mardi 2 mai 2017

Par la lorgnette du Donbass 1

Subir le chaos... ou choisir son chaos

Présent dans un Donbass en guerre contre le système de la ploutocratie internationale, j'observe toujours la France avec attention et inquiétude, passant mon regard à travers le filtre de la crise ukrainienne qui ici a dégénéré et menace la sécurité de l'Europe entière...

A l'occasion des élections présidentielles qui malheureusement risquent de sceller définitivement la servitude volontaire d'un peuple français lobotomisé par des médias et trépané de sa mémoire historique, je republie ici une série de commentaires et réflexions publiés initialement sur les réseaux sociaux (FB, VK etc...)

Le chaos est un mot qui revient souvent et que tous use pour critiquer l'adversaire politique, les crises économiques, migratoires, sociales etc qui sont en cours, chaos par tous  et partout... peut-être parce qu'il est tout simplement inévitable !

Publié initialement sur Facebook le 2 mai 2017


Macron - Le Pen,  la finance amorale contre la France civilisationnelle. ... Une lutte des classes où les valeurs nobles sont défendues par une nouvelle  plèbe tandis que de faux patriciens organisent une violence sociale anarchique.

Pour quelqu'un de lucide, c'est à dire qui a éteint sa télé et lu du Marx, Heidegger, Jünger ou Debord par exemple, il n'y a pas d'hésitation possible : il faut À TOUT PRIX barrer la route à Macron, ce ballon de baudruche gonflé par la finance internationale qui veut détruire les peuples d'Europe !

Cela dit ne nous leurrons pas : quel que soit le vainqueur de cette course présidentielle, c'est un chaos qui attend les français. 

Si Macron passe, le chaos sera organisé et lent : violence sociale, déstructuration identitaire, appauvrissement accéléré,  répression étatique de l'opposition, politique internationale agressive et polemogène etc....

Si Le Pen passe, le chaos sera immédiat et violent, s'enparant de la rue et des services publics, tentant de prendre en otage le peuple Le système financier vainxu lâchera ses chiens de garde et ses idiots utiles (antifas,  droit delhommistrs etc....) pour tenter de provoquer un Maïdan vs française puissance 10 ! 

Dans les 2 cas la France s'acheminera vers un coup d'Etat :

Si Macron passe, le chaos social intérieur et les guerres militaires extérieures légitimeront l'organisation d'un pouvoir totalitaire où la loi martiale sera de facto imposée à tous (on a déjà un "état d'urgence" qui étend  la surveillance policière mais sans inquiéter les vrais terroristes)

Si Le Pen gagne, la mise en oeuvre du chaos voulue par la ploutocratie cherchera a s'imposer en recherchant les mêmes scénario et résultat que ceux obtenus en Ukraine en 2014. 
Mais ce processus peut cependant être enrayé, car dans sa phase initiale sera alors illégal, sans moyens lourds et donc faible et attaquable... 

...à condition  que le français soit lui redevenu fort !   

Car lorsque les rues seront prises d'assaut par les hordes antifas et autres décérébrés enragés il ne faudra surtout pas laisser la police seule mais descendre aussi dans la rue voter à nouveau avec des barres de fer et des lames pour que la résistance au chaos soit une dynamique populaire et pas seulement étatique (ce qui alimenterait alors l'accusation de fascisme).

Donc, 

Subir ou ne pas subir le chaos telle est la vraie question que doivent se poser les français qui certes ne pourront échapper à ume violence future mais peuvent encore se donner des armes qui leur permettront d'en contrôler lrs consequences et leur destinée.  

Macron - Le Pen,  la finance amorale contre la France civilisationnelle....

Ce 7 mai les français choisiront l'abattoir de la finance ou la rebellion de la France mais dans les 2 cas le feu envahira demain ou après demain les rues des cités...

...à eux de choisir de quel côté du comtal molotov ils veulent être !

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans le travail de réinformation et l'aide engagée auprès des habitants sinistrés de mon quartier

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

J'ai réduits mes besoins de subsistance à leur portion congrue (8 000 roubles par mois (150 euros au taux de change local) pour pouvoir aider plus encore des personnes isolées et des familles de mon quartier.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel

Bien à vous
Erwan




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.