jeudi 14 janvier 2016

Volontaires français dans le Donbass

L'aventure initiatrice du Donbass


Dans le cadre de la visite de la délégation française, les volontaires français avons été invité a venir les rencontrer. Nous étions 10 venus témoigner de notre engagement et je remercie vivement mes camarades, pour la plupart discrets et anonymes, d'être venus porter une parcelle de la Vérité aux français ayant eu le courage de franchir le blocus médiatique de la Bien-pensance occidentale.

En introduction de cette rencontre, j'ai tenu rapidement a présenter les raisons et l'expérience vécue dans le Donbass par les volontaires. Mes propos sont je le pense le reflet d'un sentiment commun qui, nés de plusieurs mois de coexistence sur le front, par des discussions et des expériences partagées qui ont élevé nos engagements vers une convergence d'esprit ...

Notre engagement est en effet multiple tant par la diversité des parcours et motivations individuels qui nous ont réunis ici dans une destinée commune, mais aussi à travers les différentes dimensions dans lesquelles il s'exprime. Il s'agit réellement d'un aventure au sens noble du terme celle d'une "ouverture aux autres" !

La présentation - News Front

L'aventure métapolitique

En tant que volontaires français servant dans les rangs de l'armée de la République Populaire de Donetsk, nous ne revendiquons aucune idéologie politique particulière, mais exprimons par notre présence étrangère une solidarité concrète auprès de la population du Donbass victime d'une agression génocidaire commanditée par la ploutocratie étasunienne et ses suppôts atlantistes de l'Union Européenne qui veulent imposer aux peuples un monde unipolaire.


Cet antimondialisme est plus qu'un dénominateur commun, il est la pierre d'angle de nos motivations individuelles.

Lorsque la crise a frappé l'Ukraine, nous avons tous chacun dans son ancienne vie, été choqué par la violence meurtrière du Maïdan, frappant les manifestants d'Odessa, ou les référendums populaires organisés librement dans les régions russophones. 

Ce qui nous a choqué également c'est la honteuse propagande médiatique occidentale, imposant une dictature de la pensée unique, complice de la russophobie meurtrière ayant pris le pouvoir à Kiev.

Aussi chacun d'entre nous usant ou organisant sa liberté, parfois au prix de lourd sacrifices professionnels, sociaux ou économiques, a décidé de rejoindre la rébellion du Donbass et de mettre ses idées au bout d'un fusil. 

Depuis 2014, environ 25 français sont venus combattre librement dans le Donbass... Certains sont repartis vers d'autres destinées, d'autres sont restés ou en approche. Au côté de leurs camarades espagnols, irlandais, belges, allemands etc... ils expriment dans leur engagement symbolique une solidarité des peuples d'Europe qui est naturelle et plus forte que les alliances vénales de leurs gouvernements amoraux.


L'aventure militaire

Arrivés dans le Donbass, nous nous sommes présentés individuellement aux portes des bataillons et rapidement par le biais des réseaux sociaux où nous nous connaissions, nous avons progressivement réalisé des regroupements au sein de mêmes unités.
Intégrer à titre étranger une armée elle même en cours de modernisation et structuration n'est pas une mince affaire, surtout si on considère les obstacles de la langues et des modes opératoires tactiques différents...

Je salue ci le travail et l'esprit des volontaires français qui,  pour certains sans expérience militaire aucune, ont su très rapidement atteindre un niveau opérationnel permettant de réaliser même des missions de renseignement au delà de la ligne de front. Aujourd'hui une fraternité de combat est née renforcée autour du souvenir de nos camarades Dietrich, tué en mission le 1er décembre et Aleksandr grièvement blessé en mission le 24 décembre 2015. 


Si nous sommes tous, à des niveaux différents, des acteurs de la réinformation nous avons également tenu à être réellement engagé sur des missions de combat pour être autant acteurs que témoins de la résistance menée ici pour la Liberté.

Aujourd'hui, nous sommes sur le point de nous regrouper dans une nouvelle unité dédiée aux volontaires étrangers, d'autres français sont en approche pour nous rejoindre à un moment où l'évolution des tensions militaires mènent inexorablement la situation vers une reprise de l'offensive ukrainienne cotre le Donbass.


L'aventure humaine

Arrivés dans le Donbass nous avons réalisé également une découverte humaine extraordinaire, celle d'un peuple magnifique qui sous les bombardements exprime avec dignité et courage la force de la Vie face à la mort et la destruction.

N'importe quel visiteur est ébahi devant cette capacité de résilience du peuple du Donbass qui non seulement reste accroché coûte que coûte à son sanctuaire mais continue d'y vouloir vivre normalement et parfois à quelques centaines de mètres seulement de zones bombardées et des tranchées prises sous le feu de l'ennemi...

Cette population se pare d'une beauté exceptionnelle tissée d'une noblesse naturelle et d'une foi profonde héritées d'une Histoire héroïque et tourmentée assumée.
Nous ne comptons plus les signes de croix et les accolades reçus au détour d'un chemin, ou dans un magasin lorsque les habitants étonnés veulent nous remercier de notre présence ici à leurs côtés.

Les femmes et les hommes du Donbass, incarnent naturellement et avec humilité, les valeurs européennes de patriotisme; de traditions et de liberté que nous sommes venus défendre ici....


