mardi 21 janvier 2020

Retour à la "normale"


Comme chaque année, durant la période des fêtes de fin d'année et de Noël, le front du Donbass a connu une période d'accalmie sensible. Mais hélas, dès cette période achevée, les tirs ukrainiens contre les républiques populaires de Donetsk et Lugansk ont marqué leur retour progressif en dépit des nouvelles discussions engagées autour des accords de Minsk occasionné de nouvelles victimes et destructions. Au froid de l'hiver se rajoute le froid des deuils...

13 janvier, sur le front de Kirovsk et Pervomaisk 
(République Populaire de Lugansk) 
la population est retournée dans ses caves 
sous les tirs de l'artillerie ukrainienne.
Le réveil sensible des bombardements ukrainiens s'est fait sentir sur de nombreux secteurs du front tant sur le front de la République Populaire de Donetsk que sur celui de Lugansk, sa république sœur:

18 janvier, bombardement ukrainien avec des obusiers
de 122mmsur le secteur de la piste Bakhmutka, entre 
Kirovsk et Alchevsk, au Nord de la RPL.
Au cours des 24 dernières heures les violations du cessez le feu aux armes lourdes par les forces ukrainiennes ont été de 7 campagnes de bombardement soit le double de celles observées au cours des dernières journées: 

Les forces ukrainiennes du groupe tactique opérationnel "NORD" ont ouvert le feu à trois reprises dans les zones d'habitations:
  • Sur le village minier Gagarine (front de Gorlovka) avec des lance-grenades antichars, des mitrailleuses lourdes et des armes légères;
  • Sur le village de Zaitsevo (front de Gorlovka) avec des mortiers de 82 mm et 120mm et des lance-grenades automatiques;
  • Sur la mine 6/7(front de Gorlovka) avec de mortiers de 82 mm.
Les forces ukrainiennes du groupe opérationnel et tactique "EST" ont ouvert le feu 4 fois sur des territoires de la République de Donetsk
  • Sur le quartier de Vesele (Nord Donetsk) - avec un lance roquette antichar,
  • Sur l'aéroport de Donetsk avec des lance roquette  antichars
  • Sur le village de Trudovsky (Est Donetsk) - avec des mortiers de 82 mm et un lance-grenades automatiques.
Enfin le groupe tactique "SUD" ukrainien n'a pas échappé non plus au réveil du front, reprenant ses tirs sur le front de Novoazovsk:
  • Sur le village de Sahanka (Sud de la RPD) avec des lance-grenades antichars, des mitrailleuses lourdes et des armes légères.
20 janvier, tirs ukrainiens d'obus fusants (à priori de ZSU 23(mm)/2)
sur le front Nord de la RPL, entre Kirovsket Pervomaisk.
Du côté de Kiev les voix du "parti de la guerre" se font à nouveau entendre en écho au retour des provocations ukrainiennes sur le front. Ainsi par exemple de Sergey Krivonos, le secrétaire adjoint du Conseil National de Sécurité et de Défense (NSDC) d'Ukraine, qui a annoncé que "les forces armées ukrainiennes étaient prêtes à procéder au retour forcé du contrôle du Donbass".

21 janvier, sur le front Nord de Gorlovka (Nord RPD)
les forces ukrainiennes bombardent les positions 
républicaines ainsi que le village de Zaitsevo
 avec des mortiers lourds et des obusiers
Il est à noter que ces bombardements ukrainiens se sont poursuivis en journée également, notamment sur ce secteur de Zaitsevo où par exemple ont été observés ce 21 janvier :
  • 14h55 - 15 obus de mortier de 82 mm.
  • 14h15 -  6 obus de mortier de 120 mm.
  • 14h10 - 15 grenades automatiques l'AGS ainsi que des mitrailleuses lourdes et des armes légères.
Au cours ces bombardements violents et répétés, les familles vivant sur les lisières Nord de Gorlovka se sont à nouveau terrées dans leurs caves alertant de leur situation sur les réseaux sociaux...

"La maison tremble, les enfants tremblent !"
21 janvier, bombardement ukrainien au mortier 
de 120mmdu village de Zaitsevo, à 00h10 
Et le bilan des pertes subies par les républiques du Donbass ne s'est pas fait attendre pour confirmer ce retour à une "normale" tragique de ce front du Donbass où Kiev mène depuis ^pus de 5 années une guerre d'attrition, en saignant un peu chaque jour les forces de défense républicaines. Ainsi a-t-on déjà enregistré une quinzaine de tués parmi les défenseurs républicains et de nombreux blessés dont 2 civils.

Voici quelques identifiés, parmi ceux qui ont rejoint en ce début d'année le régiment des immortels:


1 janv,  Kirill Sergeevich Sugan, 28 ans.



4 janv,  Aleksey Vitalyevich Alekseenko,23 ans.





4 janv, Vitaly Atarov, 40 ans.


4 janv, Ruslan Vepritsky, 31 ans.






7 janv, Pavel Kaliberda, 59 ans.


7 janv, Alexander Lepikhov, 49 ans.





09 janv, Vladimir Timochkin, 46 ans.


10 janv, Viktor Anatolyevich Kupish, 39 ans.





13 janv, Denis Andreevich Trukhin, 23 ans.


15 janv, Vitaliy Igorevich Sergun, 30 ans.





19 janv, Oleg Elistratov, 42 ans.


20 janv, Alexander Vladimirovich Morozov, 30 ans.




20 janv, Tarasov Vladimir, 53 ans.


4 janv, Kulbida Nikolay, 23 ans.





Alors que l'année 2019 s'achevait entre discussions diplomatiques et échange de prisonniers portant l'espoir de voir la Paix apparaître enfin à l'horizon de cette nouvelle année, les récents événements du front sèment à nouveau le pessimisme dans les coeurs de celles et ceux qui depuis 6 ans dans le Donbass résistent à l'agression ukrainienne et au désespoir...

Erwan Castel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.