lundi 21 mars 2022

Mes entretiens avec Michel Collon et Guy Boulianne

2 entretiens longs réalisés pendant cette première quinzaine de mars depuis Donetsk et que je partage finalement sur ce blog, non par narcissisme mais pour mémoire et archives.

Depuis que la Russie a déclenchée ses opérations militaires en Ukraine, NON POUR COMMENCER UNE GUERRE CONTRE KIEV MAIS POUR FINIR CELLE que ce régime de Kiev post Maïdan aux ordres de l'OTAN mène depuis 8 ans contre les populations du Donbass, je suis chaque jour sollicité par des amis, des médias officiels ou alternatifs pour apporter mon point de vue sur la situation dans cette région du Monde et qui évolue dans une vitesse militaire et un brouillard propagandiste qui ne rendent pas toujours facile l'observation de la réalité.

Tout d'abord ce fut Michel Collon, un cousin belge dont je suis avec enthousiasme les pertinentes (et percutantes) analyses depuis des années qui m'a fait l'honneur d'un entretien le 4 mars 2022 pour son média Investig`action:

"Et si la guerre d’Ukraine n’avait pas commencé le 24 février 2022, mais huit ans plus tôt? Dans ce nouveau numéro de Michel Midi, Michel Collon reçoit Erwan Castel, un ancien soldat français parti combattre les milices néofascistes dans le Donbass en 2015. Un témoignage éclairant sur une partie trop peu évoquée du conflit."

Le lien ici : Michel Midi

Cette guerre en Ukraine depuis 8 ans m'a permis aussi de découvrir et rencontrer d'autres penseurs libres qui dans leurs terroirs et parfois aux antipodes de mon sanctuaire actuel enrichissent de leurs réflexions et leur humanité ma vision du Monde et mes combats pour les peuples et la Nature.


Quelques jours plus tard, le 13 mars, j'ai vécu un deuxième entretien passionnant avec Guy Boulianne et François-René Milot, des "cousins du Québec" qui résistent depuis le coeur de la thalassocratie anglo-américaine dans la pure tradition de ces anarques européens qui ont éclairé les consciences dans les tempêtes millénaires de nos civilisations.

Le lien ici : Guy Boulianne Info

"Je vous invite à revoir une entrevue en direct de la République Populaire de Donetsk avec le tireur d’élite (sniper) Erwan Castel, volontaire dans la Brigade internationale Piatnashka. Cette entrevue a eu lieu dimanche le 13 mars 2022 à 12H (Montréal) — 19H (Moscou) — 17H (Paris) et fut diffusée simultanément sur les plateformes Youtube, Twitter, VKontakte. L’entrevue est aussi disponible sur Internet Archive, Bitchute, Odysee, Rumble et UGEnet.

J’ai eu le bonheur d’animer cette entrevue avec l’assistance de François-René Milot, créateur et animateur de Zradio, un média alternatif de libre expression qui a pour mission d’analyser les enjeux médiatiques et géopolitiques qui se cachent derrière le brouillard de la guerre de l’information. Nous avons abordé différents sujets concernant le conflit qui se déroule actuellement en Ukraine : la situation militaire ; la russophobie et les médias mensonge ; l’histoire du Donbass et de l’Ukraine ; l’expansion de l’OTAN ; la guerre du Donbass depuis 8 ans ; et bien sûr l’engagement personnel de Erwan Castel.

Né le 6 juin 1963, Erwan Castel rêve d’une « Europe aux cents drapeaux » dont l’unité serait fondée sur le respect de ses peuples natifs et fondateurs et la reconnaissance de leurs identités dans une vision fédérale fondée sur les principes de subsidiarité et de démocratie participative. « Breton, polythéiste et européen », successivement officier parachutiste français, militant indépendantiste breton puis guide expédition en Amazonie française, il a décidé de rejoindre la rébellion du Donbass s’opposant à l’opération militaire lancée contre sa population russe en 2014 par les putschistes du Maïdan.

Resté attentif à la tectonique géopolitique du monde, Erwan Castel qui s’est engagé depuis environ 25 ans dans un combat antimondialiste de plus en plus prononcé, décide au moment du Maïdan de dénoncer la propagande de guerre occidentale sur les réseaux sociaux où il essaye de ré-informer l’opinion. En juin 2014, il décide d’abandonner sa situation privée et professionnelle et de rejoindre le Donbass, ce qu’il réalisera en janvier 2015. Engagé début février 2015 dans l’armée de la République Populaire de Donetsk, il a servi sur les fronts de Debalsevo, Marinka, Dokuchaievsk et Donetsk avant de devenir volontaire en 2017 dans la Brigade internationale Piatnashka et servir sur le front de Yasinovataya en tant que tireur d’élite (sniper)."


La guerre de l'information a suivi l'escalade de la guerre militaire, devenant un combat prioritaire qu'il convient de mener en dehors des ornières des propagandistes car leurs fantasmes finissent toujours à terme par les ridiculiser (je ne m'en plaindrai jamais) mais surtout être contre productifs à la cause qu'ils prétendent défendre .

Erwan Castel

8 commentaires:

  1. ERWAN CASTER BRAVO 👍💯🙏🇷🇺🇷🇺🇷🇺
    ET BONNE JOURNÉE A VOUS TOUS
    💯💯💯💯💯

    RépondreSupprimer
  2. Erwan, merci pour les informations. J'ai écouté parler d'un Gennadiy Druzenko... Pouvez-vous raconter sur la participation de ce type dans le conflit en Ukraine?

