jeudi 29 avril 2021

Un pouvoir ukrainien toujours relaps

 

Du 26 au 28 avril se réunissaient par visio-conférence les représentants du groupe de travail trilatéral chargé de conduire le processus de paix depuis 7 ans. Parmi les sujets abordés celui, consensuel, d'un nouveau cessez le feu (en plus de l'originel signé à Minsk en février 2015) à l'occasion des fêtes de Pâques, mais qui selon l'habitude de Kiev est rompu par ses soudards à peine quelques heures après la fin de cette nouvelle réunion inutile.

Ainsi, ce 29 avril avant 8h00 du matin pas moins de 50 tirs ukrainiens avaient déjà été enregistrés sur le front, dont 19 obus d'obusier et de mortier.

Situation militaire au 29 avril 2021, pour le seul front de Donetsk


Sur le front du Donbass...

Pendant que se déroulait la réunion du groupe tripartite de Minsk, sur le front du Donbass a été observé une légère diminution des bombardements, puis dès les premières lueurs du jour, les bombardements ukrainiens ont repris, principalement autour de Donetsk.

Radicaux nationalistes biélorusses mercenaires dans 
l'armée  ukrainienne en train de tirer des missiles 
antichars sur la périphérie Nord de Donetsk

29 avril 2021

💥29 avril 21,0 5h23: bombardement ukrainien au mortier du village de Naberezhnoe (Front de la RPD) depuis Pavlopol. 6 obus de 82 mm et 30 grenades autopropulsées AGS tirés.

💥 29 avril 21, 06h35: bombardement ukrainien dans le Nord de Donetsk

💥 29 avril 21, 06h30: bombardement ukrainien au mortier du village de Yakovlevka (au Nord de Donetsk) depuis Avdeevka : 9 obus de 120 mm tirés.

29 avril 21, matin, bombardement ukrainien de Yakovlevka
Un des obus de mortier tirés sur Yakolevka sans explosé s'est fiché dans la route 
vers Donetsk empruntée par les civils travaillant dans l'une ou l'autre de ces localités.

💥29 avril 21, 06h50: les bombardements ukrainiens dans le Nord de Donetsk s'intensifient

💥 29 avril 21, 07h07: bombardement ukrainien à l'artillerie lourde du village de Yakovlevka (au Nord de Donetsk) depuis Opitnoe : 4 obus d'obusier de 122 mm tirés.

💥 29 avril 21, 12h30: bombardement ukrainien du village de Staromikhaïlovka (Ouest Donetsk).

💥29 avril 21, 13h05: bombardement ukrainien du village de Leninskoe (front Sud de la RPD) depuis Vodianoe. 22 grenades autopropulsées AGS tirés.

💥29 avril 21, 18h20: bombardement ukrainien au mortier du village minier 6/7 (Ouest Gorlovka) depuis Shumy. : 6 obus 82 mm tirés et des tirs de snipers.

💥 29 avril 21, 19h10: bombardement ukrainien au mortier du village de Trudovsky (Sud Ouest Donetsk) depuis Krasnogorovka. 8 obus de 120 mm..

29 avril 21 soir, bombardement ukrainien de Trudovsky. Sur la carte, les zones
résidentielles touchées par les tirs, à l'Ouest, les avants postes ukrainiens de
Marinka, à l'Est le district Petrovsky (Donetsk) auquel appartient ce village minier. 

💥 29 avril 21, 19h35: bombardement ukrainien à l'artillerie lourde du village de Veseloe (Nord Donetsk) depuis Peski. 6 obus de 122 mm.

 Tard dans la nuit, les services du ministère des situations d'urgence de
Donetsk, dont il faut saluer le courage d'intervenir sur le front, luttaient
toujours contre les incendies déclenchés par les bombardements, comme ici
à 23h au 31 de la rue Tyulenina sur un bâtiment heureusement non résidentiel

27 & 28 avril 2021

Concernant les 2 journées précédents voici quelques uns des bombardements réalisés:

💥28 avril 21, 16h00: bombardement ukrainien au mortier du village de Staromikhaïlovka (Ouest Donetsk) depuis Krasnogorovka. 6 obus de 120 mm tirés.

28 avril 21, bombardement ukrainien sur Staromikhaïlovka

❗️ 28 avril 21, vers 14h00 à Slavianoserbsk (front de Lugansk) des hélicoptères ukrainiens ont été repérés à environ 3-5 km , soit en violation de la zone d'exclusion aérienne définie par les accords ce Minsk.

 

💥27 avril 21, 06h07 : bombardement ukrainien au mortier du village de Kominternovo (front Sud RPD) Depuis Vodyanoe. 7 obus de 120mm tirés

💥 27 avril 21, 09h35 : tirs ukrainiens sur Spartak (Nord de Donetsk). 3 missiles antichars tirés

💥 27 avril 21, 11h35 : tirs ukrainiens sur Kruta Balka (Nord Ouest de Yasinovataya) depuis Kamenka. 2 roquettes RPG 7 tirées.


Du côté de l'Ukraine...

