont en appui des snipers ennemis.

Séquences alternées de tirs d'infanterie et tirs de snipers

Nous passons de longues heures a observer en silence a travers les murs défoncés l'horizon, cherchant a repérer à la fois le gibier et le chasseur ennemi.


Les ukrops, nous prenant pour des lapins de 3 semaines cherchent à provoquer par des tirs d'armes d'infanterie des réactions à découvert de notre part pour donner des cibles à leurs snipers embusqués plus loin.

De notre côté nous préférons différer nos réactions dans le temps et sur d'autres objectifs sachant qu'à ce jeu le chassé le plus patient, prudent et imaginatif finit toujours par devenir le chasseur victorieux.

Erwan Castel


Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.