jeudi 25 juillet 2019

Le martryr du Donbass continue


Aujourd'hui, alors que nous enterrions Andrey Valentinovich Krivosheev, un camarade de notre régiment tué le 22 juillet sous un bombardement ukrainien, une nouvelle victime civile a été tuée sur le front du Donbass par l'armée ukrainienne. Il s'agit de Irina Menshakova, une grand mère de 61 ans qui vivait dans le village de Zaitsevo. 

J'avais eu l'occasion de la rencontrer 2 fois (avec Doni press puis Novorossiya Today) lors de reportages et visites de ce village  situé sur la ligne de front au Nord de la République Populaire de Donetsk. Elle nous avait accueilli à bras ouverts au milieu de ses murs criblés d'inpacts, ses vitres brisées et son jardin jonché d'éclats d'obus. Ici, es premiers postes ukrainiens ne sont qu'à quelques centaines de mêtres de la partie républicaine habitée et quasiment rayée de la carte par l'artillerie de Kiev, dans ce village de Zaitsevo, coupé en deux par le front.

Irina Menshakova, une grand mère de 61 ans tuée dasn son jardin à Zaitsevo

Malgré la guerre, cette femme continuait à cultiver son jardin, survie oblige, et ce matin en revenant sur son travail de la veille, elle a été mortellement blessée par une mine antipersonnelle qu'un groupe de reconniassnace ukrainien avait installé pendant la nuit. Lorsque les démineurs sont venus inspecter son terrain ils ont découvert 2 autres mines antipersonnelles ukrainiennes fraichement posées.

Les soldats ukrainiens, postés en face de cette maison ne pouvait ignorer qu'elle n'abritait pas de position républicaine mais une famille civile qui tentait d'y survivre au rythme des combats et des bombardements. Et venir poser des mines antipersonnelles dans un jardin potager civil n'a aucune justification militaire mais d'un crime de guerre prémédité !

Depuis 2 semaines c'est la 4ème femme civile a être tuée sur le front du Donbass
  • Le 11 juillet, Irina, 70 ans, à Homolsky à l'Est de Gorlovka
  • Le 18 juillet, Elena, 68 ans, à Oktyabrsky au Nord de Donetsk
  • Le 20 juillet, Elena, 54 ans,à Pervomaisk, au Nord de Stakhanov (R.P. Lugansk)
  • Et aujourd'hui 25 juillet, Irina, 61 ans,  à Zaitsevo, au Nord de Gorlovka
Et cela sans compter les civils blessés, et également les pertes militaires qui sont quotidiennes depuis des mois.

Une nouvelle violation ukrainienne de cette 23ème trêve montre s'il en est besoin la continuité d'une politique criminelle menée par les forces ukrainiennes, ces auxiliaires de l'OTAN lâchés contre le monde russe.

Zelensky ne décide de rien en Ukraine et il n'a aucun contrôle sur ses soudards qui obéissent aux ordres d'une gouvernance profonde qui depuis le Maïdan sert les interêts de Washington, de l'OTAN ,et la volonté d'une guerre contre la Russie.

Et la saisie hier d'un pétrolier russe par les services de sécurité de Kiev ne fait que confirmer cette volonté de déclencher une guerre globale contre la Russie et ses alliés.

Erwan Castel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.