mercredi 24 juin 2020

VictoireS !

391


Finalement, la crise sanitaire du Covid 19, en reportant du 9 mai au 24 juin les commémorations du 75ème anniversaire de la victoire de 1945, n'aura pas bousculé le calendrier mémoriel et l'opportunité de réaliser une grande parade à Donetsk qui a réuni cette année plus de 2000 participants et une centaine de véhicules.

En effet, c'est le 24 juin 1945 qu'a eu lieu la première grande parade de la Victoire en URSS et cette date a offert aux républiques du Donbass l'opportunité de faire une démonstration de force au moment où Kiev, tenté par l'option militaire, rassemble à nouveau des unités d'assaut à proximité d'un front tenu sous le feu permanent de leurs obusiers et mortiers.

75 années plus tard, se faisant l'écho de la grande parade organisée à Moscou, les Républiques du Donbass rendaient également hommage à leurs défenseurs du passé et du présent.


Mercredi 24 juin 2020

Comme à chaque fois depuis 2014, la parade commémorant la victoire de 1945 se déroule dans le Donbass dans la permanence de la guerre qui gronde encore aux portes des cités républicaines et donne à leurs populations l'impression que le passé s'invite dans le présent. 
    "La défaite honteuse et écrasante de l'armée du Troisième Reich, qui a mis la moitié de l'Europe à genoux, n'a été rendue possible que grâce à l'unité, la solidarité et le courage d'un grand pays. 
    Aujourd'hui, nous rendons hommage à l'héroïsme du peuple victorieux, cet exploit est sacré pour nous, nous sommes redevables à ceux qui se sont sacrifiés au nom de la paix", 

    "Nous n'arrêtons pas de forger notre propre victoire pendant une minute, aujourd'hui nos défenseurs participent également au défilé, qui rapproche le jour chéri de la victoire. 
    C'est inévitable, car aujourd'hui, comme il y a 75 ans, la justice est de notre côté". 

    Denis Pushilin, Président de la République Populaire de Donetsk.



    Sous la chaleur des applaudissements d'une immense foule et d'un soleil radieux, les premiers carrés s'avançant de leurs pas cadencés scandés par des cris de victoire avaient revêtu les uniformes de leurs anciens dont ils portaient fièrement les bannières soviétiques.


    Photo Svetalana Kissileva




    Puis ce fut au tour des forces de défense de défiler sur la grande avenue Artema où plusieurs dizaines de milliers de familles étaient venues saluer leurs défenseurs. Lorsqu'on songe aux premières milices de 2014, groupes hétéroclites aux tenues bigarrées et à l'armement disparate, qui s'agglutinaient sur des camionnettes civiles bricolées ou les rares véhicules cabossées et poussifs récupérés aux ukrainiens lors des premiers combats, on mesure avec respect l'immense modernisation du potentiel de défense réalisée depuis 6 ans par les républiques du Donbass.

    Aujourd'hui c'est une armée moderne, équipé, entraînée et aguerrie  qui défile sous les hourras de sa population. les uniformes sont soignés et rutilants, les armes, menaçantes et alignées, les véhicules entretenus et équipés... Plus grand chose à voir avec la première "Opolcheny" de la rébellion anti-maïdan... si ce n'est cette lueur invincible qui danse toujours dans les regards de ce gardiens du Donbass luttant avec courage et abnégation pour ses libertés et ses traditions menacés. 





    Malgré la défense du front et les services aux casernes, les différents ministères dédiés  à la défense du territoire et des populations de la République Populaire de Donetsk ont pu rassembler plus de 2000 hommes pour l'événement et ainsi faire la démonstration de leur capacité opérationnelle. 


    Photo Kristina Melnikova

    Photo Kristina Melnikova


    Dans cette immense artère traversant en son sommet la ville de Donetsk, il n'y avait pas ce 24 juin des participants et des spectateurs mais bien un seul peuple témoin et acteur d'une Histoire toujours en mouvement, et qui reste plus que jamais engagé dans le combat pour sa Liberté. 

    Et les pensées de tous d'aller avec la même force vers ceux de leurs fratries qui se sont battus il y a 80 ans et leurs héritiers qui aujourd'hui ont repris le flambeau, le fusil et la pelle pour honorer par leur sacrifices actuels ceux du passé.... 





    Quelques articles sur le sujet :

    etc...

    Revenant ravi du centre ville de Donetsk où j'étais allé admirer cette parade de la victoire de 1945, je me suis fait shooter (avec la caméra d'un smartphone) par un camarade resté en alerte à la base. 

    Plus que quelques jours avant la Russie où, après 9 mois d'immobilisation sanitaire,  je vais être enfin libéré de cette blessure par une reconstitution finale de mon bras, et enfin pouvoir reprendre du service pour le peuple du Donbass.

    Erwan Castel


    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire

    Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.