mercredi 4 mars 2020

Encore 2 victimes civiles de tirs ukrainiens


Dans le précédent article apparaissaient déjà de nombreux civils du Donbass victimes de bombardements ukrainiens, uniquement ceux réalisés depuis le début de ce mois de mars 2020. 

Et aujourd'hui, la série noire continue : 

A 12 h 25, les forces ukrainiennes ont ouvert le feu du côté depuis leurs positions à Novotroitskoe en direction de la ville de Dokuchaevsk (25 km au Sud de Donetsk) à l'aide lance missile antichar.

Ce nouveau crime de guerre ukrainien aurait pu être une tragédie, car les servants de ce poste de tir antichar de la 128e brigade ukrainienne commandée par Oleg Goncharuk connu pour ordonner régulièrement le bombardement des civils du Donbass, ont visé un transports en commun civil desservant la périphérie Ouest de la ville et bondé de passagers. Heureusement, le chauffeur du bus très attentif dans ce secteur situé près du front a repéré à temps la trace du missile s'approchant et a réussi à déjouer sa trajectoire filoguidée en réalisant de brusques zig zags.

Malheureusement, lors de l'explosion du missile ukrainien, tiré intentionnellement sur ce bus civil et à une heure d'affluence extérieure importante, 2 résidents qui se trouvaient dans la rue ont été touché par les éclats de l'explosion du missile ukrainien: une femme de 52 ans, blessée au cou par les éclats, ainsi qu'un homme de 56 ans présentant aussi blessé à la poitrine par les éclats. Les deux blessés, en état de choc, ont été évacués en urgence à l'hôpital central de Dokuchaevsk.

Étrangement ce tir criminel intervient au moment exact où une délégation lettone emmenée par son ambassadeur à Kiev visite le front du Donbass, précisément dans le secteur de cette 128ème brigade ukrainienne. Etant donné que ce n'est pas la première fois que des attaques surviennent à l'occasion de visites politiques ou médiatiques, il ne serait pas étonnant que nous ayons affaire ici à un nouveau false flag ukrainien.

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.