jeudi 25 décembre 2014

Le hurlement silencieux des pierres

Stepanovka, village martyr du Donbass

Pendant l'été 2014, Kiev a envoyé un corps blindé de plus de 3000 hommes dans le Sud du Donbass pour contrôler la zone frontalière, mais rapidement celle ci se refermera sur eux et deviendra un piège où les unités encerclées vont disparaître progressivement. 

La pierre d'angle du verrou qui a permis de maintenir fermé le couvercle du "chaudron" pendant plusieurs semaines était le mont mythique de Saur Moghila, à 60 km à l'Est de Donetsk à proximité de la frontière russe. 

Les villages de Petrovka et Stepanovka qui se sitaient au Sud et l'Est de ce point d'appui défensif ont été rayés de la carte. 

video

Mais il se trouve encore dans les alcôves chauffées des parlements ou les agences de la propagande étasunienne, de bornés serviteurs qui affirment qu'il n'y a pas de guerre dans le Donbass, mais tout au plus une activité terroriste combattue par le gouvernement démocrate de Kiev.

Cependant, sur la ligne de front, 1 siècle après la "boucherie de 14" de nouveaux squelettes de villages rappellent de la violence des combats et qu'il y a quelques mois encore vivaient ici de paisibles communautés de plusieurs centaines de personnes, balayées depuis par une barbarie ressuscitée par le Nouvel Ordre Mondial.

Le paysage dantesque de Stepanovka, est pourtant là pour témoigner par son silence sépulcral de l'horreur et la violence qui se cachent depuis 8 mois derrière la banale "opération spéciale" menée par Tourtchinov et Porochenko. Et ce village détruit n'est malheureusement pas le seul.

l'opération de maintien de l'ordre est bien une véritable guerre moderne d'anéantissement physique d'une population jugée "inférieure et inutile" par l'ethnocentrisme de la dictature kiévienne.

Il est temps d'appeler un chat un chat et un génocide un génocide !

Erwan Castel



Via Greffe Louis Benoist (membre du groupe)

"FOCUS sur le village de Stepanovka qui se trouve au nord-est de la cote stratégique Saour Moghila. Au cours des très intenses combats de juin, juillet et août 2014, le village a été pris et repris plusieurs fois par les belligérants. Les forces armées ukrainiennes l'ont écrasé sous les obus et missiles des Grad et Uragan. Du village où vivaient avant guerre plus de 1000 personnes ne reste qu'un désert morbide. A noter que le village de Petrovka, au sud de Saur Moghila, est dans le même état de ruine.

L-B G


Sources de la vidéo
- Site "YOUTUBE", le lien : ICI

Sur Saur Moghila  "Aux héros de Saur Moghila" , le lien : ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.