lundi 27 novembre 2017

Arbres du Donbass

024


Même si elle reprend toujours ses droits et son domaine au milieu des champs de ruines de la guerre humaine, la Nature n'en reste pas moins la grande victime collatérale oubliée des combats meurtriers qui caractérisent cette espèce étrange qui prétend vouloir être supérieure à elle.

Dans le Donbass, les forêts sont rares. Si au Nord, dans la zone occupée par Kiev on en trouve du côté de Slaviansk par exemple, en revanche  ici vers Donetsk et la mer d'Azov les forêt sont rares et bousculées par les exploitations minières et agricoles. On y trouve cependant quelques bois épars et des forêts linéaires appelées localement "Zilonka" qui marque la séparation entre les parcelles.

Autour de nous, sur le front de Promka au Nord de Donetsk, nous sommes entourés par une forêt de squelettes...


Vendredi 27 novembre 2018

Arbres du Donbass, vos silhouettes agonisantes au milieu des ruines humaines attristent mon cœur nourri pendant 15 années par la majesté de vos cousins amazoniens.

Aujourd’hui, la haine cupide des Hommes ingrats qui ont abattu leur feu meurtrier sur cette belle steppe du Donbass donne à vos êtres généreux dont les bras, hier encore chargés de fruits, tendent aujourd'hui leurs moignons vers un ciel en pleurs.

Mais au terme de votre agonie, fidèles à la notre Terre-Mère, vous offrez toujours aux Hommes, suicidaires et matricides (parmi lesquels vos assassins), la chaleur d'un feu réconfortant.

Et dans le secret des bunkers et des tranchées les craquements ultimes de nos frères sylvestres nous demandent dans un dernier souffle :

Pourquoi ?

Erwan Castel




Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du Front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.