    RépondreSupprimer
  3. Ici en Occident on vit un mélange de mccarthisme et d activisme KKK

    RépondreSupprimer
  4. J'ai regardé l'interview d'Erwan Castel par Michel Collon et quelques remarques s'imposent :

    1) Merci à Michel Collon d'avoir diffusé cet entretien et de faire entendre un autre point de vue sur la situation

    2) Merci à Erwan Castel de continuer à informer et à expliquer cette situation complexe, peu ou pas connue et surtout ignorée pendant des années

    3) Enfin, la conclusion qui s'impose est qu'en ces temps difficiles ou les propagandistes, manipulateurs, idiots utiles et fauteurs de guerre pullulent, seul Erwan Castel semble conserver la tête froide : analyse historique et politique documentée, compréhension globale des objectifs du conflit, connaissance des réalités d'une guerre à "haute intensité" depuis le terrain, compassion pour la souffrance des peuples.
    Erwan Castel démontre avec calme, détermination et sans haine, les réalités de ce conflit. Il le vit au quotidien dans sa chair et dans son âme depuis 8 ans.

    RépondreSupprimer
  5. Enfin des infos qui concordent à ce que je savais sur les causes de ce conflit avec ces nazillons d'Azov et autres, dont sont passés sous silence leurs actes de barbarie mais passés sur les Russes par "nos dirigeants" aux ordres

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Erwan, j'ai voulu poster ce commentaire tout à l'heure, mais je crois qu'il n'est pas parti. Merci tout d'abord pour votre blog très précieux. Je suis tombé sur un article publié aujourd'hui 22 mars par le Collège de France (La vie des Idées), qu'il serait intéressant de commenter je trouve.
    https://laviedesidees.fr/A-l-est-de-l-Ukraine.html
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi intéressé par votre retour sur cet article qui traite de la version russe (potentiellement réécrite) de l'histoire du Donbass.

      Supprimer
    2. Un sacré monceau de lieux communs et de conneries cet article qui n'est jamais sourcé et qui fait des amalgames idéologiques immatures et tout en se tirant des balles dans les pieds comme par exemple nier la légitimité du mouvement populaire par rapport aux manifestations de 35 000 personnes s'étant déroulées à Donetsk, quand les même volume était égalment visible à Lugansk, Gorlovka et... Mais admettons dans une indulgence feinte : alors que dire de la légitimité de cette "révolution de la dignité qui sur le Maidan en 5 mois n'a jamais pu rassembler plus de 20 000 personnes, en comptant ceux qui étaient payés pour y être par les ONG Soros (200 euros/personne).

      Sinon concernant l'Histoire ce type oublie que le Donbass (anciennement en partie territoire de "l'armée des cosaques du Don" (rive gauche Kalmius) a été intégré à l'Ukraine en 1921 par Lénine, séparant ainsi son identité qui avait été exprimé étatiquement entre la révolution bolchevique et cette date par la république de Krivoï Rog...

      Ensuite concernant les exactions commises par les "bandes armées" ma seule référence dans le domaine pour ne pas sombrer dans un manichéisme propagandiste, ce sont les rapports de l'ONU et de l'OSCE que ce type évite évidemment de citer car les crimes relevés par ces organismes présents sur le terrain depuis 2014 sont à plus de 90 % commis par les bataillons spéciaux ukrainiens que même Kiev a du se résoudre à condamner pour certains qui étalaient leurs psychopathie sur les réseaux (comme le bataillon Tornado)

      Concernant les bombardements l'OSCE qui je crois n'est pas payé par le FSB rapporte de 81.4 £des victimes civiles des tirs d'artillerie sont du côté des républiques

      Si ce foutriquet ne donne pas de dates précises dans sa narration c'est tout simplement parce que la chronologie des faits est diamétralement opposé à ces certitudes de propagandiste. Un seul exemple : Si "Les combats militaires dans le Donbass commencèrent à l’initiative de la Fédération de Russie", comment expliquer que le premier combat est du à un assaut d'un groupe de "Prayvi Sector" (néo-nazis ukrainiens) sur un barrage à Slaviansk le 29 avril 2014, soit 2 semaines après le lancement par John Brenann, directeur de la CIA et Turtchinov président par intérim, de l' "Opération Spéciale Antiterroriste". Toujours sur ce mensonge comment explique t-il ce maroufle que pas un seul des rapports de l'OSCE présente sur le terrain depuis Slaviansk jusqu'à cette année (600 observateurs) n'aient pas mentionné une seule fois l'activité sur les événements militaires d'unités russes ? Même les autorités du Conseil de Défense et de Sécurité national de l'Ukraine admettront qu'il ny a pas de troupes russes dans le Donbass jusqu'au 22 février 2022.

      Bref je bâcle un peu ma réponse car je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment et surtout je ne veux pas le gaspiller à commenter de telles inepties non sourcées, non datées et qui ne sont que des copies de slogans propagandistes russophobes relevant uniquement de la croyance et aucunement de l'analyse.

      Mais il suffit de repérer que c'est le Collège de France qui publie pour savoir que c'est un torchon avant même de le lire..

      Supprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.