vendredi 16 décembre 2016

Le Donbass veut vivre !

Les familles préparent leur troisième Noël sous les obus  

Cette année dans la République Populaire de Donetsk, 314 personnes, dont 11 femmes et 3 enfants, ont été tués par des attaques ukrainiennes, principalement depuis le mois de juin, moment où l'artillerie kiévienne revenu massivement sur le front a recommencé ses bombardements génocidaires, et ce n'est pas la période de Noël commencée qui semble la calmer, bien au contraire...


Après une relative accalmie de quelques jours ou les violations du cessez le feu sur la République de Donetsk étaient redescendues "qu'à" 900 tirs quotidiens en moyenne, les bombardements de Kiev ont repris leurs ascension dans les statistiques de la haine et de la démence ukrainienne. Certains observateurs attribuent cette courte et très relative accalmie à la présence dans le Donbass d'Alexander Hug l'adjoint de l'OSCE en Ukraine, venu faire une inspection du front. Il est vrai que cette explication est tentante, d'autant plus que cette coincidence n'est pas une nouveauté.

Depuis hier notamment, l'artillerie lourde ukrainienne positionnée à Avdeevka a frappé à nouveau le Nord de Donetsk, avec des tirs erratiques mais réguliers durant la nuit et même en journée, avec des "pics" habituels qui interviennent généralement en début de soirée. 

Aujourd'hui sur le front Sud le secteur près de Mariupol a été également marqué par un regain des attaques ukrainiennes qui ont commencé vers 08h30 à Sahanka, un village durement éprouvé cette année et dont l'école a été bombardée cette semaine. Les bombardements n'ont pas cessé de toute la journée, s'étendant aux villages voisins de Kominternovo et Talakovka et continuent toujours,accompagnés d'échanges de tirs entre les lignes rapprochées.

Dans le Nord, ce sont les secteurs de Gorlovka et Yasinovataya qui ont été également la cible des "punisseurs" de Kiev. Ainsi dans la nuit du 15 au 16 décembre 2016, les secteurs de Dokutchaïevsk (Sud de Donetsk),  Aleksandrovka, Trudovsky, (Sud-Ouest de Donetsk), la périphérie de Gorlovka et Zaitsevo (Nord de la DNR). Mais c'est surtout le secteur de Yasinovataya, au Nord-Est de Donetsk, qui a été touché par des pilonnages importants.

N'ayant malheureusement pas l'autorisation de publier ici mes propres enregistrements, je partage cependant ici une vidéo prise hier à Yasinovataya, et mise sur les réseaux sociaux. Cela donne une idée de l'ambiance qui règne dans les quartiers Nord de Donetsk dès le début de soirée...

15 décembre 2016 - bombardement près de Yasinovataya
video


Ce soir, au poste frontière de Mayorsk au Nord de Gorlovka, là où des civils ont été mitraillés et tués cette semaine, les ukrainiens ont à nouveau ouvert le feu vers 18h30 au moment du passage d'un groupe au point de contrôle, prouvant s'il en était besoin que "l'incident de Mayorsk" qui a coûté la vie à 2 civils n'est pas exceptionnelle mais illustre bien la mentalité criminelle des soudards que Kiev a déployé autour du Donbass.


La population du Donbass s’apprête donc à entrer dans une nouvelle année, toujours sous les bombardements terroristes de Kiev. Dans la ville enneigée des guirlandes lumineuses éloignent l'obscurité et la peur jusque sur la ligne de front où les bougies éclairent à travers les fenêtres fendues des sapins de Noël décorés et dressés vers le ciel mortel comme des poings levés et invincibles.  

Le Président Alexandre Zakharchenko, s'adressant ce vendredi 16 décembre aux législateurs de cette jeune République de Donetsk née dans la tourmente, a déclaré :


« Nous sommes différents et c'est là que réside notre force. Nous avons des approches différentes sur un certain nombre de questions concernant la politique, l'économie, la législation et le système fiscal - tout ce qui constitue un état viable et fort. Mais nous sommes d'accord sur une chose : La République Populaire de Donetsk est un fait accompli. Nous avons survécu, nous nous sommes renforcés, et maintenant notre état est une force avec laquelle il faut compter, »

« Il est très important de se souvenir que nous allons gagner cette guerre tôt ou tard. La République Populaire de Donetsk obtiendra une reconnaissance internationale et alors le nombre d’investissements augmentera exponentiellement d'année en année, »

« Je crois en notre victoire, » 

En attendant, de nombreux enfants vont encore passer le Nouvel An et le Noël orthodoxe dans leurs caves comme l'avait promis Porochenko, mais après plus de 2 années d'infamies subies, leurs sourires rappellent avec pureté l'impuissance de la haine déversée sur leur pays qui si elle a détruit des vies et des pierres n'a pas atteint l'âme de ce peuple dont le courage n'a d'égal que l'humilité... 

Cette semaine des tirs ont frappé le secteur où j'habite alors que je rentrai chez moi, au moment des impacts qui tombaient près d'une rue voisine j'ai rentré instinctivement la tête dans les épaules tandis que ma voisine, une grand mère qui s'est accrochée à sa maison bombardée depuis le début de la guerre a relevé la tête et enchaîné trois signes de croix rapides, avant de me lancer un sourire ! 

Cette petite minute s'est inscrite dans ma mémoire avec le poids d'un livre de sagesse et résume à elle seule la force invincible de ce peuple du Donbass.  

"Je veux vivre !"

Ces caves de Donetsk et Lugansk où Porochenko voulait humilier les enfants du Donbass sont devenues au fil des mois de véritables matrices d'où sortira bientôt une nouvelle génération européenne, encore plus forte de la Foi et de l'Espérance grâce auxquelles ses familles aimantes ont su la protéger des bombardements et de la folie des Hommes..

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya

*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.