vendredi 21 septembre 2018

Le tacatac du réveil

223


Si la nuit fut relativement calme, en revanche les tirs ukrainiens ont repris dès l'arrivée de l'aube st sa brume envahissant des décombres du champ de bataille.


Vendredi 21 septembre 2018

Dans la continuité de la veillée passée hier au son des armes ukrainiennes, le lever du soleil a aussi été accompagné ce matin par des rafales tirées depuis les premières positions ennemies situées à 100 mètres de "Forteruine".

Tirs ukrainiens sur le mur Nord,

Les ukrainiens semblent décidés à reprendre leur harcèlement permanent et surtout le gaspillage de leurs munitions (payées par les contribuables de l'Union Européenne)

Nous ripostons sur les embrasures fumantes des casemates ukrops pour faire cesser ces tirs intempestifs troublant le chant des oiseaux, le ronronnement des chats et la saveur du café matinal...

Erwan Castel

"Jek" riposte depuis une embrasure du mur Ouest

Les autres extraits de ce journal du front peuvent être retrouvés ici : Journal du front

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.