Président Zelensky, le "gouverneur de la colonie Ukraine" se promène à la fois sur le terrain militaire et dans ses discours politique confirmant à chaque instant que le ridicule ne tue pas.

  • Visite dans le secteur de Kherson de la "ligne de front de Crimée" où les forces ukrainiennes continuent leur renforcement.
  • Après avoir proposé au Président russe Poutine une rencontre dans le Donbass (partie occupée par l'Ukraine), puis décliné l'invitation de la faire à Moscou, Zelensky a lancé maintenant le sketch d'une rencontre avec son homologue russe et orthodoxe... dans la cité-Etat catholique du Vatican (?!) 

Plus sérieusement, les forces ukrainiennes continuent leur nouveau déploiement offensif sur le front, et en totale violation des accords de Minsk au chevet desquels s'est penché un groupe tripartite, otage impuissant de l'hypocrisie ukrainienne.

Entre autres mouvements d'unités ukrainiennes vers le front les observateurs de l'OSCE ont enregistré : 
  • un système d'armes antiaérien de missiles S300 arrivé à Nikolske sur le front de Mariupol, au Sud de la RPD,
  • 16 obusiers automoteurs de 152mm "Acacia" arrivés à Khlibodarivka sur le front de Volnovakha (entre Mariupol au Sud et Donetsk)

Sur la route vers l'OTAN

le lieutenant-général Sergei Korniychuk

A Kiev a débuté un séminaire stratégique conduit par l'Etat Major ukrainien sur le thème de la coopération interalliée et de l'intégration à l'OTAN dont les officiers de liaison de nombreux pays participent à cette rencontre. Dès les premiers mots de son discours d'inauguration de cette réunion atlantiste, le lieutenant-général Sergei korniychuk, chef d'état-major des forces armées ukrainiennes, a tenu à l'inscrire dans le contexte de la guerre avec la Russie revendiqué officiellement par le pouvoir ukrainien depuis cette année: .

"Compte tenu de la politique agressive de la Russie, qui vise à détruire notre état, notre choix est l'intégration dans les structures de l'OTAN et la formation des forces armées ukrainiennes, qui garantiront la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Le Kremlin est prêt à tout prix à empêcher la mise en œuvre de ces plans, considérant le fait de transformer l'Ukraine en un pays européen indépendant et prospère comme une menace directe à son existence".


Cette coopération de plus en plus importante entre l'OTAN et les forces armées ukrainiennes (aides logistiques, formation, armements, bases, renseignement etc...) a donné lieu également à une réunion opérationnelle du "Centre International pour le maintien de la paix et de la sécurité" afin de préparer les futurs exercices militaires interalliés de l'alliance atlantique intégrant et se déroulant en Ukraine et qui seront menés de concert :

  • L'exercice de l'OTAN "Rapid Trident 21" engagera cette année 6000 combattants ukrainiens et inaugurera dans l'histoire de cet exercice annuel des exercices tactiques de niveau bataillon avec tirs de combat réels ainsi que la formation d'un bataillon multinational où seront effectués des sauts conjoints de parachutistes ukrainiens, américains et britanniques depuis des C130 de l'US Air Force. il est également prévu des exercices de vols d'approche et d'attaque de drones tactiques, décollant du territoire polonais dans des missions d'appui aérien des troupes au sol.

  • Ces exercices "Rapid Trident 21" seront pilotés par l'exercice d'Etat Major de l'OTAN "Efforts conjoints 21" constituant des postes de commandement stratégiques et  tactiques également multinationaux.

A noter que ce type d'unités multinationale est d'habitude réservé à des forces armées membres de l'OTAN et non à des pays non intégrés "invités". Une autre preuve que l'OTAN met avec l'Ukraine "la charrue avant les bœufs" et factuellement l'intègre déjà progressivement dans son ordre de bataille et organigramme militaro-politique.


Du côté de l'OTAN...


Le pont aérien logistique étasunien à destination de l'armée ukrainienne continue. Selon l'ambassade des USA à Kiev elle même, une autre "cargaison d'assistance technico-militaire" à bord d'un avion cargo. 
Comme l'a précisé l'ambassade américaine, cette fois, les forces armées ukrainiennes ont transféré une aide d'une valeur de 7,85 millions de dollars, ce qui au total des aides cumulées depuis 20014 a déjà atteint 2 milliards de dollars.

Les vols de reconnaissance des aéronefs de l'OTAN continuent et ans faiblir une seule journée: 

29 avril 21, 2 drones de reconnaissance Northrop Grumman RQ-4A "Global Hawk" de l'US
Air Force (FORTE10 & GINGR68) en mission d'observation des régions frontalières russes 
et de la ligne de front du Donbass, qu'ils suivent en parallèle du côté ukrainien. 


A ces drones "Global Hawk il convient aussi de rajouter un P08 de la RAF qui a effectué une mission de reconnaissance au large des cotes russes de Crimée et de Krasnodar.


Du côté de la Russie...

Un bilan de la position militaire de la Russie dans la région dans le contexte géopolitique du Donbass.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.