lundi 3 octobre 2016

Une participation exemplaire

L'expression majeure d'une volonté populaire



Ce 2 octobre se sont déroulées les élections primaires dans les Républiques de Donetsk et de Lugansk, Ce scrutin qui n'est pas aussi important que les élections présidentielles a cependant revêtu une importance symbolique très importante tant sur le plan des Républiques que sur celui de la communauté internationale.

En effet ces primaire, que les Républiques ont tenu a exécuter avec un zèle réglementaire et une transparence totale, en plus d'être un événement politique calendaire de la société locale sont un point crucial du protocole de résolution du conflit signé à Minsk en septembre confirmé en février 2015. C'est même le 4ème point de la feuille de route intervenant juste après l'application du cessez le feu et le retrait des armes lourdes de la ligne de front.

Les Républiques du Donbass ont voulu montrer à travers ces simples élections primaires qui sélectionnaient les candidats aux futures élections locales, le dynamisme citoyen existant sur leurs territoires, mais aussi leur capacité d'organiser seules la tenue d'un scrutin conforme aux protocoles définis par le droit international en général et l'OSCE dans le cas particulier de la situation ukrainienne.

Entre Donetsk et Lugnask, ce sont plus de 400 000 électeurs qui se sont rendus vers les 280 bureaux de vote organisés (369 617 votants dans 200 bureaux en DNR et 54 426 votants dans 80 bureaux en LNR). Ce chiffre compte tenu de l'enjeu relatif du scrutin est impressionnant et constitue l'expression élevée d'une volonté populaire souveraine.

Beaucoup de personnes ont fait le déplacement pour marquer leur intérêt et leur participation aux projets sociétaux défendus mais aussi pour renouveler leur soutien affectif à la politique séparatiste menée par les Républiques Populaires du Donbass.


Dans ce reportage de News Front les votants expliquent 
qu'ils sont venus ce 2 octobre soutenir la République.

L'enjeu de ce scrutin était donc avant tout symbolique et l'objectif a été atteint et même dépassé car de l'avis des 1060 observateurs invités à suivre la journée, elle a révélé pleinement la maturité et la rigueur de la Commission électorale en charge de l'organisation et du respect des libertés individuelles des électeurs.

La communauté internationale qui avait déjà invalidé les précédents scrutins de mai et novembre 2014 (Référendum d'indépendance puis Législatives/Présidentielles) ne se prononceront certainement pas officiellement sur ce scrutin, malgré qu'il ait constitué un test majeur en vue des élections locales qui doivent se dérouler dans le cadre de la mise en oeuvre des accords de Minsk.

De son côté Kiev grince des dents et nombreux ici attendent de la part de ses soudards une réaction agressive à cette journée d'expression populaire confirmant le divorce définitif du Donbass avec l'Ukraine. 

Déjà pendant cette journée du 2 octobre Kiev a encore augmenté ses attaques, tuant 2 soldats républicains et en blessant un autre.

Un pas de plus vers son avenir a été réalisé par le Donbass ce 2 octobre 2016 (photo source Novorossiya Today)
La Ministre des affaires étrangères de la République de Donetsk, Natalya Nikonorova, a bien résumé l'enjeu que représente cette journée du 2 octobre et sans en diminuer la portée symbolique a tempéré à la fois les réactions viscérales de Kiev et les excitations des surenchères propagandistes qui veulent décrire cette journée en "événement historique" (comment vont être alors qualifiées les élections en elles mêmes que cette journée préparait ?) :

«Peut-être, l'Ukraine de nouveau utilisera les primaires comme un énième prétexte pour éluder les points d'un ensemble de mesures politiques, mais les primaires ne sont que l'un est l'un de nos processus publics internes, ce ne sont pas les élections, ils ne concernent que les modalités de l'élection, qui doit être approuvée par les accords de Minsk. Et c'est ce que doivent de comprendre et de coordinateurs de l'OSCE»

Il faut savoir raison garder...

Ce scrutin du 2 octobre 2016 reste cependant un événement majeur dans la vie sociétale des habitants du Donbass qui, par leur taux de participation très élevé, ont su lui donner une portée symbolique très haute et le transformer en message fort adressé à la communauté internationale observant l'évolution de la crise ukrainienne.

Une fois de plus, après le cessez le feu imposé à ses soldats le Donbass prouve sa volonté de parvenir à une paix durable et une reconnaissance légitime de ses projets politiques au service de sa population et portés par elle. 

