lundi 30 avril 2018

Au top des psychopathes version ukrops


Depuis plus de 4 ans le néo-nazisme qui se cache sous les bannières plus confidentielles du bandérisme a en Ukraine, cette nouvelle colonie militaire atlantiste, pignon sur rue, dans le gouvernement, le parlement et bien sûr dans les médias officiels ukropithèques qui invitent régulièrement les responsables de la mouvance nationaliste radicale (pourtant très minoritaire à chaque élection nationale) à faire dans leurs studios et en toute impunité, le prosélytisme d'une russophobie haineuse, psychotique et criminelle.

Ainsi de cet abruti de Demyan Ganul qui, lors d'une émission télévisée, affirme que le massacre des 48 manifestants fédéralistes dans la maison des syndicats d’Odessa le 2 mai 2014 ne peut être qualifié d'acte criminel car, selon lui, les victimes que ses camarades paramilitaires nationalistes ont massacré et brûlé ce jour là "n’étaient pas des êtres humains" !.


Malheureusement ce psychopathe ukropithèque ne sera ni poursuivi pour apologie (et peut-être participation) de crime génocidaire, ni isolé par la nouvelle doxa ukrainienne vomie par le Maïdan, bien au contraire.

Et n'oublions pas surtout que nos chères démocraties droitdelhommistes occidentales soutiennent cette bande de criminels dont elles ont même organisé le putsch de février 2014 et le financement de la guerre contre le Donbass.

Erwan Castel

Article référence : Stalker zone

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.