samedi 3 avril 2021

Flash ! Un enfant de 5 ans tué par l'armée ukrainienne !


Aujourd'hui 3 avril 2021, Vladik Shikhov, un enfant de 5 ans a été tué par l'armée ukrainienne, sur le front du Donbass dans le village d'Oleksandrovskoe, en République Populaire de Donetsk. Cet assassinat a été perpétré à l'aide d'un drone modifié pour permettre le bombardement artisanal des territoires républicains.
Des soldats appartenant à la 59e brigade ukrainienne commandée par le colonel Shapovalov ont dirigé en pleine journée un drone chargé de munitions explosives au dessus d'une zone résidentielle civile. Dans leur bombardement au dessus d'une maison d'habitation au 36 de la rue Dorozhnaya un enfant de 5 ans a été tué et une femme de 67 ans a été blessée. 

Olekandrovskoe, est un village situé à l'Ouest de Gorlovka (70 km au Nord de Donetsk juste au Sud d'Uglegorsk) est pourtant un village situé loin du front (à plus de 10 km des premières positions ukrainiennes) et n'ayant dans sa proximité aucune position de combat républicaine. 


C'est un crime de guerre !

Depuis que les guerres se sont échappées des "champs de bataille" où les armées décidaient autrefois à huis clos du sort des nations, les populations civiles se sont retrouvées progressivement au milieu de combats de plus en plus meurtriers jusqu'à être ces dernières années les premières victimes des conflits modernes. 

Lorsqu'un soldat est tué pendant une guerre, c'est terrible mais accepté, s'il s'agit d'un civil c'est un drame, mais lorsque c'est un enfant, incarnation de l'innocence, qui est fauché par la mitraille ou le feu de la folie humaine alors, du haut de ses quelques printemps chargés de rêves il plonge toute l'humanité dans la tragédie de notre destinée.

Mais cet après midi, les forces ukrainiennes n'ont pas été responsables d'un simple "dommage collatéral" comme aiment à nommer les hypocrites occidentaux depuis leurs officines occidentales ces inévitables "bavures" de la guerre moderne, mais à un CRIME DE GUERRE délibéré !

Contrairement à l'illustration de cette photo ci dessus, je ne pense pas que l'attaque ukrainienne ait été réalisée
à partir d'un drone de type quadricoptère qui a une autonomie et un rayon d'action limités mais plutôt avec
un drone de type avion plus perfectionné (et coûteux), capable d'emporter des charges au delà de 10 kilomètres.
 


En effet un drone dans ses caractéristiques et fonctions premières est une caméra aéroportée qui permet l'observation, l'identification et la géolocalisation précises de cibles, et dans le cas présent il est tout simplement impossible que le pilote au sol de cet aéronef radioguidé n'est pas vu qu'il survolait et bombardait des civils. En 2015 et 2016 j(ai eu l'occasion de travailler sur des vidéos réalisées à partir de ces drones d'observation légers et volant à basse altitude, et on identifie du premier coup d'œil si les personnes survolées sont militaires ou civiles, adultes ou enfants.

Il s'agit donc ici d'un nouveau meurtre délibéré et 
à caractère génocidaire perpétré par les soudards de Kiev 

Des milliers de civils ont été tués dans cette guerre du Donbass, parmi lesquels plus d'une centaine d'enfants et la plupart victimes de tirs intentionnels de la part des forces ukrainiennes à l'assaut de leurs zones de vie. Ce crime abject et d'une lâcheté sans nom n'est malheureusement pas un fait exceptionnel. Ainsi, rien que ces des derniers jours, dans un le village quasi homonyme d'Aleksandrovka en périphérie Sud de Donetsk, un retraité de 71 ans avait  été abattu de sang froid dans son jardin par un sniper ukrainien le 22 mars. Auparavant un jeune homme de 21 ans y avait également été blessé grièvement, toujours par un sniper ukrainien le 22 février 2021. 

Rappelons que dans les rangs de cette armée ukrainienne assiégeant le Donbass nous observons un nombre important de psychopathes, criminels et autres tarés de la société ukrainienne, en particulier au sein des bataillons spéciaux idéologiquement et ouvertement néo nazis. Et ces soudards, non seulement assassinent délibérément les civils du Donbass mais également s'en vantent comme ici où l'assassin " ukrop" a écrit sur ses obus d'artillerie :

"Le meilleur pour les enfants"
Psychopathie criminelle réglementaire dans l'armée ukrainienne

Si les accords de Minsk ne semblent plus aujourd'hui ne servir que de papier toilettes dans les ministères et états majors ukrainiens, ces crimes de guerre, coutumiers des forces ukrainiennes, sont en revanche autant de violations graves des lois de la guerre et conventions de Genève et leurs auteurs seront poursuivis sans prescription jusqu'à leur mort.

En attendant que la justice des tribunaux puisse s'abattre sur ses soudards j'espère que celle des canons de la grande Russie dont nous somme, commencera à venger l'innocence assassinée !

Erwan Castel

Paix à son âme innocente !








Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.