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya




Sources de l'article :

- Novorossiya Today, le lien ici : de nouvelles élites politques 
- DONi Press, le lien ici : un jour historique pour le Donbass



Les résultats des primaires :


'Source de l'article: DONI presss le lien ici  : Résultats finaux

Janus Putkonen, patron de l'agence officielle d'Etat DONi News en train de voter

Le 3 octobre 2016, la commission électorale temporaire de la République Populaire de Donetsk (RPD) a annoncé le taux de participation lors des primaires de Donetsk. Le président de la commission électorale temporaire, Andrei Korzhevsky, a déclaré qu'en RPD plus de 370 000 personnes avaient pris part à ce vote préliminaire.

« La commission électorale temporaire a fini de compter les votes, et le nombre de votants est de 370 517 personnes », a déclaré Korzhevsky. D'après lui, aucune violation n'a été observée.

Le maire actuel de Donetsk, Igor Martynov, a obtenu 83,2 % des suffrages lors de ce vote préliminaire du 2 octobre. Martynov avait déposé sa candidature pour le poste de chef de l'administration communale. Ses adversaires ont obtenu entre 2,6 et 5,4 % des votes. Les candidats membres du mouvement public « République de Donetsk » ont gagné 505 circonscriptions sur 514 lors de ces primaires.

Les observateurs internationaux ont souligné la forte participation des électeurs et le haut niveau d'organisation, malgré le flux important de votants auquel les commissions de district ont dû faire face. Les observateurs ont aussi déclaré que les primaires sont un exemple de liberté et de démocratie pour beaucoup d'autres pays.

Le président de la RPD, Alexander Zakharchenko, a bien sûr participé à ce vote préliminaire.

« Nous votons tous pour notre futur », a déclaré brièvement le président de la RPD aux journalistes.

Hier, 2 octobre, la première étape des primaires a eu lieu en RPD. Les citoyens ont voté pour les meilleurs candidats au poste de maire de Donetsk (5 candidats s'affrontaient), de membres des conseils locaux, ainsi que pour les postes de chef des localités sous autorité administrative des districts de Donetsk - à savoir les villages d'Aleksandrovka, Andreyevka, Yelenovka, Larino, Lyoubovka, Staromikhaylovka et la ville de Mospino. Au total, 1098 personnes étaient sur les listes de candidats. Plus de 600 000 bulletins de votes avaient été préparés par la commission électorale temporaire pour ces primaires. Le vote a eu lieu de manière continue dans les bureaux de vote de 8 h à 20 h heure locale.

En République Populaire de Lougansk (RPL), il y a eu plus de 61 000 votants lors de ce vote préliminaire, d'après les données transmises par la commission électorale temporaire de la RPL, après décompte de tous les votes.

« Le nombre de votants est de 61 323 personnes. Dans le même temps, 34 450 personnes étaient sur les listes électorales préliminaires », a souligné la commission.

Le président de la RPL, Igor Plotnitsky, a pris part aux primaires. Il a souligné qu'elles étaient une étape importante vers la reconnaissance de la République, et que cet événement indiquait que la RPL est prête à organiser des élections d'une manière civilisée.

Le processus des primaires a été surveillé à tour de rôle par 30 observateurs étrangers, venant de 15 pays différents. Ils ont souligné la bonne organisation du processus et le fait qu'elle correspondait aux principes démocratiques, et le haut taux de participation à clairement indiqué que la RPL et ses citoyens sont prêts pour les élections locales. Les accréditations afin de couvrir l'événement avait été fournies à 164 représentants de médias.

D'après le chef de la commission électorale temporaire, Sergei Kozyakov, la chef actuel de l'administration communale de Lougansk, Manolis Pilavov, a obtenu le plus de votes parmi les candidats au poste de chef de l'administration de la ville suite à ces primaires, avec 86,1 % des électeurs qui ont soutenu sa candidature.

Participant aux primaires comme candidat pour le poste de chef de l'administration d'Aleksandrovsk, Sergeï Popov a obtenu le plus de soutien de la part des électeurs avec 54,6 % des votes. Participant aux primaires comme candidate pour le poste de chef de l'administration du village d'Youbileyny, Elena Logacheva a obtenu 57,5 % des votes. Les citoyens ont voté pour les postes au sein des conseils locaux dans 80 bureaux de vote situés dans 54 circonscriptions de Lougansk, Aleksandrovsk et Youbileyny.

Agence DONi News / Traduction depuis l'anglais par Christelle Néant


*
*   *

Pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer à plein temps malgré une absence actuelle de revenus.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés les virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.