samedi 9 décembre 2017

Nouveau crime de guerre ukrainien


Hier en fin d'après midi, alors que l'OSCE venait juste d'y terminer une mission d'observation, les forces ukrainiennes ont repris leurs bombardements sur notre secteur de Promka, entre Yasinovataya et Avdeevka..

Peu après 16h00, au milieu des tirs de lances grenades et de des canons sans recul ukrainiens nous avons distingué les tirs caractéristiques de munitions au phosphore à proximité de notre position.

Des obus fusants (explosion en l'air) suivis de chuitements tournoyants descendant par demi douzaine environ vers le sol.

Cette vidéo diffusée aujourd'hui par NRT confirme aujourd'hui ces tirs réalisés dans le secteur.

Ce nouveau bombardement au phosphore blanc de l'armée ukrainienne constitue un triple crime de guerre :

- violation des accords de paix signés à Minsk en février 2015 et instituant un cessez le feu sur la ligne de front.
- violation de la convention de Genève interdisant de bombarder des infrastructures vitales aux populations civiles.
-violation de la convention de Genève qyi interdit l'utilisation de munitions incendiaires sur des zones urbaines...

Les obus au phosphore blanc sont au départ des munitions fumigènes destinée à repérer les impacts de l'artillerie pour mieux corriger ses tirs. Mais elles sont surclassées en munitions incendiaires et donc réglementées à partir d'un certain dosage ou en utilisation fusante comme vous pouvez le voir sur cette vidéo d'un nouveau bombardements de l'usine de traitement et distribution d'eau potable coincée dans la "zone grise" entre les lignes de tranchées.

Cette usine, vitale pour environ 1 million d'usagers et qui dispose de stocks de chlore importants, a été la cible de nombreux bombardements ukrainiens depuis 1 an, menaçant l'alimentation en eau de Doneysk ey des autres villes de la région (des 2 côtés du front), l'écosystème du bassin hydrographique et la vie des ouvriers et employés du service des eaux, personnels civils dévoués et dont il faut ici saluer le courage de continuer leur service public sous les tirs des soudards de Kiev.

Erwan Castel

Source de l'article : Novorossiya Today

(VIDÉO) L'ARMÉE UKRAINIENNE A BOMBARDÉ 
LA STATION DE TRAITEMENT DES EAUX DE DONETSK
 AU PHOSPHORE BLANC


Hier soir le Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du Cessez-le-feu (le CCCCC) a annoncé un nouvel bombardement au phosphore blanc de la station d'épuration et de distribution d'eau potable de Donetsk qui se trouve dans le secteur Iassinovataïa-AvdeIevka.

Le CCCCC a appelé les observateurs de la mission de l'OSCE dans le Donbass de se rendre d'urgence sur place pour prélever des échantillons du sol afin de constater l'utilisation par l'armée ukrainienne des armes interdites par les conventions internationales. Ces armes qui, en outre de présenter un extrême danger pour les populations civiles, risquent de provoquer une catastrophe écologique du fait de la nature du site.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.