samedi 12 novembre 2016

Situation au 12 novembre 2016

Bombardements au pays d'Alexeï Mozgovoï


Au cours de la semaine, alors qu'une énième réunion du groupe de contact pour le processus de paix se réunissait en vain à Minsk, l'artillerie ukrainienne a bombardé la seule République Populaire de Donetsk 5 118 fois, dont 3244 violations du cessez le feu réalisées avec des armes prohibées par les accords de Minsk.

Hier soir, Kiev a célébré le cessez le feu du 11 novembre 1918 en pilonnant les périphéries de Donetsk, emplissant toute la cité aux aguets du fracas des explosions qui ont martelé les portes de la cité pendant toute la soirée et jusqu'au milieu de la nuit. Lorsque je rentrais dans le quartier d'Oktyabrsky peu avant le couvre feu quotidien, ce dernier a été pris sous le feu de bombardements violents qui ont frappé le secteur de Volvo Center et de l'aéroport pendant plus de 5 heures. Vers 22h30 les forces républicaines ont tenté un tir de contre batterie pour museler les canons ukrainiens mais d'autres artilleurs de Kiev ont alors pris le relais depuis des positions situées à l'Ouest de Avdiivka (Nord de Donetsk).

A total 960 violations ukrainiennes du cessez le feu ont été observées sur le seul territoire de la République de Donetsk...


La soeur Lugansk égamlement sous le feu de Kiev


Maisons bombardées le 11 novembre à Krasnopole  près de Bryanca, en République de Lugansk
La République de Lugansk n'a pas été épargnée de la stupidité meurtrière ukrainienne dans la ville de Bryanka (Nord Ouest d'Altchvesk), bombardée par l'artillerie lourde (152 mm) pendant la nuit un homme de 84 ans a été tué et un autre de 29 ans a été blessé aux yeux par des éclats d'obus, tandis que 41 mineurs étaient bloqués au fond de la mine de Vergelevskaya suite à la coupure de l'alimentation électrique par les tirs. Cette destruction de la station électrique de Bryanka a provoqué également une coupure 'alimentation pour plus de 21 000 foyers qui en dépendaient soit 60 000 personnes environ.

Nuit du 11 novembre 2016, bombardement de Bryanka 


Bombardement de la station éléctrique 



Une charnière entre Donetsk et Lugansk



Le secteur de la République de Lugansk qui a été bombardé se situe juste après la frontière entre les deux Républiques (pointillés blancs sur la carte) et au Nord Est de Debaltcevo, le carrefour ferroviaire entre Donetsk et Lugansk qui fut le théâtre du dernier chaudron dans lequel l'armée de Kiev a fondue en janvier 2015, et que Porochenko revendique toujours dans le cadre des accords de Minsk.

Ce secteur, à L'Ouest de Altchvesk est donc une zone à haut risque et qui est régulièrement pris sous le feu des forces ukrainiennes. Parmi les unités républicaines en charge de défendre ce secteur se trouve la Brigade "Prizrak" du défunt colonel Alexei Mozgovoï, acteur majeur de la rébellion du Donbass et qui fut assassiné le 23 mai 2015 dans un attentat.  Aujourd'hui 2 volontaires français Nicolas et Sébastien servent dans les rangs de cette unité atypique.

Alexeï Mozgovoï n'était pas seulement ce chef communiste poussant un idéal humaniste jusqu'au sacrifice ultime, il était également une incarnation de la Novorossiya ce projet qui anima la résistance en 2014 et qu'il est vital de maintenir vivant dans les esprits pour ne pas voir les républiques basculer dans un système oligarchique que veulent imposer quelques vautours et hyènes espérant tirer les marrons du feu sacré de la rébellion.

Voilà ce que défendait Mozgovoï (et qui peut-être lui a coûté la vie !)

Mozgovoï un homme de pensée et d'action
"Nous ne combattons pas pour la LNR (Lugansk). Nous combattons pour la Novorossiya, au sein de laquelle doivent se trouver non seulement les deux régions, mais tout le Sud-est russophone de l'Ukraine.
Initialement, nous ne nous sommes jamais accommodés de ceux qui ont voulu, de deux régions, faire deux Républiques.
Et où en est on maintenant, et que faire ensuite ?
Deux gouvernements, ce sera deux présidents, apparaîtra ensuite encore une région-république, et encore un autre gouvernement, et ainsi de suite… C’est tout à fait ce qu’on appelle "diviser pour régner"
Quand la lutte a commencé, une telle catégorie, comme la Nouvelle Russie, cela n’existait pas. Ce concept a surgi dans le feu de l’action et, progressivement, il grandit toujours de plus en plus, il gagne de plus en plus d’esprits.

Actuellement, la Novorossiya, ce n’est pas simplement un territoire, c’est d’abord et avant tout, une idée. La liberté et la conscience, c’est, et ce sera, la Nouvelle Russie.

Nous avons suffisamment de gens de différentes convictions. Je pense qu’il se formera une société complètement différente, avec une mentalité absolument nouvelle.
Je veux, en premier, que cette mentalité apparaisse, et en deux, qu’elle se démarque de ce qu’il y a au jour d’aujourd’hui. Nouvelle, constructive. On veut créer quelque chose de profondément humain."

Profitant de l'opportunité d'évoquer ce mythique poète et guerrier dont la flamme brûle encore dans de nombreux coeurs, je terminerai ce bref rapport de situation du front par un de ses poèmes que cet enfant du Donbass nous a laissé en héritage ... 


"Благодатью степь укрыта"…La steppe est couverte par la grâce…

La steppe est couverte par la grâce,
Comme par le brouillard avant l’aube.
toute inondée de lumière lunaire,
Piétinée de traces de sabots argentées.

Au-dessus de la steppe, des nuages en troupeau.
Le vent au loin chasse le troupeau.
Bientôt, bientôt, là-bas je rencontrerai
Mes jours de dernières lunes.

Tout au long des horizons pourpres,
Tournoie le corbeau, noirceur d’obscurité.
Au son des accords mineurs,
Mon ami viendra vers moi.

De son duvet noir aux reflets de goudron,
Il m’étendra un lit.
Sous le ciel pur de Lugansk,
M’accueillera le berceau.

Berceau des espaces steppiques,
Le long de l’allée de peupliers…
Bientôt, bientôt, le velours des côteaux
M’appellera à lui…


.

Au moment où je finis ces lignes (14h30), l'alerte vient de retentir dans les rangs de l'unité Prizrak et les hommes montent en ligne alertés qu'une attaque de chars vient d'être lancée contre leurs positions...

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya


Résultats du bombardement ukrainien sur Bryanka 





























*
*   *

S'il vous plaît, pour m'aider dans ce travail de réinformation

Si l'argent est le nerf de la guerre il est malheureusement également aussi celui de la réinformation pour laquelle j'ai décidé de me consacrer seul et à plein temps malgré une absence actuelle de revenus et une censure de mon travail par les agences de presse occidentales collabos ... et locales, obsédées par la recherche du monopole de l'information.

Merci d'envoyer vos contributions de soutien sur le compte référencé ci après à partir duquel sont envoyés des virements vers le Donbass

Observation : la plus petite somme (équivalent à celle d'un paquet de cigarette) est la bienvenue et vitale ici.

En vous remerciant par avance de votre soutien moral et matériel 

Bien à vous 
Erwan









Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.