samedi 5 mars 2022

La rage au ventre

Centre de Donetsk bombardé par l'artillerie lourde ukrainienne

Une fois encore les forces ukrainiennes ont déclenché de nouvelles campagnes de bombardements au coeur des villes du Donbass, tandis qu'au Nord et au Sud du front leurs forces se délitent face aux opérations militaires des forces russes et républicaines qui veulent en finir avec cette guerre de 8 ans qui n'a que trop duré.

Plus de 20 civils tués depuis 10 jours, des dizaines d'autres blessés sans compter les innombrables destructions et la peur pour cette population de voir les "ukrops" terminer l'échec de leur croisade russophobe, non par un baroud d'Honneur (il faudrait déjà qu'il comprennent le sens de ce mot) mais par un baroud d'horreur en déversant sur les villes leurs stocks d'obus qu'ils ne pourront pas emporter dans leur fuite.

Depuis le début des opérations de démilitarisation de l'Ukraine atlantiste, les bombardements ukrainiens se sont intensifiés, notamment sur Donetsk et Gorlovka.

Bombardement ukrainien de Donetsk le 1er mars 2022

Bombardement de Donetsk le 2 mars 2022 soir, un obus de
122 mm ukrainien frappe l'avenue Kievsky dans le quartier
de Putilovka, à 4 km des positions militaires républicaines

Et cette rage n'est pas isolée car partout sur le front où les forces russes et républicaines combattent les forces ukrainiennes, ces dernières, avant de s'enfuir, se vengent sur les populations russophones : pillages, humiliations, ou pire exécution sommaires comme à Marioupol, où les radicaux nationalistes tirent sur les civils cherchant à quitter les zones des combats. Et ces sociopathes et psychopathes de refuser même l'aide humanitaire proposée par la Russie pour alimenter et soigner les populations civiles prises au pièges dans les combats !

Ce qui se passe aujourd'hui en Ukraine n'est que la réaction logique et légitime à une guerre que l'Ukraine a commencé en 2014 contre sa population russophone du Donbass. Aujourd'hui la Russie sacrifie des hommes et une partie de son économie pour en finir avec cette guerre interminable du Donbass et cette avancée de l'OTAN en Ukraine qui menaçaient directement les peuples de Russie.

De nombreux occidentaux semblent découvrir que 
depuis une semaine qu'il y a une guerre en Ukraine.
Ce que vivent les ukrainiens depuis 8 jours, les gens
du Donbass le vivent depuis 8 ans et en pire car ce 
sont les civils qui sont délibérément pris pour cible !

Bombardement ukrainien du 4 mars 2022, sur cette carte, on voit bien que la lâcheté 
criminelle des forces ukrainiennes qui préfèrent tirer sur les femmes, les vieillards et 
les enfants restant en ville plutôt que d'affronter leurs miliciens et les mobilisés qui 
sont au combat sur le front depuis une semaine avec l'appui des forces russes.

Je me souviens avoir lu dans ma jeunesse "La guerre sans haine", ce livre du Maréchal Rommel narrant notamment ses campagnes en Afrique du Nord avec l'Afrika Korps, et je me demande ce que cet officier, certes ennemi mais qui avait conservé le sens de l'honneur, penserait de ces actes criminels des forces ukrainiennes dont nombre de fanatiques rêvent d'un retour de ce nazisme contre lequel il s'est finalement opposé.

Dans ce drame qu'est déjà la guerre moderne, dont beaucoup de combats et bombardements se déroulent au coeur de zones habitées, le régime de Kiev, depuis 8 ans y mène une guerre à caractère génocidaire avérée et même revendiquée par une idéologie ethnocentrée et raciste qui à l'Est bombardent les russes et à l'Ouest, moleste et humilie aux frontières polonaises des ressortissants africains ou maghrébins qui veulent quitter le naufrage ukrainien.

Mais le pire dans tout ce cirque macabre est certainement l'attitude des occidentaux non seulement partiale mais aussi complice de ces crimes de guerre qui ensanglantent le monde russe depuis 8 années.

Aujourd'hui les journalistes, les politiciens et philosophes de salon gémissent devant les victimes civiles collatérales, et malheureusement inévitables, des bombardements russes, mais où était leur compassion durant ces huit dernières années quand les bombardements ukrainiens tuaient, blessaient et terrorisaient des dizaines de milliers de familles à qui il est reproché d'être identitairement russe et de vouloir logiquement le reste. ?

Il est temps que les populations occidentales élèvent leur regard au dessus des sermons cathodiques cyniques des idéologues mondialistes et retrouvent la vision de l'Histoire et du sens commun des peuples d'Europe. 

Erwan Castel  

6 commentaires:

  1. 💯👍💪 Bravo Erwan Castel
    Brave Erwan Castel take care

    RépondreSupprimer
  2. merci pour toutes ces infos qui remettent sans doute les choses en position au milieu d'une propagande à nulle autre pareille

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour et merci pour votre travail Erwan
    Force et Honneur

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Erwan, lors d'un entretien avec 2 journaliste indépendants québécois, vous avez évoqué un rapport de l'ONU indiquant que la maternité de mariupol n'était plus en fonctionnement depuis plusieurs année, ou peut- on trouver ce rapport svp?
    Merci pour votre engagement et vos témoignages

    RépondreSupprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.