Je retiendrai cette phrase prononcée lors de cette rencontre avec la délégation française ce 13 janvier à Donetsk. L'un des journalistes locaux évoquant l'avenir des volontaires français de souligner avec un sourire venant du coeur "maintenant vous avez une deuxième patrie !" 
Les femmes et les hommes du Donbass, incarnent naturellement et avec humilité, les valeurs européennes de patriotisme; de traditions et de liberté que nous sommes venus défendre ici....
Nous ne serons jamais assez reconnaissants envers ce peuple qui nous a accueilli sur le chemin de l'Honneur et de la Dignité défendues.


L'aventure intérieure

Toutes ces aventures vécues ici par les volontaires cisèlent toute une vie car elles nous plonge au coeur d'un moment crucial de l'Histoire européenne, mais aussi au coeur de nous mêmes, et le Donbass devient alors un athanor d'où chacun ressortira certainement différent d'autant que la guerre a le don de mettre à nue l'âme et de défaire les apparences et les préjugés divers...

Cette "expérience intérieure" comme l'a décrit Ernst Jünger, n'est cependant possible que si l'homme qui y est confronté sait se dépouiller de son orgueil et ses prétentions personnelles et sait donner du temps au temps car cette aventure peut continuer longtemps dans le coeur de l'Homme et n'éclore que des années après les événements...

Ce qui est sûr, c'est qu'il y aura pour chacun d'entre nous "un avant et un après Donbass" et si certains en 2014 l'année dernière ont échoué dans leur engagement dans le Donbass, c'est parce qu'ils le considéraient comme une thérapie psycho-social ou un tremplin pour satisfaire un ego surdimensionné en quête de reconnaissance admirative.
Le Donbass pour qui sait l'aborder avec humilité et respect est une formidable expérience pour le coeur et l'esprit à condition de préférer la voie difficile de l'Honneur à celle facile de la cueillette des honneurs futiles et qui n'est de fait qu'un avatar d'un monde que nous sommes venus combattre ici.

A l'image de ce peuple héroïque du Donbass, il faut garder toujours au fond de son coeur la Foi et l'espérance et n’obéir qu'à son sens du devoir au service de la Justice et la Liberté...


Jacques Clostermann, fils de Pierre, le "premier chasseur de France", héros de la France libre, lui même ancien pilote de chasse et de ligne, a salué notre engagement aux côtés des soldats de la République de Donetsk, en illustrant ses propos par des vers cités de mémoire de Charles Péguy ( extrait ) :


Mère voici vos fils qui se sont tant battus.

Mère voici vos fils et leur immense armée.
Qu'ils ne soient pas jugés sur leur seule misère.
Que Dieu mette avec eux un peu de cette terre

Qui les a tant perdus et qu'ils ont tant aimée. 


Touchés par un tel soutien de valeur nous lui adressons tous nos remerciements les plus chaleureux, espérant qu'il saura porter en France les raisons profondes de notre engagement. 

Jamais peut-être la vielle devise de notre Histoire "Fais ce que dois advienne que pourra" n'a autant résonné dans le coeur des volontaires français que depuis leur arrivée sur ce front d'une rébellion européenne protégeant la Liberté et la dignité face à un marchandisation du vivant menée par une dictature esclavagiste...

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya


Reportage de Novorossiya TV

Reportage du Ministère de l'information



Sources de l'article 

- Vidéo YouTube (Site de News Front), le lien : ICI
- Vidéo TouTube (Site de Anna News), le lien :  ICI
- Vidéo YouTube (Site de Novorossiya TV), le lien : ICI
- Vidéo YouTube (Site du Ministère de l'information), le lien : ICI



Pour suivre le parcours de la Délégation française dans le Donbass :




Les liens


- Reportages réalisés pendant cette 1ère mission de la délégation : Délégation française
- 14 janvier : Rencontre avec les volontaires francais : Volontaires français dans le Donbass 
- 13 janvier : Compte rendu de la journée du 12, le lien ici : La longue marche vers la Liberté
- 10 janvier : Annonce de la Délégation, le lien ici : De la terreur au terrorisme
__________

Pour nous soutenir...

Pour aider les volontaires étrangers présents (21) dans l'unité, vous pouvez envoyez vos dons, mêmes les plus modestes à l'adresse bancaire suivante. Les sommes collectées servent :
- A compléter l'équipement individuel de chacun (surtout à l'approche de l'hiver)
- A subvenir aux besoins de vie courante des volontaires 
- A subvenir aux salaires en absence des nouveaux volontaires en cours d'incorporation.
- A couvrir les frais administratifs et logistiques du groupe 
- A payer les frais de logement et de transport sur Donetsk, lors des repos 
- A réaliser des aides humanitaires auprès d’hôpitaux, d’orphelinat, de maisons de retraites etc...

Actuellement aucun système bancaire ne fonctionnant dans le Donbass, les sommes sont collectées sur un compte en France avant d'être envoyées par tranche de 500 euros en moyenne vers l'unique bureau Western Union local qui fonctionne à Donetsk.

Merci d'avance de votre soutien matériel :







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires (soumis à modération) sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter la charte du groupe que vous trouvez sous l'onglet "Charte" en haut et à droite. Erwan Castel.