mercredi 3 mars 2021

"Feu à volonté !"

Aujourd'hui 3 mars 2021, l'escalade militaire initiée par Kiev sur le front du Donbass vient de franchir une nouvelle et inévitable étape: 

Auparavant, à 3h15 du matin, le village de Leninskoe sur le front Sud de la République Populaire de Donetsk subissait un nouveau bombardement ukrainien au mortier de 82mm. 

Au total PLUS DE 100 obus ont été tirés par les forces de Kiev sur ce village agricole en moins de 1 heure !

Face à l'accroissement exponentiel et meurtrier des tirs et bombardements ukrainiens sur les territoires des Républiques Populaires de Donetsk et Lugansk,  les milices sont désormais autorisées à réaliser des tirs préventifs pour neutraliser les positions de tirs ukrainiennes. 

Ceci a été annoncé par suite au bilan des pertes et destructions subies par les républiques durant ce mois de février au cours d'attaques ukrainiennes qui ne semblent pas vouloir diminuer, ben au.contraire.

Auparavant, les ripostes républicaines aux armes collectives et lourdes étaient subordonnées à une autorisation particulière et exceptionnelle de la part des hauts commandements des milices de Donetsk et Lugansk. 

Pour illustrer par un exemple concret la légitimité de cette décision d'autoriser un "feu à volonté" pour les défenseurs du Donbass  je rappellerai ici le récent bombardement meurtrier subi a Gorlovka le 20 février dernier: 

Vers 3 heures du mati, le 20 février, les défenseurs républicains ont été pris pour cible oar des bombardements ukrainiens lourds. Une demande d'autorisation d'un tir de contre batterie a été transmis au commandement de la milice qui alors engagé l'évaluation réglementaire de la situation dans son contexte militaire mais aussi politique (accords de Minsk) pendant que les tirs ukrainiens continuaient tuant 7 soldats de la République Populaire de Donetsk.

Connaissant la mentalité des volontaires républicains, je sais que les milices ne vont pas commencer dé fourailler à tout va avec leurs mortiers et canons,.mais qu'ils seront dans une réaction immédiate et sans pitié des qu'un activité a caractère offensif ou que des positions de tirs ennemies, éloignées des zones résidentielles, auront été identifiées.

Cette inévitable esxakade mais légitime réaction des forces républicaines face aux attaques incessantes de Kiev est aussi la conséquence de l'impuissance de l'OSCE qui est déployée sur le terrain avec 600 observateurs internationaux, mais sansc aucun moyen coercitif ou même de pression pour forcer les ukrainiens zcresoecter ke cessez le feu signe à Minsk. 

Quant aux puissances occidentales qui regardent ailleurs lorsque les ukrainiens tirent et hurlent lorsque les républicains ripostes, nul doute qu'elles accuseront encore et toujours Moscou (et non les RPD/L qu'elles ignorent) de vouloir jeter de l'huile sur le feu. 

Il faut attendre maintenant la réaction des forces militaires et politiques de Kiev, mais je doute qu'elles jettent l'éponge...

Erwan Castel 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.