samedi 17 octobre 2015

Deux peuples frères déchirés par la guerre...

En mémoire aux victimes civiles de Novorossiya

Voilà 2 ans que les troubles du Maïdan ont commencé, et cette ingérence étasunienne allait en quelques mois faire plonger à nouveau ce "pivot stratégique" de l'Europe dans un chaos destructeur et sanglant en rallumant les haines du passé....

Orchestrée par les puissances occidentales, la crise va rapidement dégénérer en émeutes, coup d'état, puis guerre civile. Cette dernière qui fait toujours rage dans l'Est du pays a par le sang versé, définitivement rompu les amarres entre le territoire contrôlé par Kiev et les régions russophones fédéralistes devenues logiquement séparatistes devant la violence hallucinante de l' "opération spéciale" lancée contre eux...

Entre 10 000 et 20 000 victimes ont péri dans cette guerre venue d'un autre âge, et des centaines de milliers d'autres se retrouvent sans foyer, jetés sur les routes de l'exode...

Cette confrontation brutale entre un régime fasciste aux ordres de Washington et des Républiques séparatistes défendant leur liberté, ne doit pas faire oublier que les soldats et leurs victimes qui se déchirent aujourd'hui, vivaient ensemble hier dans un pays qui commençait a panser les plaies du passé.

video

Aussi il serait imprudent de vouloir regarder le conflit ukrainien sous un prisme manichéen, car ce pays, même avec ses modifications frontalières artificielles et rattachements politiques opérés dans le passé, offre à tous les peuples le composant un histoire ukrainienne partagée...

D'ailleurs, le coup d'Etat mené début 2014, ne représente que lui-même et surtout les intérêts étasuniens, s'alliant à une opposition politique faible et manipulant une minorité située dans l'Ouest du pays et en partie favorable, de par ses racines polonaises notamment et son histoire anti-soviétique, à un rapprochement vers l'Occident.

Le Maïdan a non seulement plongé l'Ukraine dans un désastre économique et social effarant mais également fracturé ce pays fragile en rallumant les haines du passé. De nombreux ukrainiens, refusant ce coup d'état fasciste orchestré par les USA à Kiev ont rejoint la rébellion du Donbass, pour exprimer les armes à la main leur refus de se soumettre à de nouveaux maîtres étrangers. 


Dans notre unité aux 9 nationalités, nous partageons un lien sacré à nos patries charnelles, quelles soient à l'échelle un village, d'une région, d'un pays, d'un peuple, ou d'un continent. Aucun d'entre nous n'est venu pour quémander des honneurs ou de l'argent, mais pour répondre à l'appel de son coeur et servir un sens de la justice et du devoir désintéressés.

Oleg est notre conducteur, il vient de Kiev, et ce grand gaillard au regard doux revendique son identité ukrainienne familiale et son héritage culturel aujourd'hui bafoués par les tyrans de Kiev qui cherchent à entraîner son peuple dans une guerre fratricide pour mieux le soumettre à l'esclavage du Monde moderne dirigé par les Etats Unis...

Depuis 2 ans bientôt cette crise devenue guerre a fait des dizaines de milliers de victimes, pour la plupart civiles innocentes, écrasées sous les bombes et les obus, réfugiées dans des camps, ou affamées dans leur campagne... L'Ukraine meurt à petit feu sous les coups du Nouvel Ordre Mondial et les logiques échecs politiques, sociaux, économiques du gouvernement fantoche de Kiev, s'ils annoncent une défaite prochaine de ce pouvoir abject, ne doivent pas nous faire oublier la souffrance endurée par les populations ukrainiennes prises en otage au milieu du chaos.

Dans la cour de la maison nous servant de base sur le front, Oleg, ce camarade de combat m'a traduit un jour, les yeux embués de larmes, les paroles de cette chanson traditionnelle slave d'Ukraine "Oh dans la cerisaie". 

Cette chanson dont les thèmes évoqués appartiennent à un patrimoine européen partagé, témoigne dans son style et son émotion des racines ukrainiennes commune avec tout le monde russe qui naquit autrefois... sur les bord du Dniepr, à l'emplacement cette Kiev décadente qui semble avoir oublié son histoire originelle... 

Au delà des propagandes et des actions militaires, il ne faut pas oublier le drame civil vécu par cette population ukrainienne, jetée sur les routes sanglantes de la guerre par la folie vampirique d'un Nouvel Ordre Mondial exsangue...

Demain si les plaies ne permettront vraisemblablement plus une nouvelle réunion de l'ukrainien et du Donbass, il reste à espérer, quand la haine aura disparue des palais de Kiev et que ses criminels auront été jugés devant l'Histoire, que la Paix et la Concorde reviendront entre ces deux peuples frères...

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya



__________

Oh dans la cerisaie

(traduction française)

Oh, dans la cerisaie, un moineau a chanté.
Je voulais rentrer à la maison, mais vous ne voudrais pas me laisser faire.
Je voulais rentrer à la maison, mais vous ne voudrais pas me laisser faire.

Tu es ma chérie, et je suis à toi; laissez-moi aller, car l'aurore se lève.
Ma mère va se réveiller et elle va demander où avais-je été.
Ma mère va se réveiller, et elle va demander où avais-je été.

Eh bien, vous lui dirai que ce fut une belle nuit de mai.
Le printemps arrive, et sa beauté font le bonheur de tous.
Le printemps arrive, et sa beauté rendra tout le monde heureux.

