mardi 7 juin 2016

L'Ukraine vue par les ukrainiens...


Souvent les "pro-ukrops", et principalement les débiles français qui soutiennent la collaboration cupide du pouvoir pro-étasunien qu'il soit à Kiev, Bruxelles ou Paris nous accusent de relayer la "propagande poutinienne" et une vison faussée et unique de la crise ukrainienne...

Or, de nombreux témoignages dénonçant les dérives criminelles de Kiev, régulièrement publiés ici et sur les réseaux pro-russes, viennent des ukrainiens eux-mêmes et parfois même parmi ceux qui ont soutenu la contestation du Maïdan de l'hiver 2013...

Ces témoignages loin d'être isolés sont de plus en plus nombreux et virulents. L'Ukraine commence a comprendre, mais un peu tard, qu'elle s'est fait berner par les vampires d'un Nouvel Ordre Mondial qui attirent ses proies par un miroir aux alouettes diffusant les lumières artificielles d'un néo-libéralisme esclavagiste.

Voici deux témoignages intéressants, celui du député ukrainien Evgueny Mouraev, député de la Verkhovna Rada dans le groupe Bloc d'Opposition (qu'il quitte deux jours après cette émission) Répondant aux questions de téléspectateurs sur la situation du pays, en dehors du sujet de la Crimée où il reste accroché au mythe de l'identité ukrainienne de cette péninsule russe, il dresse sans ambages et avec un certain courage il faut le reconnaitre, un bilan réaliste de cette Ukraine brune qui est en train de sombrer corps et âme...

1er juin 2016

Le deuxième témoignage a été recueilli dans la rue en août 2015, il montre avec un autre style le "ras le bol" vécu par une partie de la population ukrainienne, devant leur pays pris en otage par une politique hallucinante qui a conduit en quelques mois une rupture totale avec la Russie, son partenaire privilégié et historique, une désintégration de l'Ukraine contemporaine et un guerre civile meurtrière qui menace toute la sécurité européenne...

Depuis cet entretien, la situation des ukrainiens n'a fait qu'empirer sur le plan politique, social qu'économique, et la guerre dans le Donbass, loin d'être apaisée continue tel un minotaure fou a réclamer sont tribut quotidien de sang et de larmes...

13 aout 2015

Mais alors pourquoi un nouveau Maïdan, réellement populaire et non téléguidé par Washington n'éclate t-il pas ?

Il faut savoir que si ce pouvoir criminel de Kiev existe et peut continuer toujours ses atrocités, ce n'est pas tant grâce à un régime de terreur qu'il a organisé sur les territoires qu'il contrôle (en particulier les territoires russophones du Sud et Est de l'Ukraine) mais surtout grâce au soutien politique et économique des occidentaux, qui par cupidité et servilité au système mondialiste, ferment les yeux et même étouffent les cris et les témoignages venant de ce pays écrasé par une dictature d'un passé fasciste ressuscitée par les néo-conservateurs étasuniens...

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.