vendredi 14 février 2020

Nouvelle étape hospitalière

377


Blessé par une mine antipersonnelle ukrainienne le 23 septembre 2019, je me suis retrouvé dans un long chemin de récupération, parsemé de multiples interventions chirurgicales. Après les jambes, le ventre et le dos, il ne reste plus que le bras gauche à soigner, la blessure la plus grave et qui a fait déjà l'objet de 6 interventions chirurgicales.

Le bout du tunnel approche !


Vendredi 14 février 2020

Pour répondre aux nombreuses personnes me questionnant sur ma santé et que je remercie de leur amicale attention.

Je suis de retour dans le circuit hospitalier pour la préparation et nouvelle étape chirurgicale qui devrait au cours d'une sixième opération, restaurer mon bras gauche par des greffes multiples os, nerfs, muscles et tendons, et le libérer enfin de son carcan d'acier.

Cette blessure m'a permis de mesurer la radicalité d'un engagement humain que je ne regrette pas, mais surtout l'immense fraternité qui me soutient dans l'épreuve. Amis connus et inconnus, camarades du passé et du présent, autorités militaires et civiles de Donetsk, tous m'accordent une amitié sincère et chaleureuse et des aides précieuses et réconfortantes.

Ce matin les vitres de la chambre ont tremblé sous les battements d'une artillerie ukrainienne faisant son retour sur les lisières Ouest de Donetsk.

Le temps s'est en effet radouci, réveillant les velléités bellicistes des ukropithèques tandis qu'un soleil audacieux vient caresser de ses mille feux l'épais manteau de neige recouvrant le Donbass.

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.