mardi 3 avril 2018

Repos à Oktyabrsky

100

Avec ma petite protégée, Mourka
Retour au Nord de Donetsk, fatigué par une semaine d'un front toujours soumis aux tirs ukrainiens et à une humidité froide qui entretiennent tension insomniaque et toux hivernale...

J'emmène avec moi Mourka la petite protégée pour lui offrir à Donetsk un repos au calme et un toilettage de printemps...


Samedi 3 avril 2018

À Oktyabrsky, dans les ruelles libérées de la neige et de la glace, les babouchkas trotinent d'un pas lent entre le marché de la gare et leurs maisonnettes sous le regard intéressé des chiens errants et le chant des oiseaux. Dans toutes les rues, les cris joyeux des enfants réinvestissent les jardins et les parcs où le grincement des balançoires rythme une marche redevenue flânerie.

Mais, dans un horizon sans nuage le tonnerre des hommes rappelle que la tempête est toujours là, même si mes mains ont abandonné le fusil pour un orchidée en fleur.

3 jours de repos, 3 jours à m'enivrer des rires enfantins et sourires féminins qui mieux que le plus beau chant patriotique et le plus bel envol d'oiseau sauvage incarnent cette Liberté pour laquelle le soldat accepte de maculer son corps de boue et son âme de sang.

Erwan Castel



Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.