lundi 25 juillet 2016

Bouchons sur les bases d'assaut ukrops

L'armée ukrainienne continue d'accumuler 
son matériel d'assaut sur la ligne de front


En général, des bombardements systématiques et exponentiels ainsi que la multiplication de reconnaissances offensives terrestres et de vols de drones de reconnaissance sont des symptômes appartenant à une préparation d'offensive, et c'est ce que nous observons depuis 2 semaines sur le front du Donbass. Mais ce sont surtout les mouvements des unités déployées et les renforts arrivant sur le front qui laissent à penser que, si la diplomatie ne réussit pas à stopper les intentions de Kiev, l'armée ukrainienne lancera prochainement une nouvelle offensive sur le Donbass.

En effet rien que pour la journée d'hier, les services de renseignements des armées du Donbass ont repéré :

En République de Donetsk : 
  • Dans le secteur de Peski et Pervomaïsk (Nord de Donetsk), à 3 et 6 km de la ligne de front, 8 mortiers de 120 mm
  • Dans le secteur de Chasiv Yar (Nord de la DNR, entre Konstantinovka et Artemvosk), à 20 km du front, sur des positions camouflées :6 obusiers automoteurs "Gvozdika" de 122 mm, 10 chars de combat et 15 véhicules logistiques d'approvisionnement  munitions.
  • Dans le secteur de Volnovakha (Ouest de la DNR, entre Donetsk et Mariupol), près du village de Ivanovka à 37 km de la ligne de contact, sous Volnovakha) 3 Lance Roquette Multiples " Grad " de 120mm en mouvement vers la ligne de front.
En République de Lugansk
  • Dans la gare de Stanitsa Luganskaya (Nord Est de Lugansk) à 10 km du front, un train spécial a débarqué: 15 chars de combat, 20 véhicules de combat d'infanterie, de multiples systèmes de Lance-Roquettes Multiples "Grad" de 122 mm, et environ 400 soldats supplémentaires (1 bataillon)...

Et ceci n'est que la partie repérée par les renseignements républicains, et que pour une seule journée !


Il faut relever, s'il en était encore besoin que le déploiement à moins de 30 km de la ligne de contact de ces systèmes d'armes de calibres supérieurs à 100 mm, constitue déjà soi une violation des accords de Minsk qui leurs imposent une zone d'exclusion de 30 km de large.

Jour après jour, char après canon, bmp après lance-roquette etc... les ukrops entassent depuis des semaines un effectif et du matériel tels qu'il leur est aujourd'hui impossible de les maintenir longtemps inactifs aussi près du front, tant pour les contraintes de sécurité, de logistique, que simplement pour le moral des combattants. 

Parallèlement à ces déploiements d'unités et renforcements logistiques, Kiev a maintenu dans le journée d'hier une pression sur les positions tenues par les républicains en poursuivant sa campagne de bombardement :

Un total de 570 tirs sur le territoire de la DNR a été enregistrés (152 x 122 mm, 195 x  120 mm et 158 x 82 mm) Les tirs ont frappé les défenses et zones habitées quasiment sur toute la ligne de front notamment 
  • à Kominterrnovo, (Sud DNR) où 3 soldats ont été blessés par des éclats de mortier ainsi que 2 civils (1 homme de 30 ans et une femme de 70 ans)
Les autres secteurs durement touchés sont Sahanka,  Dokoutchaïevsk, Vasilevka, Spartak, Léninsky, et Octobrsky et Yasinovataya, où 1 civil qui attendait de passer un blok post est mort d'une crise cardiaque au moment d'un bombardement ukrainien.

Les ukrainiens continuent également a intensifier leurs reconnaissances offensives, et dans la seule journée d'hier, 2 groupes de DRG ont été repoussés 
  • dans le secteur de l'aéroport (Nord de Donetsk) où les "ukrops" ont subi de lourdes pertes estimées au minimum à 10 tués et près de 20 blessés.
  • dans le Secteur de Kalinowo-Popasnaya (Nord de la LNR) à l'Ouest de Stakhanov, où une tentative de percée des lignes républicaines par la 59ème Brigade ukrainienne. Au moins 3 soldats ukrainiens ont été tués et 5 autres blessés lors de cette opération.
Par ailleurs de nombreux exercices militaires sont organisés en ce moment près du front par les forces armées ukrainiennes dans le cadre des manœuvres "South Wind. De nombreux exercices tactiques ont été ainsi menés au Nord de la République de Lugansk avec notamment l'emploi dans le secteur de Severodoetsk de 4 chasseurs d'attaque au sol Sukhoï 25, ce qui constitue également une autre violation des accords de Minsk (mais Kiev n'est plus à ça près !)


Désormais, tandis que les forces de défense des Républiques sont en état d'alerte maximale, la peur s'est de nouveau invitée dans les villages et les quartiers du front où, le soir venu, les habitants évitent de se déplacer dehors et s'installent rapidement au fond de leurs caves éclairées par les bougies où des icônes veillent à conserver intacts dans leurs coeurs, la foi et l'espérance de jours meilleurs.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya




Pour suivre le fil de l'actualité militaire du front du Donbass, vous pouvez rejoindre la page FB suivante :



En effet, devant la recrudescence des activités militaires j'ai décidé d'ouvrir cette nouvelle page et sur laquelle je vais essayer de compiler en temps réel le maximum d'événements se déroulant sur le front.
La liste des infos publiées dans la chronologie des activités repérées n'est pas bien sûr exhaustive, et certaines seront corrigées au fur et à mesure des renseignements ultérieurs les concernant.
Merci de rejoindre aussi cette nouvelle fenêtre d'information...
Erwan

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.