Ma fille, le problème est pas que vous étiez dehors toute la nuit.
Mais pourquoi votre tresse est défaite et pourquoi des larmes sont à vos yeux?
Mais pourquoi votre tresse est défaite et pourquoi des larmes sont à vos yeux?

Ma tresse a été défaite par mon ami.
Et les larmes sont causés par mon être séparé de mon cher.
Et les larmes sont causés par mon être séparé de mon cher

Mère, vous êtes déjà vieille, et je suis une jeune fille.
Je veux vivre, je suis en amour, ne grondez pas votre fille.
Je veux vivre, je suis en amour, ne grondez pas votre fille.
___________


Ой, у вишневому саду

(langue ukrainienne)

ОригиналТранслитерация
Ой, у вишневому саду, там соловейко щебетав.
Додому я просилася, а ти мене все не пускав.
Додому я просилася, а ти мене все не пускав.

Ти, милий мій, а я твоя, пусти мене, зійшла зоря.
Проснеться матінка моя, буде питать де була я.
Проснеться матінка моя, буде питать де була я.

А ти їй дай такий отвіт, яка чудова майська ніч.
Весна іде, красу несе, а тій красі радіє все.
Весна іде, красу несе, а тій красі радіє все.

Доню моя, не в тому річ, де ти гуляла цілу ніч.
Чому розплетена коса, а на очах горить сльоза?
Чому розплетена коса, а на очах горить сльоза?

Коса моя розплетена - її подруга розплела.
А на очах горить сльоза, бо з милим розлучилась я.
А на очах горить сльоза, бо з милим розлучилась я.

Мамо моя, ти вже стара, а я дівчина молода.
Я жити хочу, я люблю, мамо, не лай доню свою.
Я жити хочу, я люблю, мамо, не лай доню свою.
__________

Ой, в вишневом саду

(langue russe)

Ой, в вишневом саду, там соловушка щебетал.
Домой я просилась, а он меня все не пускал.
Домой я просилась, а он меня все не пускал.

Ты, милый мой, а я твоя, пусти меня, взошла зоря.
Проснется матушка моя, будет спрашивать где была я.
Проснется матушка моя, будет спрашивать где была я.

А ты ей дай такой ответ: какая чудесная майская ночь.
Весна идет,красу несет, а в той красоте расцветает все.
Весна идет,красу несет, а в той красоте расцветает все.

Доченька моя, не о том разговор, где ты гуляла целую ночь.
Почему расплетена коса, а на глазах блестит слеза?
Почему расплетена коса, а на глазах блестит слеза?

Коса моя расплетена - ее подруга расплела,
А на глазах блестит слеза, потому что с милым рассталась я
А на глазах блестит слеза, потому что с милым рассталась я

Мама моя, ты уже стара, а я девушка молодая.
Я жить хочу, я люблю, мама, не ругай дочку свою.
Я жить хочу, я люблю, мама, не ругай дочку свою.

Ой, в вишневом саду, там соловушка щебетал.
Домой я пошла одна, а он другую провожал....
Домой я пошла одна, а он другую провожал....
__________

Oh, in the Cherry Garden

(langue anglaise)

Oh, in the cherry garden, a sparrow sang.
I wanted to go home, but you wouldn't let me.
I wanted to go home, but you wouldn't let me.

You're my darling, and I'm yours; let me go, for dawn is breaking.
My mother will waken, and she will ask where had I been.
My mother will waken, and she will ask where had I been.

Well, you tell her that it was a beautiful May night.
Spring is coming, and her beauty make everyone happy.
Spring is coming, and her beauty will make everyone happy.

My daughter, the problem is not that you were out all night.
But why is your braid undone and why are there tears in your eyes?
But why is your braid undone and why are there tears in your eyes?

My braid has been undone by my friend.
And the tears are caused by my being separated from my darling.
And the tears are caused by my being separated from my darling.

Mother, you're already old, and I'm a young girl.
I want to live, I'm in love, don't scold your daughter.
I want to live, I'm in love, don't scold your daughter.



Une autre interprétation par le groupe "Madla"


Sources de l'article 

- Vidéo YouTube, la version "En mémoire aux victimes civiles de la Novorossia" le lien : ICI 
- Vidéo YouTube, la version interprétée par le groupe "Madla" , le lien : ICI 
__________



Pour nous soutenir...

Pour aider les volontaires présents dans le Donbass, vous pouvez envoyez vos dons, mêmes les plus modestes, à l'adresse bancaire suivante. 

Les sommes collectées servent :

- A compléter l'équipement individuel de chacun (surtout à l'approche de l'hiver)
- A subvenir aux besoins de vie courante des volontaires 
- A couvrir les frais administratifs comme le renouvellement de visas par exemple
- A payer les frais de logement et de transport sur Donetsk, lors des repos 
- etc...

Vous pouvez trouver les comptes rendus financiers sur ce blog

Actuellement aucun système bancaire extérieur ne fonctionnant dans le Donbass, les sommes sont collectées d'abord sur un compte en France avant d'être envoyées par tranche de 300 euros vers l'unique bureau Western Union local qui fonctionne à Donetsk.

Merci d'avance de votre soutien matériel :




1 commentaire:

  1. les amerloques ce servent des ukrainiens pour créer la merda chez Poutine....donc simplement faire attention a vos valeurs qui sont plus proches de la Russie que des usa ou même européen.

    RépondreSupprimer

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.