jeudi 15 décembre 2016

Rencontre avec Sébastien Hairon

Une fois n'est pas coutume 


Après bientôt 2 ans passés dans le Donbass, sur le front militaire, celui de l'information et de l'humanitaire, c'est toujours un exercice difficile que celui de parler de soi et d'aborder en un quart d'heure un engagement personnel qui est à la fois une aventure métapolitique, militaire, humaine et intérieure exceptionnelle riches d'expériences heureuses et parfois décevantes, et qui remplissent à jamais les mémoires du regard et du coeur.

Cette rencontre s'est réalisée à proximité de la gare ferroviaire de Donetsk située au Nord de la cité, Cest le premier quartier "presque préservé" que je rencontre lorsque je quitte celui d'Oktyabrsky où je vis à proximité de l'aéroport et qui continue régulièrement a être bombardé.... 

Je profite de cette entretien personnel, pour montrer quelques nouvelles photos de ce quartier symbolique de la ligne de front du Donbass.

Source de la vidéo, le blog de Sébastien Hairon : Taranis 


Sébastien Hairon est aussi un volontaire français venu de sa Franche Comté servir depuis plus d'un an maintenant le peuple du Donbass, je le remercie chaleureusement de cette rencontre amicale autour d'une cause commune devenue passion pour chacun...


Erwan Castel, volontaire dans le Donbass

Oktyabrsky, un quartier qui renaît de ses cendres...

Depuis quelques semaines, la ligne de minibus a été rouverte sur une partie du quartier 

Au Nord du quartier, en bordure de l'aéroport, le monastère d'Iversky, déjà évoqué : ici



Dans ce secteur nombreuses sont les maisons détruites ou endommagées par la guerre




Les rues sont ici désertes à cause des bombardements, nous sommes peu nombreux... 

Ici et là des couleurs résistent encore à la blancheur de la neige et la noirceur de la guerre 



...tandis que chaque mur est devenu une page d'Histoire 

Beaucoup d'immeubles ont chèrement payé leurs statures imposantes

...tout comme les arbres, émondés et décapités par la mitraille

Mais au milieu de ce décor dantesque la vie résiste et s'accroche 

Et devient de plus en plus dense à chaque carrefour de rues qui rapproche de la gare



Où la vie continue témoignant de cette capacité de résilience exceptionnelle du Donbass

Une terre russe qui entretient dans son coeur la foi et l'espérance. 



*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan







1 commentaire:

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.