dimanche 21 janvier 2018

La Russie prend acte et se prépare


Dès le lendemain de l'adoption de la loi belliciste de "réintégration du Donbass" par la force, l'ensemble du front à connu une augmentation sensible des pressions offensives ukrainiennes (https://newinform.com/101512-kontrataka-opolcheniya-ukrains…)
Ces nouvelles actions des forces de Kiev auxquelles des ripostes ont été appliquées par les forces républicaines peuvent être interprétées comme des reconnaissances offensives qui ont tenté de rompre le ligne de défense dans plusieurs secteurs afin de définir probablement leurs "QRF" ("quiet respons force") c'est à dire les moyens et délais d'intervention des premiers renforts.
Ces renseignements sont utiles pour mieux préparer une offensive ultérieure d'envergure dans un secteur caché par la généralisation de ces pressions sur l'ensemble du front.

De son côté le Président Vladimir Poutine, à convoqué le Conseil de Sécurité de la Russie pour aborder le dossier ukrainien et le risque majeur d'une escalade importante sur le front du Donbass suite à cette loi incendiaire votée à Kiev cette semaine qui d'une part donne un feu vert pour une nouvelle offensive, jette les accords de Minsk (déjà moribomds) à la poubelle et prenant les fantasmes pour la réalité désigne officiellement la Russie comme agresseur.

Le volcan du Donbass est en train de fumer à nouveau.

Erwan Castel


"Le président russe Vladimir Poutine a tenu une réunion du Conseil de sécurité russe à Moscou, vendredi, où il a discuté de la situation dans l'est de l'Ukraine et des pourparlers syriens qui doivent se tenir à Sotchi.
Les politiciens ont échangé leurs points de vue sur la nouvelle loi de réintégration adoptée récemment par le Donbass, qui définit la Russie comme un pays «agresseur» et ne cite pas les accords de Minsk. les participants à la réunion ont noté que la loi peut avoir l'impact le plus négatif sur la poursuite du règlement du conflit dans la région."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.